NEWS :

Concours 2020
Concours d'histoires
C'est parti !

24 Mars

20 histoires

115 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Éte indien

Comme vous tous, je me suis régalé de cet été qui a joué les prolongations au cœur du mois d’octobre. Ce n’était bien sûr que quelques jours et il fallait en profiter ! Des températures au-delà des 25 degrés en cette saison : que du bonheur. Si c’est cela l’été indien, je signe chaque année des deux mains ! Ressortir un short, enfiler ses tongs et… virer le t-shirt. Travailler au jardin, effectuer sans aucun doute la dernière tonte de pelouse cette année ! Après un weekend relativement bien ensoleillé qui se poursuivait le lundi, sachant que bientôt l’automne serait irréversible, j’ai pris la liberté de ne pas monter à l’unif. Après tout, je pouvais très bien placer la table de jardin au soleil et travailler mes cours sur mon portable ! après la fraicheur du matin, je décide donc de dresser mon bureau sur la pelouse. 11 h, pas de vent, au soleil, je peux me débarrasser du t-shirt : quelle extraordinaire météo !

Alors que je devais déjà avoir travaillé au moins 2 heures, quelqu’un me hèle en sifflant ! Je lève la tête ! C’est Thomas ! Tiens il ne travaille pas ce lundi ?

Il est sur sa terrasse avec son VTT. Le dépose. Se dirige vers le fond du jardin. Je quitte ma chaise pour venir à sa rencontre.

« Hey, salut Thomas ! Tu travailles pas aujourd’hui ? » « Et toi, t’es pas au cours ? » En toute spontanéité, il vire son t-shirt. Je retrouve ce joli torse naturellement sculpté que je n’avais plus vu depuis début septembre. La sueur perle sur son front, se perd dans sa barbe drue. Son corps est luisant ; de fait, il a eu chaud !

« Fait extraordinairement chaud ! J’ai pris congé avec cette superbe météo ! Et puis Maud a une réunion jusqu’en soirée, alors il fallait quelqu’un pour aller rechercher la petite à l’école ! » « Moi, ai brossé le cours de l’aprèm ! Il fait vraiment trop beau ! Ce sont les derniers jours à cette température ! Jtravaille sur mes cours au soleil ! C’est quand même plus cool ! » Je me dis que la même pensée que moi lui traverse peut-être l’esprit à cet instant précis… Pas de Maud, pas de gosse, lui et moi en train de discuter… sous le soleil… torse nu…

« Bon, jvais me descendre une bonne bière moi ! ça fait 2 heures que je suis parti avec le vélo : je suis mort ! Tu viens en boire une avec moi sur la terrasse ? » Je devrais continuer à travailler mes cours, mais… avec les images qui me viennent en tête… ce n’est plus possible !

Ce torse me donne envie. Je commence déjà à bander dans mon short ! mais bon, je me fais plus que probablement des idées… depuis l’aventure du mois d’aout (Voir « En l'absence de Maud »), il ne s’est plus rien passé. On s’est vu au jardin pas mal de fois, mais on n’est jamais revenu sur notre « petit dérapage ». Faut dire que sa gamine est souvent présente ou Maud, ou ses parents…

Aujourd’hui, le hasard fait bien les choses : on se retrouve tous les deux à boire une bière sur la terrasse, seuls,…

La bière bien fraiche descend toute seule, surtout celle de Tom qui revient de sa rando en VTT. Son beau corps sèche au soleil.

« Bon, dès que j’arrête de suer, je me douche ! » lance t-il ! On déguste cette bonne bière fraiche !

« Tiens, jme suis acheté une nouvelle tondeuse, Ben ! Elle est géniale. Pour les cheveux, la barbe, les poils. Viens, jte la montre ! » Et nous voilà rentrés dans la maison, puis la salle de bain. Une salle de bain spacieuse avec une douche dernier cri. Il me montre sa nouvelle tondeuse, les différentes têtes qui peuvent s’y adapter.

