NEWS :

15 juin

ob5.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

2 juillet

153 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Le joli Fruit | 2

J’ai soudainement une énorme envie de sentir son beau sexe sur la langue… Je veux aussi explorer son corps, le goûter ! Alors que l’idée de goûter un sexe d’homme aurait pu me répugner jusqu’à présent, la vue du sien, planté dans cette toison sombre, gonflé à bloc, le gland violacé par l’excitation, dégoulinant de plaisir, me donne une faim d’ogre ! Il est… superbe !

Je quitte ses lèvres, passe ma joue barbue sur la sienne, descend dans son cou, couvre ce dernier de bisous mouillés. Ma bouche continue de descendre sur ses fermes pectos. Je lui suçote le téton droit, il soupire (oui ! je suçote un téton de mec ! euh… ). Il continue de stimuler mon sexe de la main. Je me recule un peu pour pouvoir continuer à descendre le long de son torse. Oui, j’ai terriblement envie de découvrir le goût de sa queue ! C’est quand même dingue ! je suis hypnotisé par ce corps ! Mon nez et les lèvres se laissent guider par la ligne velue qui plonge vers le nombril et se perd dans son massif pubien. Ma bouche flirt avec son mat de chair. L’odeur de son gland, mouillé de nos pré-jus, m’excite comme jamais. Je couvre son beau fruit gorgé de bisous, ma langue s’enhardit, titille, tournoie. Ben se penche vers l’arrière pour me donner champs libre, il souffle quand ma langue se fait un rien plus insistante et adopte les formes de son gland. Il revient vers moi, me relève le buste, cherche ma bouche, chamaille ma langue de la sienne. Il me fait comprendre qu’on va s’allonger. Il se couche sur moi sans que nos bouches se quittent. Nos sexes se retrouvent, communient de nouveau. J’adore ! Il quitte ma bouche, se tourne pour descendre vers mon nombril. Il a décidé d’effectuer une pause sur mes tétons. Les mordilles de nouveaux, ce qui provoque un petit cri que je ne peux, ne veux contenir, puis continue de descendre et m’offre à nouveau sa bite à sucer. Sans attendre, il parcourt mon bas ventre, happe mon membre au bord de l’explosion, le dévore sur toute sa longueur. Je saisi à mon tour sa formidable hampe. C’est quand même la première fois que je vois un sexe d’aussi près. Il est impressionnant de dureté et semble implorer ma bouche. Son gland sur la langue, il se retrouve enfermé dans ma bouche, soumis à une tornade linguale. J’ai envie de le bouffer, ce gland ! Mon sexe est secoué, tapoté sur ses lèvres, sa langue, picoté par sa barbe. Il me branle en même temps. Je ne contrôle plus rien, je sers les draps de lit de mes poings ! Putain, cette branle de langue est au-delà de tout. Elle tourne autour de mon gland. J’ai l’impression que j’inonde déjà sa bouche tellement je mouille. J’ai sa bite en bouche, je tente de faire comme lui : suçoter, tourner, tapoter son gros gland sur ma langue et mes lèvres. J’adore ! Y a de l’instinct la dedans ! C’est la première fois que je suce un gars mais j’ai l’impression de savoir ce qu’il faut faire pour faire du bien ! Entre mecs, on sait !

« Seb, putain, quel bon élève tu fais ! Tu te débrouilles comme un as ! J’espère que je te donne autant de plaisirs que j’en reçois de toi ! »

La bouche affairée, je ne peux répondre mais le plaisir a atteint une autre dimension ce soir. Son sexe quitte mes lèvres, j’ai du mal à le laisser partir, quasi triste comme un enfant à qui on retire un jouet alors qu’il en est toujours émerveillé. Son corps se déplace pour se retrouver dans le prolongement du mien. Sa langue parcours mes balles fraîchement rasées, il gobe l’une, il gobe l’autre, passe à l’arrière tandis que sa main saisit à nouveau mon sexe et le branle doucement.

« N’hésite pas à me dire si ça ne te plait pas… » me dit Ben avec beaucoup de tendresse.

