NEWS :

15 juin

ob5.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

5 juillet

166 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le chantier

Mon père travaille dans une entreprise de bâtiment et de rénovation d'appartements. Il m'élève seul depuis le départ de ma mère avec une autre femme. Il déteste depuis les homosexuel(le)s et cela m'effraie car je le suis aussi. Je n'arrête pas de regarder les hommes, leurs braguettes. J'essaie d'être discret, je vais draguer dans les jardins publics pas loin de chez moi quand je reviens du cinéma par exemple mais ce n'est pas toujours possible. Comme notre appartement n'a pas été rénové depuis longtemps, il profite d'un creux de son entreprise pour programmer une rénovation et faire travailler ses collègues. De mon côté, je suis intérimaire et pile au moment où le chantier commence, je me retrouve sans boulot.

Denis est depuis peu l'employé à tout faire de l'entreprise de mon père, il vient ce matin là. Je le découvre et je craque. Même s'il n'est pas super beau, il porte un pantalon de chantier, trop grand, je vois bien sûr son boxer. Il a un polo troué d'où dépassent des poils bouclés. Il est blond, plutôt musclé avec un peu de ventre. Il doit avoir 5 ans de plus que moi. Il a remplacé un vieux qui puait l'alcool.

Il est très décontracté. Je reste au salon car c'est là qu'est l'ordinateur et je passe mes journées à regarder les petites annonces et jouer. Je n'ose pas regarder de films de cul car j'ai peur que mon père regarde l'historique. Les toilettes sont accessibles depuis la pièce et quand Denis vient pisser, il ne ferme même pas la porte, j'entends le bruit de sa pisse qui coule, je bande un max. Heureusement qu'il n'est pas dans mon champ de vision. Mon père est de plus en plus sombre. Il a peur de perdre sa place et trouve que je ne me bouge pas assez. Le soir, il s'enferme souvent dans sa chambre où il a sa télé et son ordinateur portable. J'essaie parfois de guetter les bruits, dès fois qu'il se branlerait. Ca fait un moment qu'il n'a pas eu de copine.

Ce matin là, on est à mi-chantier. Quand Denis arrive, je lui propose comme d'habitude un café qu'il prend avec moi. Il ne se gêne pas pour se gratter les couilles, la main dans le pantalon. J'ai du mal à ne pas détourner le regard et je ne bouge plus parce que je ne voudrais pas qu'il voie que je bande. Il me cherche un peu aussi, il me demande si je veux sa photo. Et puis il va aux toilettes. Ouf je peux décroiser les jambes mais l'entendre ça me fait remonter la bite encore plus haut, elle a des petits sursauts qui font des petites bosses apparentes dans mon jogging. Puis je me rends compte, qu'il y est depuis plusieurs minutes, puis je l'entends m'appeler. Comme je l'ai dit, il laisse la porte des toilettes est ouverte. Je le découvre assis sur les chiottes, la bite à la main, qu'il se mouille de temps en temps. Elle est énorme. Il me dit que depuis le début il a vu que j'en voulais à sa queue, que je n'ai qu'à m'y mettre. J'y vais directement et je la prends en bouche. Il m'appuie sur la tête, j'ai presque envie de vomir, il me ramone la gueule, me jute dedans sa purée que je trouve amère et me maintient pour que j'avale. Je me relève en m'essuyant la bouche, il me dit qu'il s'en veut pour sa femme mais que je n'avais qu'à pas l'attirer mais m'attribue un premier prix. Il nous a filmé avec son portable. Il repart nonchalamment bosser. J'ai du mal à m'en remettre. A midi, il me demande de manger avec lui, exceptionnellement il a emporté sa gamelle. Il me demande ce que c'est d'être pédé. Il dit qu'il n'a jamais été tenté ! Il me demande alors d'aller dans ma chambre. Je lui demande pourquoi. Je n'ai pas compris qu'il veut me baiser. Une fois entré, il regarde bien la configuration, il me demande de me déshabiller, de m'allonger nu sur le ventre sur le lit. Il se désape, pose à nouveau son portable sur la table de chevet et s'allonge sur moi même pas déshabillé mais la bite à la main. Il me la met sans douceur dans le cul et me ramone en m'écrasant, en me soufflant dans le cou, en me traitant de sale bâtard, de chienne et de salope. Je lui demande de se retirer avant de jouir mais il accélère et me dit que c'est trop tard et que de toute façon il ne couche qu'avec sa femme. Moi j'ai réussi à glisser ma main sous mon ventre et j'ai juté dedans. Il se relève et avant de remettre son boxer, il me demande de le sucer pour qu'il ne reste aucune trace. Comme il m'excite, je m'exécute même si sa queue est un peu crade.

Le soir, quand mon père rentre, j'ai peur qu'il devine par je ne sais quel indice. Rien ne se passe jusqu'au lendemain matin où j'attends en vain Denis. Quand mon père revient du boulot, je le lui dis, il est super étonné et pas content du tout. Il doit voir ça avec leur patron.