« Regarde, cette tête-là, pour les aisselles, c’est parfait. » Et il m’explique l’efficacité de cet appareil sur l’entretien de ses dessous de bras. Les poils des aisselles, j’ai toujours trouvé cela sexy. Bon, pas les fourrures bien sûr, mais les aisselles entretenues, laissant quand même le poil présent, j’aime bien. Surtout quand le poil est sombre. Allez savoir pourquoi… Je ne trouve pas que sa tondeuse est exceptionnelle. J’en fais autant avec la mienne, mais bon… Je suis dans l’intimité de la salle de bain avec Tom qui me montre ses aisselles… qui partage bien involontairement ses odeurs de mâle après l’effort, ça me fait bander ! Heureusement que je porte un slip et pas un caleçon ample…

« Tu n’as pas besoin de te doucher toi ? » Me demande Tom en laissant tomber, sans pudeur, son maillot de cycliste.

La dernière fois que je me suis douché avec lui, c’était juste après notre superbe jouissance dans le canapé ! (Voir « En l’absence de Maud ») Ce fut une petite douche bien agréable durant laquelle on bandouillait tous les deux, vidés en tous les sens du terme. L’esprit embrumé par ce qui venait de se passer. Une douche silencieuse : on était quand même un peu mal à l’aise après cette pipe hors du commun… fallait le temps que Tom accepte sans doute certaines choses dans sa tête de mâle.

Tom est de nouveau nu devant moi, sans malaise, le plus naturellement du monde. Il se regarde la barbe dans la glace.

« Bah, jme tonds pas la barbe aujourd’hui. Jme demande si je vais pas la laisser encore un peu pousser d’ailleurs ! Je tonds sur 5 ou 6 d’habitude. T’en penses quoi, Ben ? » « Serais curieux de voir ce que ça donne une barbe plus longue. Elle est fournie et régulière : ça pourrait bien t’aller pour l’automne ! Là, elle est plus courte que la mienne. Moi, je l’ai taillée hier sur 10 mm ! Et ton torse ? » « Non, jlaisse tomber ça après l’été. Ça reste raisonnable même sans taille. Par contre, je continue à entretenir ma toison, comme tu vois, faut pas que ça devienne trop broussailleux ! » Il joue dans ses poils pubiens avec les doigts pour me montrer que ça reste bien fourni sans être sauvage. Il me fait encore plus bander du coup. Oui, suis convaincu qu’une barbe un rien plus longue le rendrait encore plus sexy ! Mais, bon, j’aime bien le poil, moi ! Si l’été je porte la barbe assez court, l’hiver, j’ai tendance à laisser s’allonger le poil, partout. J’adore discuter comme ça, tranquille, de nos intimités. Car les poils, ça reste quelque chose de très intime, non ?

Je vois que son joli sexe. Ce long membre reposant sur ses 2 belles balles commence à prendre un peu de volume à l’ouverture de l’eau de la douche. Il me regarde et sourit. Je ne dis rien et me défroque. Je me retrouve vite tout nu.

« Hou là ! C’est déjà en bonne forme tout ça ! On voit bien que tu ne viens pas de faire 50 bornes à vélo, toi ! » dit-il avec un large sourire. Je le regarde en lui rendant ce sourire et en me tripotant la queue. Elle est quasi décalottée. Hop, je mets le gland totalement à l’air. Du coup, elle prend son élan vers le ciel : je bande avec la franchise d’un ado !

« Hé bien, hé bien ! Est-ce que je vais te laisser rentrer dans ma douche comme ça ? va falloir te calmer mon gars sinon tu vas finir par accrocher quelque chose dans la salle de bain ! » Il rigole comme un bossu, mais je vois bien qu’il est un peu nerveux. Comme moi, il est tremblotant d’excitation. On le sait : on va inévitablement jouer avec nos queues ! Cette situation totalement improvisée est terriblement enivrante.

