NEWS :

TOP AUTEUR
2020

17 Fév.

51 Histoires

90
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Auto Fellation et sodomies

Je me réveille. Je suis en sueur.
C'est une chaude nuit d'été.
J'ouvre le duvet, je le pousse de ma jambe.
Je me mets sur le dos. Je bande.
La nuit est rythmée par le chant des criquets et les croassements des grenouilles.
La lune est pleine.
Je saisie mon sexe, le masturbe.
J'ai envie de sexe.

Je me mets assis sans faire de bruit pour ne pas réveiller celui que je crois être Philippe.
La pleine lune donne un peu de lumière dans la tente.
Je regarde plus attentivement. C'est le frère de Philippe, Nicolas.
Il est tourné de mon côté, nu.
Il est mince mais musclé, de beaux abdos, ses épaules sont larges. Il a plutôt une belle gueule, brun les yeux bleus, la peu assez mat.
Je l'avais déjà vu torse nu, ce que je ne savais pas c'est qu'il était bien monté.
Ses testicules sont étalés sur sa cuisse, sa bite est longue et plutôt grosse. Elle est circoncise.
Je ne résiste pas à l'envie de toucher sa queue.
C'est la première fois que je touche une bite circoncise. Non il ne bande pas.
'Putain' Me dis-je. 'Ça doit promettre en érection'.
Nicolas se retourne tout en dormant.
Il a un beau petit cul poilu. Ses jambes sont très poilues.

Je continue ce que je voulais faire.

Assis, je mets mes jambes à 90°, écartées.
Je me penche sur mon sexe. Il est long, gros, raide au point que je n'ai pas besoin de le tenir ni de le décalotter.
Je lèche mon gland, l'introduit dans ma bouche.
Mes lèvres caressent le frein et la collerette.
J'introduis ma bite dans ma bouche.
Mes lèvres effectuent un mouvement de va vient sur mon phallus.
Ma main gauche caresse mes couilles, je rentre le majeur de ma main droite dans mon anus.
C'est bon de pouvoir se sucer la bite.
Je fais durer le plaisir, ralenti ou augmente les mouvements de mes lèvre sur ma verge.

Soudain une lumière de lampe torche s'allume.
C'est Nicolas, il me regarde, il bande. Il se caresse la bite. Elle est grosse et longue, comme je l'avais pressenti.
'Tu veux jouer?' Lui dis-je.
'Oui, j'ai envie de te sodomiser'
Je tâte sa queue. Elle est dure et ferme. Je le branle.
'Mais tu es le frère de Philippe.'
'Et alors, je ne suis pas puceau. Moi aussi je baise'.
Je lui suce la queue.
'Ok, attends je me mets en position.'

J'effectue un mouvement de bascule en arrière, me mets en position de poirier tout en gardant mes jambes pliées.

Je me retrouve les fesses en l'air, la bite et mes couilles à portée de ma bouche.
Nicolas cale ses pieds au niveau de mes épaules, me prends les fesses dans ses mains.
J'ai son entre jambe au-dessus de moi.
Ses couilles pendent. Elles sont grosses, bien rasées. Sa grosse queue est raide, relevée. Ses parties génitales sont très mat, plus que sa peau. Une ligne presque noire sépare en deux ses bourses et sa verge.
Du liquide séminale perle de son gland.
Il frotte son pénis sur mon anus pour le lubrifier.
Il introduit son gland. Je sens son mouvement de va et vient pour bien dilater l'anus.
Ses couilles balancent au rythme de ses mouvements de va et vient.
Il m'introduit complétement sa verge. Je la sens passer. Elle est longue et très grosse. Jamais je m'en suis pris une aussi grosse.
Le mouvement de va et vient s'accélère, ses couilles balancent d'avant en arrière et viennent taper sur le bas de mon dos.

Je me lèche les couilles et suce mon gland tout en matant ce beau spectacle. Ses fesses ne sont pas pour me déplaire... J'y mettrai bien ma queue.

Les testicules de Nicolas remontent fortement. Je sens sa verge très grosse et très dure. Je sens qu'il va bientôt éjaculer.
Je sens son sperme chaud couler dans mon anus. Plusieurs coups de butoirs accompagnent ses giclés de sperme. Il finit dans un râle saccadé de mouvements de va et vient. Il s'arrête.
Il sort sa grosse queue, pleine de sperme.

