NEWS :

TOP AUTEUR
2020

05 Fév.

10 Nouvelles histoires

09 Fév.

89 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Nourri par un inconnu

Salut à tous, moi c’est Mathias, black de 32 ans, Sénégalais par mon père et Alsacien par ma mère. Ça a produit un mec de 1m83 pour 75 kg, plutôt accro au sport et magasinier donc plutôt bien baraqué. Actif avec les mecs depuis longtemps même si j’ai été, à de très rares occasions, passif.

Cette histoire s’est passée vendredi 27 décembre 2019, sur le coup de 20 h, je ne suis pas près de l’oublier !

Avec quelques collègues, on s’est fait un petit apéro dans un bar cool histoire de fêter Noël ensemble. On était 5, comme souvent, à rigoler, à refaire le monde, à se vanner, à parler un peu de cul… C’est là que j’ai croisé le regard du black assis à la table d’à côté. Il était avec un autre mec et une meuf, les deux autres buvaient un cocktail et lui un coca. Il portait un costard noir, chemise gris foncé et cravate noire, la grande classe ! Une barbe bien entretenue, des cheveux bien coiffés, franchement, il détonnait un peu.
Je ne suis pas parano, mais là, j’étais sûr qu’il me matait ! Pesant qu’il cherchait à saluer l’autre black de la salle, j’ai regardé autour de nous, ben non, il y en avait d’autres. Je l’ai à nouveau regardé et là, il me décoche un putain de sourire, des belles dents blanches. Je me suis dit : « Il te drague le mec ! ». Bingo, ma libido se réveille et, plutôt que de détourner la tête pour revenir sur mes potes, je lui rends son putain de sourire. Comme un con, en même temps, j’attrape une olive sur sa pique et je la mets dans ma bouche. Là, son regard s’est posé sur ma bouche et son sourire est juste devenu carnassier. J’ai avalé l’olive et détourné le regard en me disant : « Mais quel con, il va croire que je veux le sucer ! ».

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve difficile de s’empêcher de regarder quelqu’un qui, manifestement, vous fixe intensément. Je sentais son regard posé sur moi, mais je me forçais à rester concentré uniquement sur ma table et puis, évidemment, j’ai relevé le regard !
À nouveau ses yeux se sont plantés dans les miens, son sourire m’a encore une fois hypnotisé et, très doucement, il a posé sa main sur son nœud de cravate et a commencé à la monter et la descendre… Je commençais à fourmiller dans mon boxer, j’ai souri moi aussi et je me suis rendu compte que je faisais le même geste sur mon verre, j’ai lâché mon verre, il l’a vu et m’a lancé un petit bisou très discret. Là, je bandais pas mal déjà.
Après ça, plus rien, j’ai surveillé, mais rien, il ne m’a plus regardé da la soirée. J’en suis même arrivé à me dire que j’avais dû me faire des idées.

Un moment après, j’ai dû partir, j’allais faire un peu de sport et, surtout, j’embauchais super tôt le samedi. Je salue les potes, je paye mes consos et je sors.
Je suis resté planté sur le trottoir quelques minutes, le temps de regarder mes textos et de répondre. J’allais bouger quand j’entends : « Bonsoir, tu vas bien ? ». Je me retourne, le black me faisait face avec son sourire. Je l’avais vu carré, mais, une fois debout, c’est une belle armoire à glace ! 1m90 au moins, bien baraqué. « Tu fumes ? Je n’ai pas de feu ! ». Il tenait sa cigarette à la main, j’ai sorti mon briquet et je lui tends. Il me prend les mains dans les siennes, allume le briquet tout en me fixant. Il a bien fait durer puis finit par se reculer et me lâcher. Là, il m’a détaillé et me dit : « Tu n’es pas mal gaulé, tu fais quoi comme sport ? ». Je lui réponds mécaniquement, il fait mine d’être impressionné alors qu’il doit en faire bien plus que moi. Il me file une cigarette et me pousse un peu à l’écart pour fumer et parler tranquillement. On est à l’entrée d’une ruelle, on discutait et voilà une petite averse. Là, j’aurais pu partir ben non ! On s’est enfoncé un peu plus dans la ruelle pour nous abriter sous une sorte d’avant-toit.