3 jours plus tard, mon père me dit qu'il veut me montrer quelque chose. Il est menaçant. Il m'emmène dans sa chambre et appuie sur son pc pour lancer une vidéo. On m'y voit sucer puis me faire enculer par Denis. Il me hurle dessus pour m'apprendre que Denis avait dit que je l'avais harcelé sexuellement, qu'il avait cédé à cause de mon chantage de me faire du mal, que je lui avais envoyé cette vidéo après coup pour le menacer et qu'il avait dû en parler à leur patron. Tout cela est complètement faux, je suis abasourdi. A cela s'ajoute une menace de licenciement car le patron préfère garder Denis des 2 car il lui coûte moins cher en ces temps difficiles. Mon père m'accuse, après ma mère, de lui avoir ruiné sa vie, car on n'est que des pédés et des gouines. Je file dans ma chambre sans demander mon reste. Une semaine plus tard, on arrive au week end, le climat est toujours tendu. Mon père ne me parle presque plus, il s'enferme à nouveau dans sa chambre. J'essaie de guetter ce qu'il fait et grâce à un petit stratagème d'observation que j'ai réalisé, je vois avec peine qu'il regarde une vidéo sur son pc portable. Et là la choc, il est en train de se branler. Je rêvais de voir le sexe de mon père, je n'en perds pas une miette, il fait ça bien, lentement, progressivement, puis je le vois prendre un mouchoir pour contenir son éjaculation. C'est alors que je réalise que le film qu'il voit est celui où je suis avec Denis.

Je vois mon père différemment. On est samedi matin, c'est le jour de la lessive, je me débrouille et je trouve le mouchoir séché que je me mets sous le nez, que je lèche. C'est bon. Mais j'apprends une nouvelle, le patron doit nous voir avec mon père chez lui, l'après-midi pour statuer sur la situation.

On arrive, et après avoir pris un verre avec sa femme, nous nous retrouvons tous les 3 dans le bureau personnel du patron. Ce dernier va droit au but, il me dit que j'ai brisé le ménage d'un de ses employés et qu'il va licencier mon père. Il me demande comment je peux réparer. Comme je ne vois pas, il m'aide en lançant sur son vidéoprojecteur le film de mes ébats avec Denis. Je ne comprends toujours pas. Il m'annonce alors qu'il va me baiser devant mon père et qu'il en sera quitte. Le patron est un gros bonhomme de 60 ans aux joues rouges. Il est moche, bedonnant et ce jour là il pue l'alcool. Il sort une grosse queue veineuse qu'il m'oblige à gober. Il se met à bander. Mon père est assis stoïque et détourne le regard, mais le patron lui demande de regarder. Il me défonce la bouche et quand il se sent prêt, il se prépare à m'enculer. Perversement, il demande à mon père de m'enduire le cul de lubrifiant. Je sens les doigts durs de mon père contre mon fondement, ça m'excite presque car pour le moment, je n'ai pas très envie. Je me fais enculer sans ménagement et quand le patron est prêt à jouir, il sort sa queue et me jute sur le visage. Il exige de mon père de m'essuyer. Il a ensuite envie de pisser, il remplit alors un verre de whisky et me demande de le boire après. La sentence finit par tomber, mon père garde son boulot.

Il est très gêné lors du retour en voiture puis se met à pleurer en rentrant à la maison. En fait, c'est lui qui m'a offert au patron car il savait que ce dernier aimait les jeunes. Il me serre contre lui et me dit qu'il va me remercier.

Vincent

Autres histoires de l'auteur : Le voisin | Meilleur pote et beau-frère | Le père de mon correspondant | Initiation estivale | Dans le noir | Mon beau-père | Le chantier | De surprise en surprise | Nos pères

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

49 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 1er juillet | +49

Les nouvelles | 12

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear

Les suites | 3

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Dressage d’un flic en bonne salope | 2 Andreprofeco
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34


Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Juillet 2020

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"recit gode ceinture""cirillo gay""branlette entre pote""beau goss nu""gay vide couille""erog blog gay"porno$"porno gay pere et fils""histoire x gay""histoires cyrillo""cyrillo xxl""histoires gay gratuit""premiere pipe""histoire gay grosse bite""scato gay""blog ttbm""atlantide sauna paris paris""cyrillo histoire gay""histoire gay sex""mecs en rut""histoire gay douche""porno routier""recit bondage""histoire gay mature""histoires de sexe entre mecs""sodomie non voulue"cyrillobiz"naturisme gay"cyeillo"premier fist gay""histoire gay x""ma premiere sodomie""histoire cyrillo""histoire esclave gay"cyrillo.com"gay cyrilo""histoire gay routier""premier sodomie""cyrillo free""histoire gay sport""cirillo gay""histoire gay naturiste""cyrillo gay""cyrillo photo"cyrillo.com"pute a rebeux""cyrillo histoires""baise sauna""vide couille""cyrillo photo""homme suce homme""histoire gay sexe""recit gay porn""baise entre voisins""covoiturage gay""frere de bidasse""histoire cyrillo""histoire grosse bite""visiochat ma queue""cyrillo 2018""sauna california""roux gay""cyrillo rebeu"bi21"histoire gay soumis""photo de cul""jouissance anale""sex shop dijon""premiere pipe gay""je suis une vraie salope""cyrillo histoires gay""cyrillo gay""histoire x gay"cyrillobiz"histoire gay frere"