Je me rassois. Ma verge est toujours aussi raide et grosse.
Je regarde Nicolas, encore debout, la bite encore bien raide. Du sperme coule.
Je prends un kleenex pour lui essuyer le gland. J'en profite pour absorber le sperme qui coule de mon anus.
Je reprends ma position initiale pour sucer ma bite. Je l'invite à me rejoindre.
Nicolas s'approche de mon entre-jambe. Il lèche la partie de ma verge que je ne peux pas atteindre, me lèche les couilles tout me mettant un doigt dans l'anus encore coulant de son sperme.
Mon gland est dans ma bouche. Il est gros. Mes lèvres vont et viennent sur toutes les facettes de mon gland. Nicolas vient aussi le lécher. Mon sexe ne peut être plus gros. Le gland a la taille d'un gros abricot.
Je frotte la collerette. Nicolas lèche le frein.
Je sens l'orgasme monter. Un énorme jet de sperme éjacule de ma queue et va se coller sur le plafond de la tente.
Je me mets en arrière sur mes bras. Nicolas introduit mon gland dans sa bouche. Je gémis d'orgasme au rythme des jets de spermes. Il avale mon sperme. Il me finit.

Je suis désormais allongé sur le dos haletant. Nicolas continue de me branler la bite tout en léchant le sperme s'écoulant de mon gland.
Il s'allonge à mes côtés.
On se prend mutuellement la bite. Elles sont encore toutes les deux grosses.
On se frotte les lèvres avec nos langues.
'Ben dis donc, t'es un bon coup' lui dis-je.
'Je te retourne le compliment'
'Je ne sens plus ma bite' me dit-il. Si on allait pisser, j'ai trop envie, pas toi ?'
'Si' lui dis-je.
On sort à poil de la tente pour aller pisser le long de la haie qui se trouve à 50 mètres.
Il fait encore nuit. Il fait toujours aussi chaud.
Nos grosses queues et paires de couilles balancent.
On se tient la bite pour pisser. Nicolas me décalotte bien le pénis.
'C'est la première fois que je me fais une bite circoncise' lui dis-je. 'J'ai bien envie de te la sucer jusqu'au bout'.
'Quand tu veux, avec plaisir' me répond-il.

On s'arrête à un robinet pour se rincer. Je me penche pour me rincer la bouche, Nicolas me rince l'anus, puis on se nettoie mutuellement la queue.

'Mais ton frère il est où' luis dis-je.
'Oh il dort dans ma tente. Il savait que je voulais baiser avec toi. Il m'a laissé sa place.'
'Ah bon tu voulais baiser avec moi'
'Oui Philippe m'a dit que tu en avais une grosse. Je voulais essayer'
'Et alors ?'
'Et bien totalement satisfait'.

On rentre dans la tente.
On se couche.
Il vient se coller contre moi.
Je sens son sexe en érection.
'Toi aussi tu bandes' Lui dis-je.
Il me prend la bite 'Ah oui je voie ça'.
'On se réserve pour demain' lui dis-je
'Ok on dort maintenant'
On se colle l'un contre l'autre. Je lui tiens sa bite, il tient la mienne.

On dort.

Le matin se lève, les heures passent, on reste à dormir.

Il est environ 11h00. On se réveille.

On repousse les duvets. On est nu.
Nos bites n'ont-elles pas débandées de la nuit ?

Je tends mon corps en relevant mes fesses. Nicolas regarde mon sexe.
Il me le prend. Il me suce.
'Attends j'ai envie de te sucer' lui dis-je.

Il s'allonge sur le dos. Il m'offre son sexe.
Je ne peux cesser d'admirer cette belle verge circoncise.
Ces testicules pendent entre ses jambes, sa queue décrit une belle courbe finissant sur un beau gland au prépuce circoncis.
Des veines gonflées courent le long de sa verge.
La peau de ses organes génitaux est très mate.

Je lui lèche les couilles, remonte le long de sa bite.
Son corps se cambre décuplant la beauté plastique de son corps.
Je lui bouffe le gland. Je n'en peux plus de plaisir. Je bande.
Je le suce, monte et descend le long de sa verge et de ses testicules.
Sa queue est grosse, très grosse.
Il se cambre, râle de plaisir.