Les cigarettes étaient quasiment terminées, il a jeté son mégot le premier, j’ai tiré une dernière taffe et j’ai fait de même. J’allais lui dire au revoir, mais là, il s’est mis devant moi, m’a plaqué au mur et m’a roulé une galoche de malade. Sa langue entrait dans ma bouche et prenait possession de tout mon corps. Moi, habituellement actif, j’étais sans réaction, pas paralysé, j’étais consentant, excité à mort et je me laissais faire docilement.
Je me suis dit qu’on risquait se faire griller, mais il faisait nuit noire dans cette ruelle, y’avait quelques fenêtres avec de la lumière, mais ça n’avait pas l’air d’être très passant. À vrai dire, la situation m’excitait.
Il a reculé son visage du mien, m’a souri et a appuyé sur mes épaules, je me suis agenouillé, ma bouche à hauteur de son pantalon déformé par une trique de cheval. J’ai embrassé sa queue à travers le tissu, j’allais lécher quand il m’a dit : « Non BB, pas de salive sur mon fut, va chercher et biberonne ! ». Sans me poser de question, j’ai défait sa ceinture, ouvert le bouton, descendu la braguette, baissé le boxer, j’ai pris sa queue en main, un beau morceau, long et épais, j’ai branlé, deux grosses gouttes de mouille ont jailli hors du gland, il m’a dit : « Vas-y BB, tu me fais bander depuis une heure, pompe-moi ! »
Ça faisait un moment que je n’avais pas sucé, mais c’est comme le vélo… Ma langue a recueilli la mouille, j’ai ressenti cette texture particulière, ce gout âpre et un peu salé puis son gland est entré dans ma bouche, mes lèvres se sont refermées dessus, ses mains se sont posées sur ma tête et je l’ai entendu pousser ce râle de plaisir que j’ai si souvent poussé moi aussi à ce moment précis. Comme beaucoup d’entre nous, son souffle a été suivi d’un « Putain, c’est bon, vas-y, suce BB ».
J’ai entamé ma pipe comme un pro affamé, une main sur ses couilles pour bien les masser et l’autre sous la chemise pour lui caresser le ventre et remonter sur son torse pour triturer un peu ses tétons. Ils étaient durs comme de la pierre, ses couilles roulaient dans ma main, sa queue, bien dure, coulissait dans ma bouche à un bon rythme. Le mec kiffait et moi je mettais le plus d’application possible pour lui donner un max de plaisir.
Son pied a frotté ma queue, il a dit : « Hummm, tu bandes, c’est bon ça, tu prends ton pied ! ». Par politesse, j’ai ressorti sa queue de ma bouche, je l’ai prise en main et j’ai dit : « Ouais, c’est bon ! Hummm, j’la kiffe ta queue ! », il a répondu : « Ouvre la bouche, tire la langue et fais-la claquer dessus ! », je l’ai fait, il s’est un peu penché, un long filet de salive est tombé sur son gland. Là, il a serré ma tête avec ses mains, a enfoncé sa queue le plus profond possible dans ma gorge, j’étouffais, j’avais des renvois, je bavais comme un malade, les larmes sont montées, il est ressorti, m’a félicité et a recommencé deux trois fois, j’avais ses couilles sur mon menton et mon nez dans ses poils.

Il a commencé à me donner de bons coups de reins pour, selon lui : « Baiser ma gueule de suceuse ! ». Je ne maitrisais plus grand-chose, j’encaissais, mais j’avoue avoir kiffé chaque seconde.
À un moment, il a retiré un peu sa queue, seul son gland était dans ma bouche, il m’a demandé d’ouvrir et de tirer la langue. Il a pris sa queue en main, deux trois aller-retour et il m’a rempli la bouche de gros jets de jus qui rebondissaient sur mon palais, une bonne partie s’accumulait dans ma bouche, mais déjà je le sentais couler dans ma gorge défoncée.

Une fois vidé, il a tapé sa queue sur ma langue, s’est reculé et m’a dit : « Fais voir ta bouche ! », je me suis relevé pour lui montrer son sperme, il a mollardé dans ma bouche et m’a dit : « Vas-y, avale ! », bien sûr je l’ai fait.
Il s’est rhabillé sans un mot et, une fois prêt, il m’a dit : « Merci BB, là, je vais au taff, je bosse en discothèque ! Ça te dirait qu’on se revoit ? », il m’a mis une main au cul et m’a dit, à l’oreille : « J’te casserais bien ton petit cul ! ».
J’aurais pu dire n’importe quoi, ben j’ai dit oui ! On s’est échangé nos 06 et on s’est quitté.

