NEWS :

1er Sept.

ob5.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Rencontre sur ob5.ru

Chapitre 4

Ce récit a provoqué beaucoup de réactions en moi. Je l’ai relu et me suis masturbé plusieurs fois. Mes fantasmes sur Lucas se sont accrus. Je lui ai envoyé l’histoire. Mais j’ai aussitôt eu des regrets, des remords. Cette histoire est certes une fiction, quelque chose qui ne s’est jamais produit. Mais nous y faisons explicitement l’amour… et on s’y dit « je t’aime ». Je suis probablement allé trop loin

==

Salut Matthieu,

J’ai encore pris le temps de te répondre – excuse-moi.

Ton histoire m’a encore fait beaucoup d’effet, c’est le moins que l’on puisse dire. C’était vraiment sensuel, lent, érotique… réaliste. Tu es vraiment doué pour l’écriture c’est indéniable.

Rassure-toi, même si cela m’a beaucoup excité, ça reste de l’ordre du fantasme. Et ça ne change au rien à ma relation avec Damien… ni avec toi.

D’ailleurs, je suis tout à fait curieux et ravi d’entendre les fantasmes que tu as. Encore mieux si j’en fais partie hahaha

A bientôt

Lucas

==

Bonjour Lucas,

Je suis super content que l’histoire t’ait plu ! J’y ai vraiment mis tout ce que j’aime en termes de sensualité et d’érotisme, avec beaucoup de ressentis.

Merci de me rassurer sur comment tu vois les choses…

Oui, j’ai bien sûr beaucoup de fantasmes comme je te l’ai dit déjà. Cela qui m’intrigue le plus est lié à la domination, et je sais que c’est quelque chose que tu as essayé. Les trucs extrêmes ne m’attirent pas du tout, pas le SM ni la douleur. Mais l’idée que quelqu’un me domine, ou décide pour moi, m’excite beaucoup. J’ai bien envie d’écrire quelque chose là-dessus.

A+

Matthieu

==

Bonjour Matthieu,

Très intéressant ! J’ai hâte de te lire. Surtout, ne te limite pas.

C’est très excitant pour moi de penser que c’est exactement ce que tu désires.

Lucas

==

Je me mets aussitôt à la tâche. Je me mets à poil pour écrire ce récit, me caresse et me touche, au fur et à mesure que j’écris les lignes qui suivent :

« On s’est donné rendez-vous chez Lucas. Nous sommes samedi soir. Je ne sais pas ce qui m’attend. Dans le métro, je suis excité, un peu anxieux. Nous nous sommes juste mis d’accord sur ce que je suis prêt à faire, mes limites et ce que je n’ai pas envie d’essayer. C’est tout. Je sens le contact de mes fesses et de mon paquet sous mon jean. Lucas m’a demandé de venir commando. Parfaitement propre, bien rasé au niveau des couilles et du cul.

J’ai toujours eu envie d’être dominé, d’essayer. Je suis plutôt passif pour démarrer, mais l’idée de laisser mon partenaire décider qu’il me surprenne… je trouve ça très érotique et excitant. Je n’aurais jamais osé essayer avec un inconnu. Trop risqué. Mais je sais que je peux faire confiance à Lucas.

Quand je sonne à la porte, Lucas m’ouvre, l’air sérieux.

-        Entre, et tiens-toi au milieu du salon

Son ton est un peu sec. L’appartement est dans une semi-obscurité. Les volets à moitié baissés, la lumière tamisée.

-        Je ne veux pas t’entendre parler. Désormais, seule ma voix est autorisée. Tu vas faire tout ce que je te dis… Tu m’appartiens intégralement ce soir. Tu es là pour me servir. Commence par te déshabiller lentement.

Je défais mes vêtements doucement, sans me donner en spectacle. Juste un effeuillage normal, mais lent. Quand je défais mon jean, Lucas sourit, satisfait de voir que je ne porte pas de sous-vêtement…

Je suis maintenant entièrement à poil devant lui. Je ne bande pas, je suis un peu gêné.

-        À genoux, baisse les yeux

Il s’absente un bref instant et revient. Je garde les yeux baissés et je sens soudain le contact du cuir sur mon cou. Il me met un collier.

