NEWS :

Concours 2020
Concours

4 avril

16 histoires

5 Avril

99 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Du fantasme au vide couille

Chapitre -02 : Plein la gueule

Je rentrais dans le salon la tête baissé, je n'avais pas envie de sortir de cette chambre et encore moins avec juste une chemise et mon joke.

Boris : Mec sérieux t'aurais pu le ramener habillé quand même.
Seb : Il va encore servir ça sert à rien. Regardez.

Il me tira par le bras pour me faire avancer dans la pièce, me fit me retourner et pencher en avant. J'avais la rondelle explosée, dégoulinante de sperme et Sébastien me faisait leur montrer, je n'avais qu'une envie m'enfuir en courant. Il me passa un doit sur le cul.

Seb : regardez comme j'ai bien remplie sa petite chatte de salope.

Ils rigolaient tous les trois, il me fit me retourner de nouveau et sucer son doigt recouvert de son sperme sortant de mon cul.

Etienne : t'es dégueux mec.
Seb : tu parles, il adore ça, il vit pour ça.
Boris : t'en fais pas un peu trop ? Le pauvre.
Seb : c'est pas parce que vous êtes des hétéros coincés tous les deux qu'il faut être jaloux, je peux vous le prêter.
Boris : c'est pas un objet quand même, il a son mot à dire.
Seb : c'est là que tu te trompes, il est à moi, j'en fais ce que je veux.
Moi : heu...

Il me donna une grande baffe qui me fit tomber à la renverse. Boris se leva, il était choqué.

Seb : t'es ma chose, tu fais ce que je te dis, quand je te le dis.

Je ne m'étais pas rebellé jusqu'à présent, et je me rendais compte qu'il était maintenant trop tard. Je lui appartenais, j'étais sa chose, son vide couilles.

Il me dit de rester par terre, Boris me servit un verre, en me demandant doucement si ça allait, je voyais Sébastien nous observer, je baissais simplement la tête. Ils se mirent à boire, fumer et discuter, Etienne avait lancé un porno hétéro en fond. J'essayais de me faire tout petit, j'avais l'impression que je m'étais fait oublié.

Seb : chienne ! Viens là.

Il ne m'avait pas oublié, il se rechargé juste. J'allais me relever lorsque de son pied il me fit retomber " une chienne sa reste à terre ". Je me traînais donc jusqu'à lui, je me demandais ce qui allait m'arriver, une montée de stress et en même temps cette autorité était tellement existante. J'arrivais à ses pieds, il m'attrapa par les cheveux pour faire relever ma tête, il me dit d'ouvrir la bouche, il sorti sa queue.

Seb : t'avale !

Il me pissa dans la bouche, mais il pissait tellement fort que je n'arrivais pas à tout avaler et ça commençais à déborder me coulant sur les joues et la chemise. C'était la première fois que j'avais la pisse de quelqu'un d'autre dans la bouche. C'était chaud, l'odeur et le goût était fort. Les deux autres me regardaient être utilisé comme un urinoir. Etienne rigolais, Boris lui n'en revenait pas, il allait dire quelque chose quand Etienne lui pris le bras. Sébastien était le mâle dominant du groupe et il n'était pas question de remettre en question ses décisions visiblement. J'avais du mal à me faire au goût mais j'étais dans mon fantasme, je servais d'urinoir à un mec dominant, qui n'en avait rien à foutre de moi et devant ses potes.

Seb : ça fait du bien de se vider. Ne sois pas si jaloux Boris.
Boris : mec tu fais ce que tu veux mais t'es obligé de faire ça là ?
Seb : T'es juste jaloux car les meufs te laissent pas faire ça. C'est trop bon, regarde ça me fait bander rien que l'idée de pisser sur un mec et je suis sur que toi aussi. Se servir de ce genre de chienne c'est pas être gay, tu sais que je suis 100 % hétéro, mais pouvoir vraiment faire ce que tu veux il te faut une salope de pédale.
Etienne : Je veux essayer mec.
Seb : en voilà un qui a tout compris. Attends, salope nettoie ma queue.

J'étais un peu sonné, je savais pas vraiment ce qui se passait, où j'étais, qui j'étais, j'avais juste compris qu'il fallait que je fasse ce qu'il me disait de faire. Je nettoyé donc sa queue en pensant ma langue tout autour de son gland pour qu'il ne reste aucune goutte. Sa queue commençais à grossir, elle était droite et nervurée. Elle bandait pas en entier et était déjà grosse, je comprenais vraiment pourquoi j'avais aussi mal au cul.

Sébastien fit un signe à Etienne qui venait d'enlever son haut et laisser apparaître une belle musculation mais étonnant pour un nageur il avait conservé ses poils. Son torse en était recouvert, je suis personnellement un fan de poils et je le trouvais vachement sexy. Il sortie sa queue qui était également bien garnie. Il s'approcha, me pris également par les cheveux, me crachat dessus et commença à me pisser dans la gueule.

