NEWS :

15 juin

ob5.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

10 juillet

144 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Je kiffe mon collègue Nicolas

Chapitre 2 | La salle de sport 

Histoire : Bon, petit résumé : je kiffe grave mon collègue Nico dont son gros paquet m’obsède jour et nuit ! J’ai décidé de m’inscrire à la salle de sport où il va régulièrement. L’objectif est simple, pourvoir être avec lui de façon plus intime pour bien le mater en tenue plus légère qu’au taf et qui sait, peut être avoir l’occasion de passer du bon temps avec lui.

Cela n’a pas été trop compliqué de se retrouver au même moment dans la salle. Je m’imaginais déjà tous les 2 à poils sur les équipements en train de se mater avant de baiser comme des fous et de gicler sur les tapis. Mais ça, c’est dans les films. Comme dans toutes les salles de sport nous ne sommes pas seuls. À la fin de la séance nous sommes 4 mecs à nous diriger vers les vestiaires, moi, Nico alias gros paquet, un petit métis, mais grande gueule et maxi hétéro et un autre mec plus discret, Rodolphe, qui n’attire pas les regards plus que ça, mais qui a un très beau corps très fin, façonné par le sport et dont je ferais bien aussi mon 4 heures.

On récupère nos serviettes et savon et hop vers les douches. Merde, je m’y suis mal pris, il n’y a plus de place à côté de lui, du coup je suis sur le groupe de douche d’en face. Le coquin enlève sa serviette qu’il a mise autour des hanches, mais me tourne le dos. Bon son cul est pas mal non plus, le sport en a fait de grosses belles miches, normalement poilues, je suppose, mais là rasées.

Beau spectacle quand même que cette belle paire de fesses. À coup sûr il sait que je le mate. Il faut voir comment il se lave le cul, écarte les cuisses et passe lascivement sa main dans sa raie pour se laver. Je mets un peu plus d’eau froide, car je sens que je bande.

Mais ce n’est pas tout je vois aussi très bien. Très très bien même, l’extrémité de son sexe qui se balance entre ses cuisses au gré de ses mouvements. Cela n’est pas donné à tout le monde ! À moins de 15 cm de verge au repos, aucune chance qu’elle soit visible quand vous êtes de dos. Là, c’est un vrai balancier d’horloge. Il faut que je me ressaisisse un peu, sinon les autres mecs vont se demander ce que je fous.

Le temps de me retourner pour attraper le gel douche et commencer à me savonner Nico a déjà terminé. Il est resté de dos et après s’être séché s’est remis la serviette sur les hanches pour aller se rhabiller.

Merde, magne toi que je me dis !

Trop tard ! Le temps de me rincer et de retourner vers les casiers, il s’est rhabillé et lance avec son grand sourire, comme pour me narguer, un « a ciao les mecs, bonne soirée ! »

Bonne soirée, bonne soirée, tu parles ! Je suis dégouté. Même pas le courage d’aller me choper un plan sur Grindr. Ça va se finir en branlette me dis je en sortant de la salle.

Je commence à marcher dans la rue pour récupérer le métro quand j’entends une voiture qui s’approche, c’est Rodolphe, le 4eme mec qui était avec nous en fin de séance dans les douches.

Il baisse sa vitre :

– je peux te déposer quelque part si tu veux ?

Je trouve la proposition bizarre, on se connaît à peine, même si on était ensemble à poil côte à côte sous la douche il y a un quart d’heure. Mais bon pourquoi pas ?

– Hello, euh ouais d’accord !

Je rentre dans la voiture et je comprends mieux, sa braguette est ouverte sur son zob en érection et il se caresse en me disant :

– Tu aimes les mecs toi ! J’ai bien vu dans les douches tout à l’heure comment tu matais ton copain qui est monté comme un cheval.
– Comment tu sais ça qu’il est bien monté ? enfin, enfin, je veux dire, non je n’ai rien regardé du tout.
– J’ai vu son paquet dans son short.
– Non non, mais non je m’en fous !
– Déconnes pas j’ai bien vu, je suis un vrai radar à pédé !

En fait j’en ai rien à foutre, pourquoi nier. Il pas mal ce mec en plus. Pas monté comme un dieu de ce que j’ai vu sous la douche, mais beau gosse. Je me détends.

– OK ok, Mais tu n’es pas mal non plus lui dis je en posant la main sur sexe et en commençant à le branler.
– Où peut-on aller pour être tranquille ?
– Retournons à la salle ! on va dans les chiottes.

