NEWS :

31/5

ob5.ru : foire aux questions
48 réponses
à tes questions !

10 JUIN

171 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Concours 2020 Concours d'histoires | Mars 2020

L'Hôpital | 8ème/8

Début de l'histoire imposé à tous

14 Février 2020, un soleil radieux éclaire sans partage le ciel de Casablanca, il s’infiltre peu à peu dans les ruelles, par les fenêtres.

Farouk déploie ses longs cils noirs de jais, regarde et sourit au nouveau jour.

La belle lumière projette sur le mur l’ombre, la silouhette de sa puissante érection matinale.
Son sexe bouillant, posé sur son ventre tremble aux battements de son cœur et déverse un jus transparent dans le creux de son nombril.

A ses côtés, Djibril est appelé dans son sommeil par l’énergie sexuelle de son frère, il entrouvre un œil, tend l’index puis effleure le ventre imberbe de son ainé. Son pouce tourne autour des muscles et enfin du nombril inondé. Plongeant son doigt dans le puit de semence, il le ramène à ses lèvres et se délecte du nectar viril en suçant son pouce, les yeux fermés, il se rendort.

Farouk embrasse le front de son petit frère et bondit du lit.

- Debout petite salope ! tu fais ton premier bloc aujourd’hui !
- Mais euuuuh… reviens ici Docteur.

Déjà sous la douche, Farouk annonce le programme de la journée :

1| Tu bouges ton petit cul de vierge et tu me prépares une galette au poulet
2| Tu te laves et quand je me brosserai les dents, tu viendras à genoux me vider les couilles vite fait !
3| On s’habille presto et on file à l’hôpital.
4| Tu fais honneur à la famille, Oncle Daddy s’est libéré aussi, nous serons à l’observatoire du bloc pour te voir amputer ta 1ère jambe !
5| Ce soir on sort pour fêter ça entre hommes de la famille, tu seras « Chir » comme nous, tu feras plus ta tapette hein ?!

- Connard ! C’est toi la tapette ! Même pas les couilles de faire ton comingout, dans 2 mois t'es marié à cette gazelle adipeuse... et nous dans tout ça ?


- Puis pour la chir tu repasseras moi je me contente de la médecine, ce n'est pas parce que vous avez décidé qu'il fallait que je sois chirurgien que je dois vous obéir, déjà que toutes ces études m'ont gonflé, j'ai horreur de la chirurgie !

- Quel caractère et pour ce qui est de mon mariage on ne dira rien à fatima ni aux autres d'ailleurs, je n'ai pas envie de te perdre et pour l'amputation c'est moi qui la ferai je dirai à notre oncle que tu as été malade toute la nuit que tu n'as pas pu être là ce matin mais en revanche ce soir tu me donnes ton cul, il y a un bout de temps que je veux te le casser ton p'tit cul de pédé !

- Ca je veux bien mais tu te rends compte que c'est incestueux entre frangins ?

- Mais tais-toi donc, tu adores ma bite puis tu ne dis jamais rien lorsque tu me pompes ...

- C'est toi qui m'a forcé la première fois en me tenant avec tes grosses mains et en me foutant ton gros sexe au fond de la gorge, tu as de la chance que j'aime le mâle, c'est pour ça que je n'ai jamais rien dit, enfin tout ça ne m'explique pas pourquoi tu vas te marier, il n'y a pas plus homo que toi !

- Mais p'tit con elle dirait quoi la famille si j'avouais que je préfère me farcir un cul de mec plutôt qu'une chatte de fille, tu sais bien comment c'est chez nous puis je ne veux pas faire honte à personne donc j'ai décidé de me marier.

- Il faut être con quand même donc tu feras plein de gosses comme les autres ?

- Ca m'étonnerais, fatima je l'encule, au début elle ne voulait pas mais au début quand elle se refusait à mes exigences je lui ai tellement mis de claques dans la gueule que maintenant elle me tend son cul en premier.

- Tu es vraiment pourri, bon et puis après tout ça te regarde, bon bah moi du fait que je ne vais pas te suivre à l'hôpital, je vais me recoucher et je vais certainement me branler ...

- Vide pas trop tes couilles, bouffon, n'oublie pas que ce soir je te défonce !

A l'hosto tout se passa comme prévu, farouk expliqua que son frère ne viendrait pas et il s'attela comme convenu à l'opération tant redouté par  djibril bien que le personnel eût un peu de mal à avaler l'histoire du doc concernant son frangin.

Le soir farouk entra chez lui et vit son petit frère en compagnie de mohaned, leur voisin de 25 ans, celui-ci était allongé de tout son long sur son petit frère entrain de l'enculer bien profond, dans un langage arabe il l'engueula le menaçant d'un couteau jusqu'à ce que djibril lui dise :

- Arrête, t'es ouf, tu ne vas pas le tuer parce qu'il m'a baisé, tu as cru que j'étais vierge mais non tu t'es foutu le doigt dans l'oeil, ce n'est pas la première fois que ce pote me baise, je l'aime bien mohamed, il est sympa et au lieu de gueuler comme ça, viens avec nous on va baiser à trois !

Farouk un peu décontenancé mais bandant à mort de voir son petit frère empalé sur une grosse queue lui lança :

- Ah salope, c'est pour ça que tu n'as pas voulu aller à l'hôpital c'est parce que tu savais que tu allais baiser avec ce mec et bien tu ne vas pas être déçu, crois-moi gueula-t-il en se déshabillant vite fait.

 Il monta sur le lit où les 2 mecs étaient entrain de forniquer, se mit derrière mohamed et l'encula d'un coup jusqu'aux couilles en le tenant fermement par les épaules puis fit de nombreux va et vient dans le trou  du type qui érecta de plus belle dans celui du fragin ce qui le fit jouir, à ce moment le gars inonda le conduit de son enculé qui lâcha à son tour un paquet de foutre. Farouk savourant sa vengence obligea mohamed à s'asseoir pour que le petit frère vienne s'empaler sur son grand pieu et quand dgibril fut bien en place il lui rentra sa bonne pine toute chaude sous celle du baiseur, ainsi le frangin fut écartelé, eut le cul en feu se respirant deux gros dards d'un coup dans son anus qui fut éclaté mais heureux d'être ainsi possédé, farouk y mit toute sa vigueur pour faire gémir son frangin qui ne put s'empêcher de gémir à haute voix :

- Aaaaah, j'ai le cul complètement défoncé, elles sont bonnes vos pines les mecs, putain mon trou est trempé, je jouuuiiiis, c'est booon !!!

Après avoir sérieusement baisé le petit vicelard les 2 gars lui firent goûter à leur chibre de taureau en se branlant  avec vivacité au-dessus de sa tronche, mohamed balançant le restant de ses burnes sur la gueule de son pote tandis que farouk lui arrosa toute la bouche ouverte en grand avant de s'enfoncer jusque dans sa gorge :

- Tiens avale-moi tout ça, salope !

Le temps a passé, le petit frère n'est jamais devenu chirurgien, il fait comme il avait dit, sa médecine, farouk s'est marié et prend toujours le cul de fatima mais il aime bien mieux celui de son petit frère qui est de plus en plus pédé et se laisse prendre dans tous les sens en se faisant rouler d'énormes gamelles bien baveuses et en faisant des pipes incroyables au frangin qui n'est pas moins homo que lui ...

Yanno


Commentaires

Excellent très excitant 😉 👍

Bruno


Bof.

B.


Je ne sais pas quoi en penser !??? Courageux d'écrire des histoires.

Boursaud


Autant mettre la signature de l'auteur, on reconnait vite le "style" de ce merveilleux écrivain si célèbre ici

LOL