Je regarde son sexe éjaculer.
Je regarde son corps se cambrer telle une sculpture de Rodin.
Son sperme gicle, et re-gicle, et gicle encore.
Puis je le retourne. Il s'en remet à peine.
Il est en levrette. Son sperme coule encore de sa bite.
Je lui introduis ma queue dans son anus.
Mon gland va et vient.
Son anus se dilate.
Nicolas halète.
'Putain tu ne me laisses aucun répit'.
'Non j'ai envie de défoncer ton beau petit cul' Je lui réponds.
Je lui rentre complétement ma grosse queue dans son anus.
Puis la ressort et la re-rentre de nouveau.
Il hurle de plaisir.
'ah putain, la vache enfoiré' jure-t-il.
Il s'agrippe à ce qu'il peut.
Plus il cri, plus je prends plaisir à sortir et ré-introduire ma bite profondément dans son anus.
Il n'en peut plus.
J'éjacule dans son anus.
Chaque giclé de sperme est autant de coup de butoir que je lui donne. Je le défonce.
Il crie, il n'en peut plus.
'Ah putain comment tu m'as pris. Tu m'as défoncé le cul. Jamais personne ne m'a défoncé de la sorte.'
'J'ai beaucoup aimé' je lui réponds.

On se détend, on se caresse. Il se passe au moins une heure.

Philippe apparait. Il nous trouve nu tous les deux, nos pénis bien gros.
'Ça va tous les deux ? ça sent la sueur de mâle et la bite là-dedans'
'On a pas mal baisé depuis hier soir' lui répond son frère.
'hummm. Content pour vous' répond Philippe. 'Une petite place pour moi ?'
Il rentre. Il enlève son slip.

Je m'approche de lui. Je saisis son sexe.
Nicolas regarde son frère bander. Puis il s'approche.
J'écarte plus les jambes de Philippe. Je le suce.
Nicolas s'approche de l'entre cuisse de son frère. Il lui lèche les couilles.
Nos langues remontent la verge de Philippe.
Je suce Philippe, Nicolas suce son frère.
Nos corps sont allongés de chaque côté de Philippe.
Philippe nous branle pendant qu'on le suce.
Il a mon sexe dans sa main droite, il a le sexe de son frère dans la main gauche.
Philippe éjacule. Son sperme gicle partout sur les parois de la tente, sur nos corps nus.
Ses couilles vidées, il revient vers nos corps nus, rapprochent nos sexes.

Je me retrouve face à Nicolas, mes couilles contre les siennes, ma bite contre la sienne.
Philippe s'approche.
Il suce nos glands ensemble tout en branlant nos verges.
Il me suce et suce son frère en même temps.
Il suce bien, super bien.
Je bande, Nicolas bande.
On bande un max.
Le contact de nos verges nous excite au possible.
On éjacule tous les deux.
Philippe ne s'y attend pas.
Il reçoit le sperme de son frère et le mien en pleine figure en plusieurs giclés.
Il lèche nos queues, avale notre sperme.
On s'allonge sur le dos. Nos verges restent dressées.
Philippe bande.

'Bon il est tard là quand même, on va se doucher'
'Ouai ok' me répondent-ils.

On enfile nos slips. Nos sexes dépassent.
On met une serviette autour de la taille. Une protubérance persiste.

On prend une cabine tous les trois.
On se met nu.

Les deux frères se collent contre moi, on se caresse.
Philippe me colle son sexe dans la raie des fesses. Nicolas est face à moi. Il me prend la bite.
Une barre passe au-dessus de la douche.
Je me soulève à la force de mes bras, écarte mes jambes en les calant sur les parois.
Je me laisse redescendre sur le phallus de Philippe qui s'introduit dans mon rectum.
Nicolas se tourne pour me présenter ses fesses.
Il s'agrippe à son tour à la barre, écarte les jambes pour se caler aussi sur les parois et vient s'enfoncer ma queue dans son anus.
Nous effectuons un mouvement de va et vient parfaitement synchro.
Un des frères m'encule, et j'encule l'autre frère.
Je ressens une sorte de prolongation de la queue de Philippe dans mon sexe introduit dans les fesses de son frère.
Philippe passe son bras pour masturber le sexe de frère.
C'est une branlette par voie interposée.
Les trois queues sont grosses.
On éjacule ensemble.

'Oh putain, quelle sensation ! J'avais l'impression que ma queue était le prolongement de la tienne' Je dis à Philippe.
'J'ai eu la même sensation avec ta queue' me dit Nicolas.
'Et en branlant mon frère j'avais l'impression de me branler' dit Philippe.
'On recommencera' leur dis-je.

On se douche en se lavant mutuellement, caressant nos corps, nos parties génitales et nos anus.