« Allez, viens, l’eau est bonne ! » me dit-il en me lançant un clin d’œil ! Il bande plus franchement et son érection laisse apparaitre le gland rosé qui m’a donné cette irrésistible envie de le sucer la dernière fois…

Sa décontraction est déroutante, mais ça me plait, bien sûr ! Il est quand même avec son voisin homo, à poil sous la douche, son sexe de plus en plus au garde-à-vous ! Il est placé face au jet d’eau, me montrant son joli dos. Je détaille l’ensemble, ne peux lâcher des yeux ses 2 fesses rondes et fermes. Je prends un peu de savon et lui caresse le dos, wôw ! j’adore ce contact avec son corps, il est totalement détendu, il se retourne.

« Hé, mais, c’est que c’est agréable ce début de douche avec tes mains me caressant le dos ! » Nos 2 membres tendus se touchent involontairement. Son joli gland, maintenant entièrement sorti de son fourreau, affronte le mien. Quand on est quasi de la même taille et qu’on possède tous deux un sexe d’honnête dimension, dans la promiscuité de la douche, c’est ce qui peut arriver.

« Ouch ! » lâche-t-il
- « J’ai cru recevoir une décharge électrique, là ! » Ce contact de nos glands, déjà empourprés par l’excitation, l’interpelle… je le vois bien ! Quelques secondes qui semblent une éternité s’écoulent, sans geste, sans mot. Je tiens mon sexe de la main droite et appuie mon gland sur son membre. Je m’étonne moi-même de mon culot ! Où ai-je été chercher ce cran pour prendre cette initiative ? On se fixe du regard. Là, il y a un truc ! Le jeu monte notre excitation en puissance. Un jeu de frotte-frotte s’engage gentiment. Je passe mon gland contre le sien, sur le dessus, sur le dessous. Il me rend la pareille, insistant et prolongeant de plus en plus le contact. Il n’y a pas encore eu de savon sur nos sexes et pourtant nos glands glissent l’un sur l’autre. La queue de Tom bave déjà une abondante mouille. Il est bien chaud le Thomas !

« Putain, Ben, c’est quoi cette excitation qu’on a ? Ton gland contre le mien… pfff, c’est indescriptible ! » Faut dire que la taille de nos glands aide à prendre énormément de plaisir à ce jeu. Ya de la surface de frottage ! lol Je prends l’initiative de lui caresser les couilles de la pulpe de mes doigts.

« Mmmm, ouaih, c’est bon ça ! Tu sais y faire, Ben ! Tu es vraiment une canaille ! Tu vas encore finir par…. Ouch, repasse encore ta queue comme ça sur mon gland ! Arf, j’en perds mes jambes, Ben ! » Ce petit jeu se poursuit, prend du temps alors que la douche coule. Je reste surpris de son aise, de sa franchise, de son excitation avec moi. Bien sûr que ça me plait !! On fait de la haute voltige, nos membres sont sur la corde raide, mais pas encore sur le point d’exploser. Enfin… en ce qui me concerne… Tom prend le gel douche et commence à me savonner les pectos, je suis surpris.

« Faut que je me concentre sur autre chose, Ben, sinon jvais jouir ! » Il a raison, on n’est pas pressé ! Sauf que, faut pas oublier d’aller chercher la gamine à l’école. Qu’il est beau, Thomas ! Son large sourire, confiant, sa peau bronzée et sa barbe tranchant sur ses dents blanches. Son regard sombre, mais complice. Cette eau qui coule sur ses pectos fermes, suivant les muscles de ses abdos, pour inonder son pubis, rafraichir son membre : ce dernier en a bien besoin ! L’excitation retombe un peu, juste un peu…

