NEWS :

1er Sept.

ob5.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Amour et libertinage | 13

Je me réveille doucement.

Je sens la main de Thomas me caresser le bas du dos.

Ma tête est posée sur son torse, une de mes jambes par-dessus les siennes.

Je regarde ma propre main avec le sourire. Je n'en reviens toujours pas de pouvoir la poser sur un corps aussi parfait, moi le simple Cali qui n'attire pas les foules.

Je relève légèrement la tête pour voir l'heure : 11h, j'ai dormi à peine 6 heures.

Ma fleur souffre encore un peu, mais ça y est, je peux enfin m'offrir entièrement à lui... Et il en a bien profité.

Je repose ma tête sur ses pectoraux.

Thomas : "bien dormi ?"

Je grimpe sur lui et love ma tête dans sa nuque. Je lui fais des bisous tout en lui répondant "comme un bébé."

Ses mains caressent mes fesses. Je sens sa queue grossir contre la mienne.

Je sais ce qu'il veut, et j'en ai envie aussi, mais je ne le pousse pas, profitant de ce moment câlin.

Je viens prendre ses lèvres avec tendresse. L'une de ses mains vient me caresser la joue.

Thomas : "je veux pas t'obliger, j'ai passé une nuit extraordinaire mais... Tu serais d'accord pour..."

J'ai déjà tendu le bras pour attraper le lubrifiant. Je caresse un peu ma fleur puis son membre.

Alors que je rentre son gland en moi, je sens une bouffée de chaleur. Ma fleur, ultra sensible, me fait un effet de dingue.

Je coulisse lentement jusqu'à être posé sur ses larges cuisses.

Ma prostate semble tout aussi sensible que ma fleur, je suis pris de tremblements.

Je la ressors un peu puis retourne embrasser mon chéri.

Moi : "t'as vu ? Mon corps est tout à toi. Tu peux me prendre où tu veux (je l'embrasse), quand tu veux (je l'embrasse encore), comme tu veux."

Je l'embrasse passionnément.

J'aime bien le libertinage, mais c'est à lui que je veux être, je le lui montre par mes gestes à cet instant.

Ses bras me serrent plus fort.

Nos corps se mêlent dans un câlin passionné. Plus besoin de mots, il sait que je suis à lui, et je sais qu'il tient vraiment à moi.

Je me décolle de son beau torse, prenant appuie sur lui avec mes mains, et fait coulisser lentement son penis en moi.

Je perds presque mes moyens chaque fois que je la rentre à fond, mais il me tient fermement par la taille.

Thomas : "mmmhh... Putain, continue !"

Bien sûr que je continue. Je lui caresse le visage. Il ouvre ses yeux.

Je plonge mon regard dans le sien et accélère un peu.

De temps à autre je m'arrête et vais chercher ses lèvres avant de recommencer.

Je m'arrête alors qu'il est au fond et trémousse mes fesses. Je sens son membre bouger en moi.

Alors que je perds de nouveau mes moyens, il m'attire contre lui, nouveau câlin.

Thomas : "ah! C'est trop bon, mon ange ! Je t'aime !"

Il m'embrasse et me caresse tout en me maintenant bien contre lui pour rester au fond.

Je gémis de plaisir.

Il nous retourne. Il commence un long va-et-vient sur toute sa longueur, sans jamais se décoller de moi.

De toute façon, je m'accroche à lui de toutes mes forces.

Son mouvement titille ma fleur, et son gland m'electrise chaque fois qu'il est en moi.

Je pense qu'il aura des griffures dans le dos quand on aura fini.

Il me garde dans ses bras 20 bonnes minutes, je suis au paradis.

Enfin il sort.

Il me tourne sur le côté, la jambe gauche tendue sur le matelas, la jambe droite pliée pour bien ouvrir ma fleur, le torse contre le lit pour bien cambrer mon cul.

Une main sur ma taille, il guide sa queue en moi.

Il rentre son gland puis vient saisir ma nuque.

Il la rentre d'un coups.

Je cris sous la surprise et sous la vague de plaisir qui m'envahit.

Finie la douceur, il me pilonne sans retenue.

Thomas : "tu l'aimes ma queue ?"

Moi : "han ! Han ! OuiaAAH !"

Il accélère. Son bassin tape mes fesses à un rythme effréné. Le clac puissant m'excite.

Moi : "han ! Han ! Oui han ! Core !"

Il me met une bonne fessée, puis une autre.

Je cris dans le matelas alors qu'il accélère encore.

Mes mains ont viré les oreillers et s'accrochent désespérément au drap.

Thomas, essoufflé : "fff ! J't'ai bien trouvé... Jvais te prendre... Tous les jours... Compte sur moi... Ouf..."