Sa langue insiste, pousse juste là, derrière ! Cet endroit que je ne touche jamais ! Mais avec cette langue ferme et habile qui me stimule, je bande plus fort encore, je mouille et je mouille encore. Sa langue, canaille, poursuit sa route. Il me fait comprendre que je peux relever un peu les jambes. Ces dernières s’écartent quasi naturellement comme par réflexe. Laissant le champ libre à la progression de cette langue expérimentée qui titille le pourtour de mon anus.

« Putain, Ben, … » la sensation est étrange et terriblement agréable. Sa langue éveille littéralement mon anus jusqu’à provoquer son entrée. Tous mon corps tremblote d’excitation. Il me prodigue un véritable massage anal, tout en douceur, alors que ses doigts entreprennent de poursuivre le massage que sa langue avait entamé juste à l’arrière de mes couilles.

« Whouaa ! que c’est bon ça ! »

Aurais-je pu imaginer de me laisser ainsi faire, de confier ainsi mon intimité à un mec ? Des images émergent dans mon esprit. Je me vois en train de me faire bouffer le cul comme une fille facile ! Au diable ces clichés ! C’est que du plaisir, du bonheur. J’y ai droit aussi si ça me fait du bien !

Tout s’arrête d’un coup. Je jette un regard vers mon partenaire, je le vois me sourire, la tête entre mes jambes.

« Tu aimes ? » Il remonte vers mon sexe qui s’est quelque peu ramolli à cause de ces idées idiotes qui viennent de me traverser l’esprit. Il passe à nouveau la langue sur toute la longueur de ma tige qui durcit à nouveau instantanément de plus belle, tourne habilement la langue sur tout le pourtour de mon gland, semble se délecter de mon pré-jus, remonte sur mon bas ventre en le couvrant de petits bisous mouillés, semble vouloir déguster chaque cm² de ma peau, faire vibrer chacun de mes poils. Ses lèvres reviennent aux miennes, ma bouche s’ouvre pour y accueillir sa langue. Nos sexes se sont de nouveau retrouvés, son mouvement de bassin provoque ma queue.

Il se relève, posé sur ses genoux, les balles reposant sur le dessus de mon nombril, son sexe pointant vers mon visage. Il s’avance, saisit son sexe et entreprend de titiller mes tétons de son gland dur comme le bois. Il frotte avec insistance, du dessous de son gland dodu. Chacune des 2 pointes de mes seins, devenues terriblement sensibles, glissent l’une après l’autre, en aller-retour dans la gouttière de son frein. C’est une extraordinaire sensation. Je n’ai jamais ressenti un truc pareil. Mes tétons ? Aurais-je pu imaginer que cela puisse m’exciter ! Mais ils durcissent, deviennent douloureux de plaisir !

« Whroo, jdois me calmer, Seb, sinon je vais t’inonder ! »

Mes tétons sont trempés de sa mouille… j’adore ! Il veut se relever mais je l’attire vers moi. Le voir ainsi se frotter le sexe sur mes pectos… j’ai encore plus envie de le sentir en bouche.

« Laisse-moi encore te goûter ! » lui dis-je. Il ne se fait pas prier, il approche son beau sexe de ma bouche. Il n’a pas le temps de toucher mes lèvres que ma bouche s’en est déjà emparée ! Je le dévore, le pousse au plus loin. Je me délecte des saveurs ! La tête en arrière, les yeux clos… qu’il est beau ce mâle qui se laisse sucer par son voisin !

« Oufff, stop, Seb ! je veux pas jouir comme ça maintenant, dans ta bouche ! Plus tard… si tu veux… »

Il se retire, laissant ma bouche sur sa faim… Puis, se jetant littéralement à mes côtés :

« Tu sais, Seb, j’ai eu quand même quelques aventures avec des gars. Certaines plus heureuses que d’autres, certaines plus suivies que d’autres. Mais, là, une communion physique comme celle-ci, une excitation pareille, jpeux t’assurer que j’en ai pas connu souvent ! »

« Moi… je ne pouvais même pas imaginer un truc pareil tout court, avec n’importe qui ! Alors, avec toi, avec un mec ! Putain, mais j’ai envie de faire l’amour comme ça tous les jours, moi ! »

Il est si attentionné, si doux ! Il ne cherche pas à me pénétrer ! c’est ce qui m’inquiétait un peu finalement. Et si un jour il voulait me sauter !? Après ceci, je crois que je suis même prêt à cela.