Etienne : je crois que tu viens de me convertir.

Ils se mirent à rigoler. Dès qu'il eut fini je baissais la tête. J'allait être leur objet à tous les trois, je doutais pas que Boris aller se faire entraîner. Trois beaux mecs, trois grosses queues, jamais je ne pourrais supporter ça toute la soirée, j'allais me faire démonter dans tous les sens. La peur me submergea. Je reçu une violente baffe dans la gueule, elle venait d'Etienne, il apprenait vite.

Etienne : Qu'est ce que fait une bonne salope ? Elle nettoie.

Je me suis donc employé à nettoyer sa queue et me promis de ne plus oublier, ça faisait trop mal, et ça je n'aimais pas trop. J'allais arrêter quand il m'attrapa la tête.

Etienne : dis je peux m'en servir pour me vider aussi ?
Seb : fais toi plaisir il est là rien que pour ça.

Il prit mon verre d'alcool que je n'avais bu qu'à moitié et le vida.

Seb : maintenant s'il veut boire il devra attendre qu'on ait envie de pisser.

Il se mirent à rire. Seb parlait avec Boris pour le convaincre de se laisser aller. Quant à moi je suçais Etienne, enfin, Etienne me démontait la bouche. Sa queue n'avait pas mis longtemps à grossir et elle était énorme. Il la rentrait pas en entier pour le moment mais faisait des allers retours rapides. Je commençais à bien baver. Il alternait avec des biffles, et avec une bite comme la sienne tu le sens bien s'écraser ce gland contre ta joue, ta tête. Il me crachait dessus, me baffait aussi par moment, il donnait libre cours à ses pulsions. Il avait rapidement pris la place du dominant. Même si j'avais du mal à respirer par moment, même si j'étais complètement humilié, j'étais grave excité, c'était toute la virilité que j'avais toujours voulu, j'étais dans mon fantasme. Ma queue commençais à grossir.

Etienne : Tu crois que je peux la rentrer toute ?
Seb : et pourquoi tu pourrais pas ?
Etienne : ben 26 par 7, aucune meuf ne veut.
Seb : oui mais là c'est une salope de chienne, une grosse tapette, un vide couilles, il ne demande qu'à être utilisé.

Seb sourit en voyant la panique passer dans mes yeux. Il s'accroupit à côté de son pote, me plaça une main derrière la tête et fit un signe à Etienne. Ils poussèrent tous les deux en même temps. J'avais les yeux qui pleuraient, je commençais à suffoquer, à baver comme jamais de ma vie je l'avais encore fait.

Etienne : putain ça bloque elle rentre pas en entier.
Seb : Un peu de patience, il faut persévérer.

J'essayais désespérément de me retire, c'était mon corps qui agissait, un réflexe, car j'avais envie qu'elle rentre cette queue, j'en étais à vouloir lui faire plaisir. Il la ressorti plusieurs fois pour me laisser respirer et réessaya, encore et encore. Ils me mirent sur le canapé les pieds sur le dossier et la tête dans le vide pour essayer de la faire passer. Ça bloquait, elle était trop grosse et en plus courbée. Etienne fini quand même par venir et m'inonder de sperme, partout sur le visage et dans la bouche.

Seb : putain mec depuis quand t'avais pas éjaculé ?
Etienne : un moment crois moi.

Il étala avec son gros gland tout le sperme, il utilisa ses doigts pour que je ne perde aucune goutte et me fis nettoyer sa queue.

Seb : quand tu vas le sodo qu'est ce que tu vas le démonter mec, me tarde de voir ça.
Etienne : t'inquiètes, elle est pas passée devant je vais la faire passer derrière mais j'ai besoin de me recharger.

Seb me tira par les cheveux pour me faire descendre du canapé.

Seb : alors t'as aimé salope ?
Moi : Oui

Je n'avais pas vu mais il avait son portable à la main, il m'avait filmé pendant que je me faisais défoncer la gueule par la bite de son pote.

Seb : Dis que t'as adoré te faire démonter la gueule et gavé de sperme.
Moi, d'une voix timide : j'ai adoré me faire démonter et gavé.

Il me donna une nouvelle bonne baffe et me fit répéter plus fort. Puis il s'installa dans le canapé, enleva son jean et son boxer, me siffla et me fit le sucer. Il ne me ménagea pas et éjacula bien au fond de ma gorge. J'en pouvais plus, j'étais exténué. J'avais eu largement ma dose, j'avais avalé la pisse et le sperme de deux mecs, j'avais de la bave partout sur moi, les yeux qui pleurait, je m'étais fait dominé, humilié. J'étais en panique, s'ils avaient une mst ? Et la vidéo qu'est ce qu'il va en faire ? Je n'osais pas bouger, je respirais le plus doucement possible recroquevillé par terre. Mais j'avais la gaule comme jamais je n'avais eu.

