NEWS :

Concours 2020
Concours d'histoires
LA FINALE

28 Mars

49 histoires

75 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mon pote du foot

Chapitre 1

Manu et moi, on se connaît depuis l’enfance. Aussi loin que je me souvienne. On est proches, plus proches qu’avec mes propres frangins. On joue au foot ensemble, ça aussi depuis aussi loin que je me souvienne. 

On a découvert la branlette ensemble, après le foot, et on a passé de longues années à se branler côte à côte, bien sagement. C’est lui qui m’a branché la première meuf à qui j’ai roulé des pelles et tripoté les nichons ( c’était sa cousine, Alma) . Et j’ai fait pareil ( ne pouvant lui « offrir » qu’une copine de classe) . Après évidement, on s’est tout raconté, puis on s’est branlé. 

C’est Manu qui a baisé en premier. Une meuf assez moche mais facile qu’il a jeté de suite après. Et je l’ai suivi de quelques mois, avec la même demoiselle, pour le même résultat. 

Là encore, on s’est tout raconté, et on s’est branlé. 

Adultes, on s’est mis à être des queutards invétérés. Faut dire que le foot dans notre petite ville nous a filé une espèce de notoriété ( et un peu la grosse tête j’avoue) , et qu’on a baisé à peu près toutes les meufs du canton pendant notre 20aine , là encore, on se racontait tout, mais sans se branler quand même, on est pas des pédés. J’avoue pourtant que j’y pense des fois, à nos branlettes, à sa teub pas loin, mais bon.... on est pas des pédés. 

Depuis quelques années (4 en fait) je réussi tant bien que mal à être en couple, avec une jolie meuf, deux ans de moins que moi ( j’ai 34 ans) , mais super jalouse, et j’avoue, pas fantastique au pieu. Mais elle me va bien, socialement , et mes parents commençaient vraiment à me gonfler pour que je me case. Je réussi à pas ( trop) la tromper. Relativement sage, et discret. Plus moyen de crier sur tous les toits que j’ai piné telle ou telle salope, il faut maintenant la jouer serrée, même si Manu, est évidement toujours dans la confidence. Manu lui ne s’est pas casé. Il continue à baiser tout ce qui bouge, et il a toujours autant de succès. J’avoue qu’il le mérite, il est carrément beau. C’est un espagnol. Aussi brun que je suis blond. Je suis largement plus grand que lui (180cm contre 172) , mais il est beaucoup plus musclé. Enfin plus trapu, parce que je suis pas mal en muscles ( ma meuf adore mon corps) mais plutôt fin,alors que lui est plus massif, et ça lui va carrément bien.

Ajoutez à ça les 22 centimètres qui se balancent dans son short, sa pilosité de Méditerranéen, et vous comprendrez le concentré de testostérone qui piège toutes les salopes à 50 bornes à la ronde. 

Depuis quelques semaines, il voit plus ou moins une meuf, la même en tout cas. Et je bande de jalousie chaque fois qu’il me raconte à quel point elle est chaude. Faut dire qu’Emmanuelle ( ma nana, ça s’invente pas) est particulièrement coincée du cul en ce moment, et que je passe pas mal de temps à me faire plaisir tout seul. Je vais donc naturellement finir par la tromper ( et elle l’aura pas volé) . 

Manu me dit sans arrêt que sa cochone veut qu’on fasse un truc à trois. Que je la fais mouiller dans ma tenue de foot. Bizarrement, c’est un truc qu’on a jamais fait ça. 

On a baisé pleins de fois les mêmes meufs ( une fois j’en ai même sauté une de suite après qu’il ait fini, j’ai littéralement baigné ma queue dans son foutre) mais jamais en même temps. L’idée m’excite vachement, mais me met assez mal à l’aise, sans que je sache pourquoi. 

Sa meuf le tanne, elle me veut en même temps que Manu. Et elle nous veut après un match de foot, en tenue, et pas douchés. Je trouve ça chelou, on va puer, mais après tout, c’est ses narines à la meuf. Perso, mon odeur de chacal,je gère, et pareil pour celle de mon alter égo. 

J’ai fini par craquer et dire oui, après une semaine sans aucun coup de bite à la maison. Il me faut baiser. Et vu comment elle me casse les couilles, même pas moyen de sortir un week-end pour pécho de la salope. Du coup, le plan de Manu tombe à pic : elle pourra rien me dire, je suis avec Manu ( elle sait que c’est le seul sujet qu’elle ne peut pas contester : Manu est sacré) , et on se fait ça après un entraînement. Déjà pour pas que ma meuf se prenne l’envie de venir comme elle le fait des fois aux matchs, et puis parce qu’on pourra s’éclipser sans prendre de douche en disant qu’on est pressés. 

Donc on y est : mercredi soir, 22 heures, mois de juin ( autant vous dire qu’on a bien sué) . On grimpe dans la caisse de mon Manu, et on trace dans le bled d’à côté. Putain comme je bande ! Ma teub déforme l’avant de mon short. Manu s’arrête dans la cambrouse et se fout à poil. 

« Qu’est-ce que tu fous ? » 

« T’inquiète, j’enlève juste mon calbut, Mina kiffe me tripoter le chibre à travers le short. D’ailleurs tu devrais faire pareil. » 

Et nous voilà à poil tous les deux, dans une vigne, bandés comme des petits puceaux, comme quand on était ados. 