Je suis monté dans ma voiture, j’étais groggy, je me suis regardé dans le rétroviseur, une horreur ! Des yeux rouges, de la salive partout autour de ma bouche, sur mon menton, sur mon pull. Je bandais encore et une grosse tâche de mouille était dessinée sur mon jean… Là, je n’étais pas très présentable ! je suis rentré chez moi, je me suis douché, branlé et je suis parti au sport comme si de rien n’était.

Le samedi, je suis allé au travail, j’ai débauché, mangé vite fait et je suis allé faire un footing. Je suis rentré, j’ai mis mon portable à charger, je me suis douché, j’ai fait quelques courses et du rangement dans l’appart. Quand j’ai repris mon portable, y’avait un message : « Slt BB, ça te dit un dimanche aprèm au pieu toi et moi ? ». Y’avait des milliers de réponses possibles, j’ai juste répondu : « Oui ».

Franchement, je ne sais pas trop jusqu’où ça va aller… On est dimanche matin, il doit venir dans deux heures environ, je suis excité alors que moi, actif, je sais que je vais me faire défoncer…

J’espère que ça vous a plu. N’hésitez pas à me le faire savoir, je vous raconterais peut-être la suite.

Mathias

Autres histoires de l'auteur : Nourri par un inconnu | Un cul en rodage | Queue de black en solde | Blacks vs racailles | Salope de père en fils

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

News : 5 février

Nouvelles | 10

Ma première rencontre avec les Beyhives 237biwriter
L’installation de la fibre Nicolas92c
La vie au Rainbow Houne66
Concert de M LE7
Triominos chaud LE7
BDSM Lope75
Coco LE7
Beur du bar Salopeabeur
Les bûcherons LE7
Nu chez les gitans An80

22 janvier

Nouvelles | 14

Val-Thorens Ben023
Nuit du Nouvel An Lope67
Réunion de famille Arthurlille
Mon coach sous la douche Coach
Deux jeunes Blacks Anonymous75
Caïd de la classe Hugo
La maison | 1 MJnavyman
La maison | 2 MJnavyman
Buisson garni Chris Jean
Un directeur de stage efficace 237biwriter
Nourri par un inconnu Mathias
Avec mes cousins JulesP
Rugbyman LE7
Sauna parisien Hbigre38

La suite | 10

La Première Fois de Mon Pote | 4 Molgax
Odyssée | 2 Tom
Soumission Domination | 546 Jardinier
Flash | 5 Zack
France rurale | 5 Calinchaud
France rurale | 6 Calinchaud
Mariage pour tous | 18 Yan
Éveilleur | 10 Alex
Le livreur rebeu | 2 LE7
Le livreur rebeu | 3 LE7

Publie ton histoire

TON AUTEUR FAVORI...

TOP AUTEUR 2020 ROMAIN

ÉLU à 70,1% VS Yanno 29,9%.
Les histoires de Romain ici
& celles de Yanno.

Félicitations à tous les candidats désignés par les lecteurs.