Il revient s’installer sur moi, assis sur mes jambes, son sexe de nouveau dressé contre le mien… nos glands continuant à déverser lentement cet efficace lubrifiant dont Ben se sert pour nous branler, serrant nos 2 sexes, bousculant nos glands, frottant les couronnes. Je ne vais plus pouvoir tenir !

« Whroo, Seb, je suis sur la corde là ! »

« On se laisse aller, Ben, j’ai envie de jouir ! »

« Putain, moi aussi ! «

Oui, j’ai envie d’expulser mon jus, de jouir avec lui ! Je me suis relevé, nous sommes face à face, nos visages à quelques centimètres. Nos regards se fixent puis passent sur nos sexes en communion. Ses lèvres, sa bouche ! Je plonge mes lèvres sur les siennes. Nos langues se chahutent bestialement. On souffle, on grogne, je gémis. Ai l’impression que mes couilles remontent dans ma tige, whroooo !

Les salves sont expulsées avec une vigueur que je n’oublierai pas de sitôt. A peine mon premier jet lancé dans l’air, Ben me suit et crache aussi sa liqueur avec une impressionnante force. On regarde nos queues se libérer, nous maculant le torse, noyant nos poils. Les souffles sont bruyants. Nos queues restent dressées, connectées, poisseuses de nos spermes, elles continuent à être secouées de spasmes. Les jets sont remplacés par 2 lentes coulées qui se rencontrent au niveau de nos freins et ne forment qu’un seul flux sous le maintien de nos sexes serrés l’un contre l’autre pas la main de Ben. Putain, c’est beau en fait, 2 bites qui expulsent de concert la semence !

Ben me dépose un baisé sur les lèvres.

« Merci, c’est magique, Seb ! » me dit-il tout bas…

Je me laisse tomber sur le dos, il se couche contre moi, mélangeant de ce fait nos jus sur nos torses, ça sent le sperme à plein nez dans cette chambre. Ça me rend ivre. Il m’embrasse.

Ben se tourne et s’allonge à côté de moi, me tient la main. On reste silencieux, se contentant, de rigoler et de souffler d’émerveillement !

J’ai fait l’amour pour la première fois avec un gars, un super gars et je pense que ce ne sera pas la dernière fois ! J’ai déjà envie de repartir à l’exploration de son corps… De lui laver cette mixture de nos spermes qui va sécher sur son ventre. Que du plaisir, le sexe entre hommes !

« Je sais pas toi, ptit Seb, mais je meurs de faim ! » On se douche et on va manger un bout ? Faut quand même qu’on soit en forme demain pour la course ! Oui, Seb, je suis certain que tu as les mêmes envies que moi, là ! J’ai encore envie de toi – rien que d’y penser, je rebande déjà ! »

« C’est dingue, les dernières gouttes ne sont pas encore sèches qu’elle durcit déjà à imaginer ma bouche sur ton corps ! On est vraiment des obsédés ! »

« allez, viens, je te frotterai le dos ! »

Cette douche reste à la fois tendre et chaude. On bande de nouveau comme des gars en manque. Putain, je vis au travers de ma queue ces temps-ci. Je me frotte contre lui, on se sert l’un contre l’autre, il passe dans mon dos, me caresse les épaules, le dos. Je sens sa bite sur mes fesses. je sens sa bite entre mes fesses. J’ai un ptit stress et il le ressent très bien.

« N’aie pas peur, Seb ! jvais pas de faire sauter la rondelle sous la douche ! »

« Rigole pas, Ben ! » il m’embrasse dans le cou, me picotant de sa barbe, me caresse les pectos.