-        Lève-toi et penche-toi contre la table. Ne bouge plus. Baisse la tête.

Je sens soudain un doigt lubrifié se glisser dans mon cul. Puis un deuxième. Soudain quelque chose de plus gros force le passage, et m’élargit de plus en plus. J’ai mal. Puis soudain dans un dernier effort mon anus se referme sur l’intrus. C’est un plug qu’il vient de m’insérer. En collier et plugué, je bande aussitôt. Je me sens bien. J’ai envie de me donner à Lucas. De lui obéir. De subir. Je n’attends qu’une chose : qu’il me baise la bouche, le cul. Par tous les trous.

-        A genoux. Reste-le.

Il revient avec son iPhone, et me prend en photos. Il me fait mettre à quatre pattes et me photographie sous tous les angles. Y compris mon cul… bien rempli. Il se met ensuite à poil.

-        Lève-toi, mains sur la tête

Photos de face, de profil, de dos. Je continue à bander.  

Il attache ensuite une chaine en métal au collier et tire dessus. Il saisit mes poignets et les attache avec un pair de menottes.

-        A genoux

Je retombe à genoux.

–        Suce

Sa main se plaque contre ma nuque pour forcer la fellation davantage. Je m’efforce de la prendre au fond de ma gorge. Sa main agrippe mes cheveux, fermement, mais sans douleur pour me contrôler. Je suce, lèche. La salive s’accumule. Lucas m’observe et m’utilise. Je suce longuement. Je me donne entièrement. J’ai tellement envie de lui donner du plaisir aujourd’hui. Plus que d’habitude

-        Lèche-moi les couilles. Applique-toi.

Sa main me force. Il me plaque contre son paquet. J’aime l’odeur de sa peau, mêlée à celle du cuir de mon collier. Sa main me pousse encore plus loin, je suis carrément entre ses jambes et lèches sous les couilles, près de son anus. Il gémit, soupire. Je lui bouffe l’entre-jambes.

 Il tire ensuite sur la chaine et m’emmène vers le canapé. Je sens le plug bouger légèrement en moi quand je marche. Lucas s’installe confortablement dans le canapé, et me place à genoux entre ses jambes.

–        Suce

Je recommence à sucer. Dans cette position, c’est plus difficile avec les mains attachées. Je dois vraiment travailler avec mes lèvres, et avec ma bouche. Lucas admire mon travail. Je ne peux pas relâcher sa queue : elle est constamment dans ma bouche. Je contracte mon anus sur le plug. Chaque contraction me fait bander davantage. Lucas s’enfonce davantage dans le canapé, il lève les jambes. Je m’occupe maintenant de ses couilles et de son périnée. Puis sa rosette.

-        Bouffe-moi le cul, vas-y plus fort

Là encore, uniquement avec la langue. Pas de mains. Je me mets à dévorer son cul, sauvagement. Il se lâche dans les cris et les soupirs. Je suis de plus en plus excité par le jeu, par la position, par l’atmosphère.

Lucas tire sur la chaine et je le suis. J’adore marcher nu, en collier, menotté. Je suis son prisonnier. Ce jeu érotique sans danger me fait bander.  

La chambre est elle aussi dans une lumière tamisée. Lucas me laisse pour se diriger vers une caméra posée sur un trépied. Après les photos, le film.

Il me mène sur le lit et détache la chaine et les menottes. Je reste nu en collier. Il me met des bracelets de cuir autour des poignets, et il les attache à la tête de lit. Je suis maintenant attache au lit, sur le dos, bras au-dessus de ma tête.