On se prépare pour aller à la plage naturiste ou d'autres pénis nous attendent....

Luigi

Autres histoires de l'auteur : Partouze bi à la plage | Auto Fellation et sodomies | Sexe à trois | C'est l'été, il fait chaud | La première fois

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

News | 17 Fév.
51 histoires
28 Nouvelles | 23 suites

Les nouvelles | 28

Jogger LE7
Le bel homme LE7
Foot au soleil LE7
Pompier LE7
Mon cousin LE7
Mon cousin | 2 LE7
Les jumeaux LE7
Des Mâles, des mâles… LE7
La soupe à l’oignon Romain TOP AUTEUR 2020 ROMAIN
Fantasmes avec un collègue | 1 Jay
Fantasmes avec un collègue | 2 Jay
Courant | 1 Stéphane
Courant | 2 Stéphane
Courant | 3 Stéphane
Courant | 4 Stéphane
Le jus de Norbert Yanno
Mika y a prit gout Yanno
Stephane, David, Romuald, Mika, et moi Yanno
Mon livreur de surgelé Yanno
Plan Hardos Yanno
Le fantasme de Marc Yanno
Damien aime aussi la bite Yanno
La terrible grand-mère Yanno
La vidéo Yanno
José et son prof Yanno
Ça nique Yanno
Le gars du colissimo Yanno
Dominic F Yanno

Les suites | 23

Livreur rebeu | 4 LE7
Volleyeur et Rugbyman | 3 Dolto
Volleyeur et Rugbyman | 4 Dolto
Cul jouissif | 3 Le Cul jouissif
Cul jouissif | 4 Le Cul jouissif
Fratrie | 2 Calinchaud
Fratrie | 3 Calinchaud
Fratrie| 4 Calinchaud
La maison | 3 MJnavyman
Éveilleur | 11 Alex
Éveilleur | 12 Alex
Ascenseur | 5 YvesChalons51
Ascenseur | 6 YvesChalons51
Le mec de mon enemi | 2 Kyyrx
Un amour inaccessible | 9 MiangeMidemon
L’Algérie | 2 Calin chaud
L’Algérie | 3 Calin chaud
L’Algérie | 4 Calin chaud
Flash | 5 Zack
Flash | 6 Zack
Soumission & Domination -547 Jardinier
Soumission & Domination -548 Jardinier
Caïd de la classe | 2 Hugo

Février 2020

Nouvelles

Ma première rencontre avec les Beyhives 237biwriter
L’installation de la fibre Nicolas92c
La vie au Rainbow Houne66
Concert de M LE7
Triominos chaud LE7
BDSM Lope75
Coco LE7
Beur du bar Salopeabeur
Les bûcherons LE7
Nu chez les gitans An80

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


cyrilo"histoires de sexe gay""porn histoire""recits bisexuels""gay toilette""sissy gay""atlantide sauna paris paris"cyrillogaycyrillo"histoire inceste gay""histoire zoophile gay""sauna california""enculer par un chien""histoires gay arabes""baise entre potes""histoire de sexe entre mec""histoire gay vestiaire""cocu humilié""le site de cyrillo""histoire gay jeune""histoire gay sport""xstory gay""x story histoire"cyrillo"dressage soumise""sissy gay""histoire gay internat""histoire hard gay""histoire erotique gay""histoires gay gratuites""cyrillo pcul""pisse gay""histoires gays""histoire gay papa""ma soeur me baise""histoire cyrillo""le sling lille""histoire gay bareback""recit inceste mere fils"cyrillo.biz"encule a sec""x story histoire""blog ttbm"cyrillo.com"photo homme nu amateur""histoire erotique gay""bbk gay""vide couilles""porno gay histoire""histoire gay xxx""branlette entre copains""cyrillo blog""cyrillo blog""histoire gay oncle""premiere fellation gay"cyrillogay"depucelage gay""histoire gay routier""histoire gay x""mec exhib""histoire gay routier""photo gay x""histoires cyrillo""cyrillo 2018""histoire gay x""histoire gay cousin""gay pisse""cyrillo photo""histoire de gay soumis"cyrillo.com"histoire gay pute""histoires cyrillo""plan suce gay""le site de cyrillo""cyrillo gay""histoire gay scato""premiere sodomie gay""recit erotique gay""récit sexe""histoire gay jeune""histoire gay pere fils""histoires cyrillo""histoire sexe hard""cyrillo xxl""histoire gay crade""gay cyrillo""gais eros""cyrillo texte"