« C’est génial… notre complicité ! Jme sens même pas pd avec toi ! c’est tellement naturel ce contact physique ! » Pas pd, pas pd… faut quand même le dire vite ! lol, mais Tom n’est manifestement pas trop le gars à se poser des questions et à caser des comportements dans des tiroirs. Je me risque à prendre son sexe en main, je commence à le branler en le regardant droit dans les yeux. Bouche entre ouverte, il ne dit rien. Mon Dieu : j’ai envie de l’embrasser ce mec ! Il ferme les yeux, se saisit de ma verge. On se branle avec beaucoup de tendresse, chacun voulant que l’autre engrange un max de plaisir. Oui, c’est vraiment cela : partager un max de plaisir ! Dans un état un peu second, je pose mes lèvres sur les siennes. Il sursaute ! ouvre les yeux, ne dit toujours rien. Il me regarde avec tellement de tendresse que je sais qu’il prend ce baiser comme partie intégrante de cette généreuse communion physique. Il souffle…

« C’est un truc de dingue…. Cette branle mutuelle, quel partage, Ben ! si je m’attendais à cela dans ma vie… avec mon voisin ! » À mon tour je ferme les yeux. C’est évident : on est bien tous les deux, nus sous cette douche à se faire du bien… ça ne coute rien, ça ne fait de mal à personne. Pourrait-on même penser qu’il trompe Maud ? Ça ne me vient même pas à l’idée : on est dans autre chose, là ! Une complicité entre mecs, un truc qu’une fille aurait bien du mal à comprendre en voyant son compagnon se papouiller avec un pote : faut être honnête ! Tout en pensant à cela, nos caresses sur nos sexes de bois se poursuivent. Des lèvres se posent contre les miennes… Tom me rend mon baiser. J’entre ouvre la bouche, le bout de nos langues se touchent, mais il se retire.

« Putain, ce ptit baiser, Ben… tu vas finir par me faire aimer les garçons ! » chuchote-t-il en souriant. Ah bon ? Ce n’est pas encore le cas ? On se savonne un peu chacun chez soi, il me tourne de nouveau le dos. Je lui dépose un petit baiser dans le cou puis sur l’épaule. J’aime bien le sexe, mais j’ai envie d’être simplement tendre aussi parfois.

« Chtttt, Ben ! jten prie ! » Il se retourne, se saisit de mon sexe et frotte de nouveau son gland sur le mien. Manifestement, il adore ce ptit jeu. C’est jouer avec nos zizis dont il a envie, pas faire des bisous.

« Sorry, Ben, mais les bisous, c’est agréable, mais ai l’impression de tromper Maud. Mais jouer avec nos queues, bizarrement… » Faire avec moi ce qu’il ne peut faire avec Maud… voilà ce qui le porte, ce beau curieux de nature ! Il se place à genoux, regarde ma queue trembler d’excitation.

« À elle, je peux faire des bisous ! » dit-il avec une sorte de fierté dans la voix… Il dépose d’abord des bisous sur mon gland, se risque à goûter ma mouille, s’aventure à envelopper mon fruit de ses lèvres. Je le laisse faire et lui fais comprendre par des soupirs qu’il peut continuer sans aucun problème et qu’il s’y prend bien. Ses quelques coups de langue m’électrisent. Putain, cette belle gueule est en train de me sucer !

« Dis-moi si je m’y prends mal, mais j’ai terriblement envie. On est dans un trip incroyable tous les deux, Ben ! » Sa langue tourne autour de mon gland qui est déjà hyper sensible, toutes ses terminaisons nerveuses sont en total éveil. Il se débrouille vraiment bien, il a retenu la manière dont je l’ai sucé la dernière fois. Il veut que je prenne mon pied, il veut m’amener à jouir tout en faisant trainer les choses. Je souffle, je râle, je ne sais pas contenir mes émotions. Il me jette des coups d’œil comme pour que je le rassure d’être dans le bon, mais mon souffle parle pour moi. Il se relève, me serre dans ses bras. Ce contact entre nos corps, de la tête au pied est puissant. Nos pectos, nos poils, nos sexes communient. Ces barbes drues qui se touchent… je me rends compte que c’est la première fois que mes joues entrent en contact avec celles de Tom. Les barbes fournies qui s’affrontent, c’est rêche, c’est viril ! C’est vrai que, autant on a l’habitude de se faire la bise avec Seb, autant, avec Tom, on se salue sans se biser. Nos lèvres se frôlent à nouveau, nos souffles se mélangent. Tom a stoppé l’eau de la douche.