-        Lève les jambes

Il fait glisser le plug doucement et le retire, me laissant une impression de vide énorme. Mon répit est de courte durée. Il approche un gode de taille moyenne et le rentre facilement en moi. L’effet sur ma bite est immédiat. Elle se redresse. Il fait glisser, tourner le gode et joue doucement avec mon cul. Ma bite se contracte et se tend au rythme du jeu. Je prends beaucoup de plaisir. Lucas aussi : celui du joueur, le plaisir du maitre, celui qui possède mon cul. Il joue ensuite avec un gode plus long et plus large. Il me travaille en largeur et en profondeur. Après une douleur passagère, je m’habitue. Le plaisir grandit, monte. Je gémis et pousse des cris. Du sperme coule légèrement depuis mon gland. Lucas le ramasse avec les doigts, qu’il me donne à sucer. Lucas prend son pied. Il aime ce jeu. Une collection entière de jouets défile dans mon cul. Ses doigts envahissent aussi ma bouche. Je les suce avec passion tout en me faisant travailler le cul. Il introduit à la fin une série de boules très larges, reliées par un fil. Mon rectum se remplit progressivement. Je suis plein comme jamais. La pression sur ma prostate me fait planer. Il tire soudain ce qui déclenche des vagues de plaisir au plus profond de mes entrailles.

Je suis bouillant de désir. Je désire Lucas. Je le veux plus que jamais. Il me détache du lit. Je reste allongé, et il me met des bracelets aux chevilles. Il sort une gagball de la table de nuit et la met sur ma bouche. Je suis maintenant muet. Il place ensuite un masque sur mes yeux. Je suis aveugle. Il m’allonge sur le ventre, et attache les bracelets de chaque membre à un coin du lit avec des lanières de cuir. Elles ne sont pas tendues trop fort.

Les mains de Lucas me saisissent les hanches pour me redresser les fesses. Je suis maintenant attaché, le cul relevé. Je sens la pression d’un gode contre mon cul. Large… Mes gémissements traversent un peu le gagball… Le gode rentre, puis sort… Le travail du cul reprend. Par surprise. Je ne vois rien. Je ne sais pas ce qui m’attend. Surprise. Frisson. Excitation. Les sensations s’accumulent dans mon cul. Je me donne. Je m’offre. J’appartiens à Lucas. Je bande et mouille comme un fou. Les godes et plugs défilent dans mon cul. Soudain, après le retrait d’un gode ultra large, je sens la queue de Lucas pénétrer immédiatement mon cul largement ouvert, en glissant à peine le long des parois de mon rectum tandis je me suis fait élargir. Lucas bouge aussitôt en moi avec frénésie. Toute l’excitation du jeu érotique se libère dans une sodomie violente. Il m’encule à fond sans ménagement. Mon cul est prêt. Je ne ressens que du plaisir. Il me défonce. D’abord les mains serrées sur mes hanches. Des coups rapides, longs, profonds, de plus en plus rapides. Puis il se met sur ses pieds, les mains serrées sur mes épaules et mon collier et me pistonne encore plus vite. Comme un étalon furieux. Je me laisse faire immobile, soumis, et heureux de l’être. Il finit par me plaquer sur le ventre et continuer à me baiser par-derrière. Son corps m’écrase et rebondit contre mes fesses. La pression sur ma prostate est trop forte. Je finis par jouir sur les draps. Lucas jouit peu après en poussant des cris rauques. Il s’effondre sur moi.

Le jeu est terminé. Il commence par détacher les liens, puis le masque, le gagball et les bracelets. Il m’embrasse tendrement sur la bouche.

-        Tu as aimé ?

-        J’ai adoré !

On se dépose des baisers légers et tendres sur la bouche. Lucas me prend par la main et m’emmène me doucher. On se caresse sous la douche. Cette nuit-là on a refait l’amour passionnément. Avec encore plus de passion que d’habitude. Comme si le jeu, la complicité, l’intimité de la séance précédente nous avait rapprochés, et avait augmenté le désir que nous éprouvons l’un pour l’autre. »

J’envoie aussitôt le récit à Lucas. Je veux que le texte reste brut, fidèle aux mots tels qu’ils sont sortis de moi, sans les modifier.

Les jours qui suivent, je n’ai pas de réponse de Lucas, mais je pense constamment à lui. Après avoir écrit cette histoire, mes désirs ne cessent de grandir. J’ai envie de faire avec lui tout ce que j’ai écrit, notamment les 3 récits ont nous apparaissons tous les deux. Je ne peux plus me cacher derrière l’écrivain. L’homme que je suis est amoureux de Lucas. Ce dernier me répond

==.

Salut Matthieu,

Ton récit a repoussé encore plus loin les limites de l’érotisme. Je t’avoue l’avoir relu de multiples fois. Avec beaucoup d’effet à chaque fois. Tout cela me parait tellement réel. J’ai l’impression de l’avoir vécu en fait. J’en suis encore assez troublé pour être tout à fait honnête avec toi…

Et toi qu’as-tu ressenti ?