Détail des votes | Le mot de Romain

Janvier 2020

Nouvelles

Nass au tieks Nass
Baisé par un grand black costaud Envidedial
L'Élu RomainTOP AUTEUR 2020
Branlé dans un bar MJnavyman
France rurale | 01 CalinChaud
France rurale | 02 CalinChaud
France rurale | 03 CalinChaud
France rurale | 04 CalinChaud
La chatte de Laurent Yanno
Mon pote Mike Yanno
Mon cousin LE7
Bonne année ! LE7
Boite de nuit LE7
2020 et Romuald Yanno
Je me découvre soumis Blondinet59
Le congrès Nature.f
Fantasme sur les garçons musclés Paul12101000
Hétéro, mais pas que… Heterolope31
Rencontre sur le net Mecbi
Le rebeu niqueur de mes rêves XXX_duncan
Ma première fois Swissbear
Découverte Vince33
Dans le train Pbi
Le mannequin Bonheur-ultime
Mon Malien Bonheur-ultime
Mon premier Bonheur-ultime
Deux jeunes Black Anonymous75
Militaire LE7
Encore mieux que la drogue ! Dixon
Crevette XXL Lacopropietegay
Rempli au sauna Meetmemz
Dépucelage hard -02 Minet-Lope
Camping bien hot Mathiouss
Rencontre au sauna CaptainNours
L'Amour Sthiv
Meilleur Souvenir Obelix
Les chroniques du Zénith Willdone
Premiers emois Jc111
Serveur bi Elliotpc
Big black cock Jc111
Intégration Raph
Vive les bretons LE7
Terminator LE7
Le toubib LE7
Nan pas le Père Noël ! LE7
Istambul LE7
Visiteur du soir LE7
Devenu vide-couilles Youn/Sub
Ibis Style LE7
RER LE7
Mon cousin Idriss Metiiis
Rencontre avec mon mec Ldan
Mon père et son ami Charlouux6
Le vendeur de tableaux Yannick
Avec Antoine Ben023
Tromper l'angoisse Xswi
Rue Vivienne LE7
Violé presque contre mon gré Jh30du11
T.G.V. LE7
Embouteillage Houne66
Éte indien Oakspirit
Chienne La chienne
Mec de mon amie Kevinpass77
Voyeur ? Si si LE7
My name is Bastien LE7
J’adore le train LE7
Un mec alpha Yanno
Mon père noël Yanno
Donjon Yanno
Dimitri la petite pute Yanno
Le frère Yanno
Bien enculé... Yanno
Marie-Louise Yanno
Cédric & Pierrot Yanno
Damien adore ça Yanno
Nos invités Yanno
Un Cul jouissif Cul J.
Omar et Driss LE7
Mon beau barbu Lucas35
Quentin LE7
Flash -Intro Zack
Zack | 2 Zack
Flash -01 Zack
Au cinéma LE7
Théo LE7
Autoroute du soleil LE7
Dunes de l'Espiguette Eric
Je kiffe les rebeus LE7
Le bel italien LE7
Dépucelage spontané Chakibtunisie
Les ailes de l'ange RomainTOP AUTEUR 2020
Le peintre et le cycliste RomainTOP AUTEUR 2020
Le monde est si petit RomainTOP AUTEUR 2020

La suite

Soumission Domination | 545 Jardinier
Journal d’un Cul jouissif | 2 Cul jouissif
Colocation | 12 Emerick
Colocation | 13 Emerick
Ascenseur -04 Yves
Flash | 3 Zack
Éveilleur |7 Alex
Éveilleur |8 Alex
Éveilleur | 9 Alex
Devenu vide-couilles | 2 Young/Sub
À dispo à l'hôtel -02 Teteur69
Cédric & Pierrot 2 Yanno

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"histoire gay pompier""histoire depucelage jeune gay"cyrillo.com"je suce mon chien""histoire gay sexe"cyrillo.bizcyrillogay"histoires inceste gay""porn histoire""branle entre potes""gay tournante""model photo amateur""histoires cyrillo"cyrillogay"gay encule son chien""histoires cyrillo""histoire gay soumis""gay toilette""cul magnifique""joyeux anniversaire gay""se vider les couilles""histoire gay piscine""1ere sodomie""gay tournante""cyrillo histoire"jupimail"histoires gay cyrillo""gay x""gai ero""cyrillo texte""histoire gay cirillo"cyrrillo"cyrillo texte""histoire gay minet""porn histoire""il jouit dans ma bouche"cyrillo.com"visite medicale gay""photo cul homme""histoire gay soumission""recit gay inceste""elle suce dans le train""histoire gay crade""histoires sex""cyrillo dial""cyrillo xxl""gay exterieur""histoire gay naturiste""histoire sexe inceste""sauna libertin dijon""histoire gay mature""histoire de sexe entre hommes"zobapapa"recits pornographiques""plan suce gay"rebeux"gay encule son chien""le site de cyrillo""histoires cyrillo""chatroulette gay parle moi""histoires cyrillo""cyrillo histoires gay""recit depucelage gay""histoires de salopes""gay gratos""garage a bite""photo cul de mec""histoire bdsm""histoire gay prof"cyrillo.com"exhib dans les bois""premiere felation""recit x gay"cyrillo.biz"histoire x""jeux de la biscotte""histoire gay amateur""histoire gay cyrillo""cyrillo pcul""gay debile""gay enculé""histoire gay cyrillo""lieu drague gay""lieux de drague gay""recit gay cyrillo"actifsoumis"hds gay""histoire gay premiere fois""histoire gay beur""gay bandant""histoire gay cousin""plan suce gay""lope soumis""histoire de depucelage""histoire gay sm""cyrillo histoire"