« Tu n’as pas à t’inquiéter pour ça, mon Seb ! suis pas comme ça… »

« tu n’es pas comme ça !? tu es passif ? »

« euh… ni passif, ni actif, Seb ! Enfin, si tu le veux un jour, je peux être actif, mais c’est pas mon truc la pénétration… ni dans un sens, ni dans l’autre ! »

« Ah bon ? je savais même pas que… »

« Qu’un homme qui aime faire l’amour avec un homme n’a pas envie de pénétration… Eh bien, si, ça existe ! » dit Ben en continuant à me faire des bisous sous les oreilles, dans le cou, dans le creux des épaules… j’adore cette tendresse et… aussi cette bite dressée entre mes fesses… J’apprécie sa franchise !

Quelque part, ça me rassure là, parce que même si j‘étais prêt à tout au lit tout à l’heure, je ne me sens finalement pas totalement prêt… ni dans ma tête, ni… je suis forcement toujours vierge de là, quoi !

« mais ce n’est pas parce que je ne suis pas fan de pénétration, que je n’ai pas envie de stimuler ton ptit cul ! Et toi, Seb, tu as envie d’aller plus loin ?

« Franchement, je sais pas trop… j’avais jamais embrassé un garçon… il y à 2h… »

Ça nous fait rigoler, je me retourne, je me plonge dans ses yeux, on s’embrasse fougueusement de nouveau. Nos queues dressées l’une contre l’autre pour notre plus grand plaisir. Ya pas à dire, elles s’entendent bien ces 2 là ! Et je préfère sentir sa queue contre la mienne que contre ma rondelle !

Cette petite douche fait un bien fou. Un petit repas léger ensuite, une bonne nuit, blottis l’un contre l’autre – on a finalement bien dormi, comme des amoureux – mais, hé ho, je suis pas amoureux, hein ! Et, finalement, on a bien couru le lendemain. J’adore faire du sport entre gars ! Je ne pourrai pas attendre des jours sans retrouver ce corps et ses plaisirs…

Oakspirit

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

49 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 1er juillet | +49

Les nouvelles | 12

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear

Les suites | 3

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Dressage d’un flic en bonne salope | 2 Andreprofeco
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34


Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Juillet 2020

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 13 mai 2020 à 15:44 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoire gay college""histoire gay uro""pute à rebeu""premiere sodomie gay""histoire cyrillo""cine porno""mec ttbm""masseur gay""histoire travesti soumis""petite baise entre amis""histoire gay entre frere""histoire gay gratuit""branle netre pote""cyrillo photo""cité beur""puceau gay""histoire gay naturiste""premiere sodomi""baise dans un sauna""histoire gay salope""baise en nature""le site de cyrillo""gay pute""soumission extreme""blog histoire gay""cyrillo histoires gay""cyrillo free""récit sexe""recit x""histoire sex gay""jeux de la biscotte"cyrillo.biz"histoire gay minet""cirillo gay""histoire trampling""recit premiere sodomie"gay.mec"cyrillo pcul""lope gay""pisse gay""histoire gay gratuit""anal gay""recits gay""recit sissy""la bite de mon pere""zone dial com""histoire gay entre frere""cyrillo 2018""le site de cyrillo""histoires coquines gratuites""cyrillo blog""histoire gay routier""recit gay sex""gay esclave sexuel""histoires gay entre hommes""plans sm""cyrillo 2018""partouze bisexuelle""histoires cyrillo""cyrillo pcul""histoire gay lycée""branle netre pote""cyrillo xxl""sauna soho lille""gay cyrillo"cyrillobiz"sexe gay gratuit""blog gay naturiste""pute à rebeu""histoires gay gratuit""histoire gay frere""histoires de travestis""recit sodomie gay""histoire gay gratuit""gay soumis histoire""histoire esclave gay""photos gay gratuites""bizutage gay""depucelage gay""mec nu amateur""cyrillo histoire gay""recit gay rebeu""histoire soumis gay""sauna idm""histoire de soumission""face fucking""hds entre hommes""histoire gay vestiaire""histoire gay bareback""histoire gay hetero""recit porno gay"