Lucas

==

Bonjour Lucas,

Oui, ce texte est allé assez loin en fait. Surtout que je relis la fin, je m’aperçois qu’il y a énormément de passion. Pour être honnête, j’ai l’impression d’être allé trop loin. Pas trop loin dans la fiction malheureusement… mais je pense que mes mots et mon désir dépassent maintenant la fiction. Ce jeu érotique est en train de me dépasser. Je crois que je suis maintenant au point de rupture malheureusement, celui où l’artiste commence a éprouvé des sentiments pour son modèle. J’imagine que tu comprends ce que je veux dire.

Je pense que nous sommes en train d’aller trop loin tous les deux, alors que l’on ne se connait pas. On ne correspond ensemble que depuis quelques semaines…

Je me sens coupable de semer le trouble dans ta tête, ce qui n’est pas honnête de ma part.

J’en suis encore désolé.

Amicalement,

Matthieu

==

Matthieu,

Je comprends parfaitement ta réaction et je ne t’en veux pas du tout. Je crois que je suis aussi coupable que toi. Nous avons juste joué à un jeu un peu dangereux et nous sommes juste en train d’en tester les limites… juste à temps.

Lucas

==

Merci Lucas. Je te propose donc d’arrêter avec ces histoires érotiques. On peut continuer à correspondre si tu veux, car j’apprécie vraiment nos échanges, surtout ceux sur la littérature.

Matthieu

==

Bien sûr ! Ça me semble la meilleure décision.

Lucas

==

Lucas et moi avons continué à échanger pendant quelques semaines. Puis la fréquence de nos échanges a progressivement diminué. D’un commun accord. Sans que l’un ne relance l’autre. Au bout de quelques mois, nous nous sommes perdus de vue…

FIN… à moins qu’il n’y ait une suite… qui pourrait s’appeler « La boite à fantasmes »… soyez patients ;-)

Sylvainerotic

Autres histoires de l'auteur : Alfonso, la beauté à tout prix | Adrien, l'amour fou | Tom, Dustin et moi | L'initiation d'Antoine

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 20 juillet 2020 à 10:09 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"histoire citebeur""minets gays""1ere sodomie gay""histoire gay rebeu""j'ai vu mon fils bander""sauna gay toulon""histoires cyrillo""cyrillo gay""histoire gay domination""histoire sex gay""glory holl""recits hards""gay touzeur""depucelage gay""recit uro""premiere fellation gay""histoire gay militaire""vide burnes""gay gloryhole""blog histoire gay""je suce mon frere""pute a rebeu""histoire gay soumis""gay uro""histoire sex gay""histoire gay internat""gay gratos""cyrillo histoire gay""trio hard""video gays gratuites""histoire gay cyrillo""histoire gay hard""gay zoophile""histoire gay inceste"cyrillobiz"plage naturiste gay""grosse bite veineuse""initiation gay""gay abattage""j'aime le sperme""histoire gay hard""ejac gay""blog de cyrillo""recit x gay""partouze à la plage""concour de branlette""histoires gay gratuit""histoire gay soumission""j ai couché avec mon frere""histoire rebeu gay""sex gay""vide couille gay""recit erotique gay""histoire gay cyrillo""gay touzeur""histoires gays""gay slip""baise chaude""histoires erotiques gay""histoires travestis""photo x gay""gay jus""sex club gay paris""esclave sexuel gay""elle baise avec son père""histoire porno gay""baise en nature""histoires porno gay"cyrillo.biz"ma belle soeur me suce""histoire gay sauna""histoire trampling""recit sodomie""depucelage anal""gay pisse""histoire gay college""histoire rebeu gay""histoire gay cirillo""recit gay internat""blog histoire gay""histoire gay pompier""histoire gay sexe""recit gay reel""cyrillo histoires gay""hamster x gay""histoire gay rebeu""sturb blog""photo de cul gay""cyrillo histoire gay""gay porno gratuit""histoire gay plage""histoire gay scato""garcon gay""baise surprise""recits sexe""histoire gay sexe"