« Je suis sur le point de cracher tout mon jus, Ben. C’est vraiment étrange de sucer une bite, mais sucer la tienne, ça m’excite grave ! Pourtant… je pige pas trop ce qui se passe ! J’ai envie qu’on se libère ensemble, qu’on s’inonde réciproquement de notre semence. » « Tu ne t’imagines pas comme ça m’excite grave de te sentir sur ma langue aussi… » et joignant le geste à la parole, je m’agenouille et titille son sexe de la langue. Je suis prudent car il est déjà en haute voltige mon gaillard. Un coup de langue trop appuyé et il m’inonde le visage. Mais j’ai juste envie de le gouter, de le sentir vibrer dans ma bouche. Pas de mouvement trop gourmand donc, juste de tendres touchettes de lèvres et de langues…

Ben, please, c’est tellement bon que c’est quasi une torture. Arrête, jveux pas jouir maintenant… Je me relève, nos corps sont distants de quelques centimètres. Nos 2 sexes sont dressés, côte à côte. J’empoigne les 2 de la main et entame un frottement serré de nos bâtons. Les glands se blottissent l’un contre l’autre. Tom râle, les yeux mi-clos. Je m’en mords les lèvres, c’est tellement bon ! Je compresse nos sexes dans un mouvement de vas et viens. La dureté de nos glands témoigne d’une excitation sans pareil. Ces derniers déversent un abondant précum qui vient s’insérer entre nos 2 freins et s’y mélange, entrainant de petites bulles suite au frottement… Il n’y a pas de mot possible pour décrire ce que Tom ressent, ce que je ressens. Mais nos visages donnent suffisamment d’expression…

- « Je pourrais continuer des heures ainsi avec toi, Tom, si on n’était pas sur le fil. Jveux encore un peu en profiter avant de jouir… »

Je lâche nos queues, quasi douloureuses de leur dureté.

Il ne dit rien. Il prend mon sexe en main, me caresse le frein avec son index, poisseux de ce mélange de nos 2 mouilles… tout doucement… je vais jouir… j’ai beau avoir une certaine habitude. Je ne peux plus me contrôler. Moi je lui caresse les couilles d’une main, le branle doucement de l’autre puisqu’il semble avoir décidé d’en finir. On sait qu’on est au bord… tout doit se faire en douceur… amener la semence doucement jusqu’au point de non-retour…

« Pfff, je vais jouir, Ben. Continue à me caresser ainsi, c’est divin, je sens que ça va être énorme ! » Nos glands se touchent de nouveau, donnant l’ultime contact ! La promiscuité de nos corps fait que nos spermes nous inondent réciproquement. Wôw, on jouit en même temps ! On se regarde dans les yeux, on esquisse un sourire dans la jouissance. Nos corps tremblent, nos glands en contact continu, dressés vers le ciel, expulsent la semence en lancées fournies. Nos bas ventres sont pleins d’un mélange de nos foutres. Tom doit s’appuyer le dos contre le carrelage tellement la secousse est puissante.

- « Oh, mais putain ! » On rigole d’avoir sorti cela de concert.

- « Tiens, Tom, goutes ! » dis-je en me marrant, plongeant l’index sur mon ventre maculé et le portant vers sa bouche ! « Dis-moi si c’est du tien ou du mien ! » Le visage dégouté, il se retire. Tout en rigolant, je goûte !