Ni une ni deux il gare sa voiture, je retourne au vestiaire en prétextant que j’ai oublié quelque chose, je rentre dans une cabine de toilette et je l’attends.

3 minutes après il est là. Il enlève ses chaussures, je lui retire son polo pour caresser son beau corps musclé, je lui retire son pantalon, il n’a pas de slip le coquin. Il monte sur les toilettes. Je vais m’occuper de sa petite queue délicieusement placée dans un nuage de poil bien noir et soyeux. Cela faisait bien 3 à 4 jours que je n’avais pas sucé. Hummm c’est bon, je vais le faire hurler.

Je me mets à l’aise en baissant mon froc pour pouvoir me branler pendant que je le suce. Il aime bien ça et je sens son sexe gonfler dans ma bouche ! Je lui caresse les fesses en même temps et approche un doigt mouillé vers son trou. Ça lui plait bien et il tend ses fesses pour le faire rentrer. Je l’enculerais bien, mais c’est compliqué il n’y pas beaucoup de place. Son anus se détend, je suce un 2eme doigt, et c’est 2 bons doigts que je lui fourre tout en le suçant. Il est surpris et se tortille de partout.

J’entends son souffle s’accélérer je sors sa queue de ma bouche et continue à le branler tout en lui fourrant mes 2 doigts à fond dans le cul. Je sens le jus monter, il se retient un peu et dans un râle accompagné de spasmes du bassin m’envoie dans la gueule 2 premières salves de petites gouttes claires qui partent partout, puis deux grosses giclées bien blanches, une dans le nez l’autre sur mon torse. Je reprends sa bite qui a encore des spasmes dans la bouche pour bien la nettoyer.

À mon tour maintenant, Rodolphe se baisse pour me sucer, Waooo il fait ça bien le salop.

Puis on entend le bruit de la porte ! Merde quelqu’un rentre dans le bloc sanitaire :
– Il y a quelqu’un ?
– …
– Il y a quelqu’un ?
– Oui, je fais d’une petite voix.
– OK on va fermer dans 5 minutes.
– OK je réponds.

Arghhh, pas le temps de me finir, j’en peux plus je ne peux pas rester comme ça. L’intrus m’a fait débander, mais je suis toujours méga chaud. Rodolphe le voit dans mon regard.

– Vas y sapes toi, je t’attends dans la voiture… Ne mets pas de slip rajoute il en se marrant !

Moins de 5 minutes plus tard, je m’installe de nouveau sur le siège passager avant. Il fait nuit et avec les vitres ultras fumées l’intimité est complète. Pour m’exciter, bien que je n’en ai pas vraiment besoin j’ai le gland à 50 degrés et les couilles qui ne demandent qu’à purger, il a baissé son froc et m’exhibe sa queue encore pleine de sperme, mais qui est de nouveau prête à durcir.

– Mets-toi à l’aise, baisse ton pantalon, on ne voit pas de l’extérieur. Ces vitres méga fumées sont interdites par le code de la route, mais fais moi confiance c’est super pratique et je ne regrette pas l’investissement !

Sous entendu, les mecs défilent dans ma caisse et ça va être méga chaud !

Je m’exécute rapidement libérant mon sexe tendu.

Il passe la main et commence à me caresser les couilles doucement et me branle tout doucement.

– Tu préfères que je te branle ou que je te suce ?
– Tu me suces, tu as commencé dans les chiottes, c’était super bon
– OK alors on va se mettre dans un coin tranquille quand même.

Il démarre, tout en gardant sa main sur moi pour continuer à me caresser du bas de mes couilles jusqu’à mon gland encore calotté. Je fais basculer le dossier du siège en arrière, je ferme les yeux et je me laisse faire.

En moins de 10 minutes, la voiture est garée dans une rue calme. Je retire mon T-shirt, il enlève sa ceinture ( de sécurité, il a déjà viré son pantalon ! ), puis passe la jambe au-dessus de la console centrale pour venir me rejoindre. Il fait reculer le siège au maximum en arrière. C’est vraiment petit une Golf pour niquer !

Il essaye de me sucer, mais il n’a pas le recul nécessaire, alors il s’allonge sur moi et nos bites vont se frotter langoureusement pendant plusieurs minutes en même temps que nos langues vont se chercher et se croiser dans un baiser torride.