Boris se leva et dit qu'il allait pisser. Seb l'arrêta.

Seb : on a un urinoir à dispo pourquoi aller aux toilettes.
Boris : Mec tu fais ce que tu veux mais je suis pas à l'aise avec ça.
Etienne : Mec essaye tu verras c'est trop bon.
Seb : allé pisse lui dans la gueule, mais d'abord remplie lui un verre de pisse pour tout à l'heure.

Boris pissa dans mon verre puis Seb m'attrapa et me fit ouvrir la gueule. Boris était mal à l'aise. Il avait du mal à pisser parce qu'il commençait à bander. Seb était toujours en train de filmer. Il m'ordonna de nettoyer la queue de son pote, qui allait se retirer mais il insista et m'obligea à lui tailler ensuite une pipe. Il avait la plus petite des trois, 20 par 5, ce qui n'était pas si petit que ça. Il me tenait la tête et demandait à Boris de me laminer la gueule. Même s'il était timide au début ça lui plaisait de plus en plus, un sourire sadique apparue sur le visage de Seb. J'allais prendre cher le reste de la soirée...

J'étais en train de finir d'avaler tout le sperme de Boris quand,

Etienne : je crois que je suis rechargé, on va pouvoir passer aux choses sérieuses.

PS : J'espère que cette suite vous plaît et que j'arrive toujours à vous faire bander ... N'hésitez pas, donnez moi votre avis, parlez moi de vos expériences ;) à très vite pour la suite.

chuuuut17

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Du fantasme au vide couille

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

News | 1 > 4 Avril
13 Nouvelles | 4 Suites

Les nouvelles | 13

La danse de ob5.ru | 1 C&R
La danse de ob5.ru| 2 RomainTOP AUTEUR 2020
La danse de ob5.ru | 3 ob5.ru
Mon voisin ce bogosse LE7
ob5.ru LE7
Ophtalmologiste LE7
Service d'étage LE7
Gros bulge LE7
Les amants du Lac Yanno
Mon pote Yann Yanno
Les 3 pédés Yanno
Mec et sperme Yanno
Fabiano aussi est homo Yanno

Les suites | 4

Soumission & Domination | 557 Jardinier
Découverte | 11 Amical72
Découverte | 12 Amical72
Excitantes retrouvailles | 2 Max

Avril 2020

Les suites

Anomalie de mère nature | 6 Calinchaud
Un boucher | 2 Rsexenc
Nan pas le Père Noël | 2 LE7
L’Algérie | 7 Calinchaud
L’Algérie | 8 Calinchaud
L’Algérie | 9 Calinchaud
Contes Brésiliens | Fin Mascareignes
Agriculteur | 13 Amical72
Soumission & Domination | 556 Jardinier

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"grosse bite veineuse""cyrillo free""vide couille""recit gay rebeu""histoires gay cyrillo""recit premiere sodomie"cyrillogay"actif soumis.com""histoire inceste gay""ejac gay""j'aime me faire enculer""histoire gay sexe""histoire gay sport""histoire gay soumission""mec exhib""minet travesti""gay cyrillo""recit depucelage anal""gays x""recit cyrillo""gay naturistes""recit gay arabe""gay sexe histoire""histoire rebeu gay""histoire sexe gay""premiere sodomie gay""gay histoire sexe""photo gay gratuit""recit gay sexe""histoire de sex gay"zobapapa"vider les couilles""histoire gay meilleur ami"cyrillo.com"j'ai vu mon fils bander""gay en slip""le site de cyrillo""masseur gay""vide couille""cyrillo histoire"cyrillogayciryllo"ma bite son histoire""premiere experience gay""cyrillo dial""histoires hds""cyrillo histoire gay"cyrillobiz"histoire inceste gay""histoires gay cyrillo""beau gosse nu""baisée à la chaine""histoire soumis gay""histoire gay papa""sexshop lille""lutteur gay""histoire cyrillo""histoire gay gratuites""pute a rebeu gay""photo cul gay""premiere sodomie homme""ma premiere sodomie""histoire gay entre frere""vide couilles gay"cyrillo"bizutage gay""blog histoire gay""elle suce pour la première fois""histoires hds"cyrrillo"histoire de sexe mature""histoire de sex gay""dial agayn""histoire de mature""recits porno""histoire gay cyrillo"ciryllo"histoire gay grosse bite"cyrilllo"recit hds""premiere partouze""histoire gay pute""histoires cyrillo""recit cyrillo""histoires de sexe gay""cyrillo photo""cyrillo blog"cyrillo.com"plan uro""lopette soumise""hds histoire"