- « Hé, T’es dégueu, Ben ! Après avoir joui, je n’ai clairement pas envie de gouter nos jus ! »

- « Bah, je confirme qu’y a pas que dû à moi ! Il a un autre goût ! Whroo, on fait un fameux duo de p’tits cochons jouisseurs, Tom ! »

- « Tu l’as dis ! Pfff, j’en reviens pas, comme tu arrives à me faire jouir ! Comme tu m’amènes à faire des trucs impensables. Moi ! Avec un mec ! Étrangement, j’adore faire “ tout ça ” avec toi ! Merde, suis bi ou quoi !? et en plus j’aurai plus de réserve pour Maud ce soir ! lol Hou là ! L’heure ! Vite, on se rince de nos spermes et puis faut que j’aille à l’école, moi ! J’espère qu’on ne sent pas à mon haleine que j’ai eu une bite en bouche ! »

Moi je trouve cela très drôle, mais Tom semble rire un peu jaune….

On se douche tranquille, tous deux le sourire aux lèvres. Conscients de ce précieux et rare moment de communion que nous venons de vivre. Le contact physique passe vraiment bien avec ce mec ! Tom est un peu distant. Je peux comprendre. Découvrir qu’on aime le plaisir entre hommes, c’est pas toujours facile à intégrer quand on s’est engagé sur une autre voie… ça va être difficile de se voir dorénavant au fond de nos jardins sans penser au plaisir qu’on peut se donner, sans avoir immédiatement cette image de nos deux queues giclant de concert. Pauv Tom, jme mets à sa place ! Y avoir gouté et y avoir pris autant de plaisir, il ne pourra qu’y revenir… je suis fier de lui avoir fait découvrir « autre chose » avec autant de plaisir mutuel… sa petite routine de couple aura pris un fameux bol d’air !

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle » Paulo Coelho.

Oakspirit

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Concours d'histoires à l'aveugle

1

Une journée particulière

Vote

2

L'Hôpital

Vote

3

La promesse

Vote

4

Un amour bien plus que fraternel

Vote

5

Fratricide bromance

Vote

6

Djibril

Vote

7

Journée surprenante à Casablanca

Vote

8

L'honneur de la famille

Vote

MAINTENANT VOTE !

News | 24 Mars
10 histoires

Les nouvelles | 20

Samuel Ben023
Tom en vacances Esteban
Mon Coloc/Amant/Amoureux Français Julien0701
Mon premier gode Solenc
Au sauna avec Christopher Julienbeaugosse
Mon dépucelage sur un bateau Maxilopejus
Dominé via snap Oink
Moi, mon père et lui JeanMarc
Pipe au centre commercial Halex27
Hétéro frustré Conteur75
Seb m'obsède CS91D
Haut les mains ob5.rugay10
Glory Hole à Berlin U Aymu
Ma première fois sans capote MaxeLopeJus
Lit en lit T.Pavone
La salle de sport Viking
Hall d'immeuble VictorG
84 – La chaleur dans un Jacuzzi Swaster
Plombier Arthurlille
Un beau souvenir Bertrand

News | 19 Mars
8 histoires
3 Nouvelles | 5 suites

Les nouvelles | 3

Initiation à la domination soft Domijoueur
Mon fantasme de soumission Eric75nord
Belle rencontre à Milan BCBG

Les Suites | 5

Soumission & Domination | 553 Jardinier
Apéritif | 5 Amical72
Apéritif | 6 Amical72
Apéritif | Fin Amical72
Vengeance sur Hétéro | 8 Miangemidemon

News | 17 Mars
30 histoires
22 Nouvelles | 8 suites

Les nouvelles | 22

Mon pote du foot | 1>3 Teddy
Mon pote du foot | 4 Teddy
Contes Brésiliens | 1 Mascareignes
Contes Brésiliens | 2 Mascareignes
Contes Brésiliens | 3 Mascareignes
Contes Brésiliens | 4 Mascareignes
Jeu au bureau | 1 Luke.versa
Jeu au bureau | 2 Luke.versa
Jeu au bureau | 3 Luke.versa
Journal d’une lope | 1 AmonB
Journal d’une lope | 2 AmonB
Bienvenue à Marseille | 1 Passif et soumis
Bienvenue à Marseille | 2 Passif & Soumis
Apéritif Amical72
Apéritif | 2 Amical72
Apéritif | 3 Amical72
Apéritif | 4 Amical72
Tu veux ton biberon ? Yanno
Gab, un pote que j'ai revu Yanno
Accident de la route LE7
Livreur musclé LE7
Doc rebeu LE7