Moi : "oui ! Han ! Site... Han! Plaît! Han !"

Il finit par un grand coup de rein et m'écrase les fesses. . Je sens sa queue déverser en moi un flot abondant de sperme.

Il se pose sur moi et me caresse tout en restant en moi.
Thomas : "ça va ?"
Je ne réponds pas. Il sort lentement.
À peine est-il dehors, je me tortille pour être face à lui et l'attire contre moi, lovant ma tête dans mon endroit favori, les larmes aux yeux. J'ai dû mal à reprendre mon souffle.
Moi : "c'était... Trop bon... Je t'aime !"

Il me serre fort tout en me calinant.

C'est à ce moment là qu'on frappe à la porte.
C'est Math.
"salut les amoureux ! Je vous apporte le petit déjeuner !"
Il porte un plateau avec café et tartines beurrées.

Il remarque mes yeux humides.
Math : "Thomas! Qu'est-ce que tu as fait à mon Cali ?"
Il s'approche, pose le plateau et me caresse le visage.
Math : "s'il te fait du mal, tu me le dis hein ?" et il me fait un bisou sur le front.

Il ressort et me jette un dernier regard avant de fermer la porte.
Thomas rigole : "je crois que lui aussi il t'aime... Ah ! Ah !"

J'aimerais rire, mais je n'ai pas encore récupéré.
Ça, c'est la petite surprise qu'il me réserve : on boit nos cafés, puis il m'emmène sous la douche. J'ai le droit à un câlin très soft, toujours dans ses bras.
Je suis encore dans un autre monde quand on ressort.

On descend avec nos affaires. La plupart sont déjà partis. On dit au revoir au proprio, qui ne manque pas de me mettre une main au cul en disant "à la prochaine".

Benji et Math chargent leur voiture.
Je fais la bise à Benji.
Math vient me voir tout sourire.
Moi : "je savais pas que vous étiez ensemble tous les 2 ?"
Math : "pourquoi ? T'es jaloux ?"
Il sourit de plus bel.
Math : "non, on s'est connu à la fac, c'est mon plan cul... Tu sais, on habite pas très loin l'un de l'autre toi et moi..."
Il rougit.
Moi : "t'es le bienvenue quand tu veux."

Il soupire de soulagement, affichant son beau sourire.
Il vient m'embrasser avec tendresse.
Math : "alors je te dis à bientôt." et il monte dans la voiture en me faisant un clin d'œil.

Je rejoins Thomas.
Alors qu'il fait sa marche arrière, je pose ma tête sur ses jambes pour dormir.
Je n'oublie pas mon nouveau doudou : je descends sa braguette et sort sa queue.
Je lui fais un bisou, la branle un peu, puis je ferme les yeux, mon jouet à la main, le gland tapotant mes lèvres au rythme des cahots de la route.

Fin de "amour et libertinage"

Cali

Autres histoires de l'auteur : La quête mauditeLa famille de mon coloc | Le mec parfaitDécouverte d'un sexshop gayLes fantasmes de Cali

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 20 juillet 2020 à 10:09 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"histoire cyrillo""porno gay sm""histoires travestis""langue dans le cul""histoires pornos""maspalomas sexe""recits sexe""cyrillo histoire gay"cyrillo.com"blog une histoire de mecs""recit gay cyrillo""chris evans torse nu""histoires zoophile""histoire gay frere""gay cyrillo""histoire gay premiere fois""histoire sex gay""double pénétration gay""gays sex""baise en pleine nature"cyrillo.com"premiere fellation gay"cyrillo.com"histoire gay militaire""histoires cyrillo""histoire gay cirillo""site lieux de drague""homme mature gay""couilles pendantes""histoire gay gratuit"cyrillogay"histoire de branlette"cyrillo.com"penetration gay""premiere sodomie gay""porn histoire""l'impact bar""recit gay hard""histoire gay meilleur ami""histoire gay mature""histoires cyrillo""recit porno gay""histoire gay hot""histoire gay vieux""histoire x gay""photo cul gay""histoire gays gratuites""histoire bdsm""histoires hard""histoire gay sexe""recit gay gratuit""je suce mon frere""histoire de sexe gay""premiere sodomie gay""gay crade""recit sex""histoires gays gratuites""sodo gay""baise en pleine nature""histoire de sex""sexshop lille""histoire de soumission""premiere fois gay""histoire gay pute""plan snap gay""histoire gay cyrillo""histoire de cyrillo""je suce mon frere""cyrillo free""cyrillo histoire""baise dans les bois""porno gay gratuit""gay zoophilie""blog gay sur erog""gay en string""cyrillo gay""histoire gay piscine"pompeur.com