Puis comme un acrobate il va réussir à se retourner pour un 69 en se mettant accroupi sur mon torse. Il va caler sa bouche au-dessus de ma queue. Comme il est un peu plus petit que moi, j’aperçois dans la pénombre, où mes yeux commencent à s’habituer, ses fesses bien écartées. Je me force à avancer mon visage pour donner des coups de langue dans sa raie, sucer ses couilles poilues et branler sa queue.

Nos corps sont en fusions et la chaleur de cette nuit d’été cumulée à nos ébats ont transformé l’habitacle de la Golf en sauna. On transpire comme des fous ce qui rend notre corps à corps particulièrement torride. Mon trou en est complètement dilaté et va accueillir sans problème les 2 doigts que Rodolphe m’enfonce sans ménagement pour me masser la prostate.

À ce rythme, je ne vais pas tarder à cracher, je sens le jus qui monte, je lui crie :

– reste comme ça avec tes doigts enfoncés et branle-moi !

Il a vite compris et a aussi réalisé qu’il va devoir bientôt laver ses sièges. Il m’a tellement massé la prostate que je lui en mets 4 jets de gros sperme bien épais et blanc qui vont finir sur son visage, mais aussi sur les sièges.

Ce n’est pas grave te dis, les sièges ont l’habitude !

Et bien finalement c’était une bonne soirée ! Je reste étendu sans bouger pour récupérer un peu pendant que Rodolphe se met un peu sur le coté et met le contact pour ouvrir un peu les fenêtres. Un acrobate je vous dis ! Je ferme les yeux et laisse libre court à mes pensées. La première qui vient est celle de Nico, qui est devant moi, me regarde, me souris et baisse son pantalon…

Mais ça, c’est une autre histoire !

Olivier777

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Je kiffe mon collègue Nicolas

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

88 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 10 juillet | +38

Les nouvelles | 9

Nahil Corazon46
Ramassé comme une pute Femelle
Dans la cabane | 1 Frank
Dans la cabane | 2 Frank
Mon service militaire Curieux84
Nouvelle opportunité Jo Val
Baisé par un rebeu | 1 Tiguesh
Baisé par un rebeu | 2 Tiguesh
Père et fils Marseille14

Les suites | 4

Soumission & Domination | 577 Jardinier
Transformation d’un macho en lope | 3 Bearwan
Sam donne des cours de math Mectimide
Fantasmes avec un collègue | 4 Jay

Les séries | 25

Pote hétéro de mon frère | 14 Théo3869
1 | 2| 3 | 45 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14

Dompter l’indomptable | 3 Ninemark
1 | 2 | 3

Arthur, Théo et Paul | 8 Porphyrogenete
Saison 1 : 123456
Saison 2 : 1 | 2

Juillet 2020 | 50

Les nouvelles | 14

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear
Dressage | 1 Andreprofeco
Dressage | 2 Andreprofeco

Les suites | 2

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34

Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 28 mai 2020 à 13:27 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"histoire cyrillo""gloryhole gay""sex shop gay paris""cyrillo xxl""histoire gay x"cyrillo.com"histoire gay vestiaire""histoire gay routier""racaille gay""histoire gay mature""histoires gays cyrillo""soumission gay""cyrillo biz""première fois gay""histoire minet gay"cyrillo"boomer banks""histoire gay frere""bonne lope"cyrillogay"plan sm.com""nudiste gay""sexshop lille""histoire gay pute""histoires gay porno""cyrillo xxl""histoire gay routier""pute à rebeu""gay exhib tumblr""mec amateur nu""gay soumis histoire""beau gosse gay""histoire gay jeune""nudiste gay""premiere sodo gay"ciryllo"histoire ero""histoires gay gratuites""sa premiere sodomie""histoire gay naturiste""cyrillo histoire gay""gay wc""histoire depucelage gay""glory hole bordeaux"cyrillo.com"j'aime me faire enculer""recit hard gay""blog histoire gay""gay cyrillo""le jeu de la biscotte""histoires cyrillo""histoires zoophilie""la bite a papa""site gratuit gay"cyrillo.bizcyrilllocyrillobizcyrillo.biz"histoire porno""gay cyrilo""histoire gay gratuit""recit hard""recits hds""histoire de sexe entre hommes""première sodo gay""recit bondage"cyrillo.com"masseur gay""porno gay gratuit""pute a rebeu gay"ciryllo"gay en foret""histoires gay black""recit erotique gay"