Les suites | 8

Découverte | 8 Amical72
Découverte | 9 Amical72
Découverte | 10 Amical72
Agriculteur | 7 Amical72
Agriculteur | 8 Amical72
Agriculteur | 9 Amical72
Soumission & Domination | 552 Jardinier
Permis moto | 2 Biker

Mars 2020

Les nouvelles

Agriculteur | 1 Amical72
Agriculteur | 2 Amical72
Agriculteur | 3 Amical72
Agriculteur | 4 Amical72
Agriculteur | 5 Amical72
Agriculteur | 6 Amical72
Affaire de famille RomainTOP AUTEUR 2020
Nikos le gladiateur RomainTOP AUTEUR 2020
Rempli par un Rom Dimosqwertz
Vieux pervers Dimosqwertz
Baisé par un collègue hétéro Dimosqwertz
Pas toujours facile d'être beau Yanno
Le type des assurances Yanno
Ma saloperie de Tel ! Yanno
Mickael et moi Yanno
Au parc LE7
Vacances avec mon copain Frank
Une séance de dressage Azwx
Mon apprenti pâtissier Soledad
Infidèle Julian Lerkin
Nous deux Sthiv
Échanges de photos Bruneau
Ma Première Fois… Charlyy
Devenir chienne chienne

Les suites

Détente au Sun City | 3 Renart
Triple Fun | 2 Lust boy
Colocation | 14 Emerick
Colocation | 15 Emerick
Une séance de dressage | 2 Azwx
Courant alternatif 5 Stéphane
Courant alternatif 6 Stéphane
Courant alternatif 7 Stéphane
Hypnotisé mon copain | 9 Jeanmarc
Soumission & Domination -551 Jardinier

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoire gay douche""histoire gay x""recit inceste mere fils""baise dans les bois""histoire gay jeune"boxxmanciryllocyrillo.com"gay cyrillo""grosse quequette""gay bouche a jus"teubcrade"récit érotique gay""histoire gay gratuit""gay naturiste""histoires gay gratuites"cyrillo.comhistoiresxcyrilo"recit erotique gay""histoire gay cousin""histoire gay douche""sodomie non voulue""histoires gay entre hommes""blog gay erog"cyrillo.biz"gay soumis""histoire sex gay""raidd bar paris""recit porno gay""recit cyrillo""histoire de cul gay""cyrillo histoire""histoire gay piscine""éjaculation gay"cyrillogay"recit gay soumis""histoires gays cyrillo""histoire routier gay"cyrilo"histoires cyrillo""je suce mon chien""dial agayn""histoire sexe entre homme""mec ttbm""cirillo gay""recits bisexuels""il se fait enculer par son chien""histoires érotiques gay""pute a rebeu gay""histoire gay frere""histoires cyrillo""histoire de mec gay""cyrillo 2018""histoire gay cyrillo""porno gay sm""histoire gay inceste""ma premiere sodomie""histoire de baise gay""histoire gay sexe""histoires x gay""histoire cyrillo""histoire gay gratuit""fellation gay""plan sm""histoires cyrillo""histoire de bondage""sling lille""histoire erotic""histoires cyrillo""atlantide sauna paris paris""sex shop lille""histoires cyrillo""baisee dans les bois""petit salope""mon frere me baise""histoires cyrillo""histoire gay sex""histoire gay scato""histoire gay internat""histoires gay cyrillo""histoire gay oncle""sodomie gays""mon cul gay""cyrillo blog""histoire gay internat""gay cyrillo"