« Et ben mon Philippe, tu me bâts presque en fait ! Limite t’en as une plus grosse que moi ! Ça faisait longtemps que j’avais pas vu ta queue tendue, je me souvenais pas . »

« En fait c’est pas limite mon Manu : je SUIS mieux monté que toi ! 23 centimètres. » 

« Non! » me dit il en m’attrapant la teub pour la mettre à côté de la sienne, face à face. Mais force est de constater que j’ai raison : je suis plus long. Même s’il me bat en diamètre. 

«  elle va couiner la salope » 

« C’est clair ! »

On reste là quelques secondes. Ma teub dans sa main, contre la sienne. Étrangement, ça me fait encore plus bander. Mais faut dire que je suis carrément en manque. Je baiserais une chèvre là... 

Donc, on se reprend, on remet nos shorts, et on essaie de se calmer sur les derniers kilomètres. Parce que 22 et 23 centimètres qui tendent des shorts de foot, c’est pas exactement discret quand t’arrives dans une résidence. 

Mina nous attend, au portail. Elle est vraiment bonne. J’ai trop hâte de la sauter. Elle est fringuée comme une pute, et j’adore ça. Putain, je me remets à bander.... ça promet....

Elle est sympa, un peu familière, alors qu’on se connaît à peine, elle me serre dans ses bras et me claque un smack. À Manu, elle roule une énorme pelle et lui tâte le chibre qui tend le short au maximum. La soirée va vraiment être chaude.... 

Chapitre 2

On prend l’ascenseur, et elle le bloque au troisième. Elle se fout à genoux, me sort la teub, et commence à sucer. Faut qu’elle arrête, sinon je lui fous tout dans la face, là, et ça serait dommage. Je lui dis, et elle s’attaque à Manu. Puis elle débloque l’ascenseur et on finit la montée en lui roulant des pelles et en lui touchant le corps. On est super serrés s, je sens ma transpiration, celle de Manu, sa légère odeur à elle. En fait ça m’excite. Je comprends son kif. On sent les hommes, y a pas d’autres mots, mais c’est bandant. Et ça a l’air de parler à ses récepteurs de femelle, parce qu’elle est bouillante. À un moment, je sens le chibre de Manu contre ma cuisse et ça m´électrise . Putain je sais pas ce qui m’arrive. J’ai l’impression de bander autant pour Manu que pour elle. Je tremble, comme un puceau.

On passe dans l’appartement. Je calcule même pas le décors , honnêtement là, j’en ai rien à foutre de son appart , j’ai juste envie de niquer, avec eux. On la lèche, on la doigte, elle mouille et gémis. Putain c’est une déesse, et nous on est ses adorateurs. Les deux footeux, avec nos queues tendues, en tenues, en train de lécher la femelle parfaite. Je sens Manu, son odeur, sa queue contre moi, sa salive qui a déjà mouillé les endroits que je lèche. Elle se fout à genoux et commence enfin à nous vénérer. Moi d’abord, c’est moi l’invité. Elle me sniffe le short, se frotte le visage dessus avec un regard de chienne. Comme pour s’imprégner de mes phéromones de mec. Puis elle sort ma teub et suce. Je me lance, et j’extirpe celle de Manu pour qu’elle s’occupe de lui. Je sais pas ce qui me prend. Peut-être que c’est parce qu’il a touché la mienne tout à l’heure, peut-être que c’est parce que je suis tellement proche de ce mec que dans ma tête,c’est comme toucher ma propre queue , peut-être que j’ai envie de le voir prendre son pied. Et il le prend. Il gémit, respire fort. Il me regarde. Juste moi. On vénérait cette meuf il y a quelques minutes, elle est devenu un simple sex toy. Mon meilleur pote et moi, on est en train de se faire du bien, mutuellement, en utilisant cette meuf. Je sais pas comment, mais je sais que c’est ce qu’il pense aussi à ce moment là. Je le vois dans son regard.

Je me rends compte qu’il a attrapé ma bite et qu’il est en train de me branler, pendant que je pousse la tête de Mina sur son chibre pour qu’elle le pompe à fond. Et je kiffe. Je kiffe sa main sur mon gland. Je mouille, pour lui. Putain je suis à deux doigts de lui mettre ma queue dans la bouche. Et je sais qu’il la prendrait, sans rien dire. Pour me faire du bien. 

Il se tourne, et Mina, à mon grand étonnement, se met à lui lécher le trou du cul. J’avais même jamais imaginé qu’on pouvait faire ça, mais il a vraiment l’air d’adorer, et elle aussi d’ailleurs. 

« Faut que t’essaies mon Philippe. C’est le paradis » 

Alors je me fous à côté de lui et je tends mon cul. 

« Lèche mon pote salope » lui ordonne Manu.

Elle le fait. Putain.... 

on est tous les deux appuyés contre le mur, en transe, en train de se regarder et j’ai une langue dans le trou du cul. J’en peux plus. J’ai trop envie de lui bouffer la bouche. Je m’étais jamais rendu compte à quel point je le trouve beau.

J’ai pas le temps d’hésiter. C’est lui qui prend la décision. Il me roule une pelle. 

J’ai jamais ressenti ça. Je me retourne sans lâcher sa bouche, pour larguer mon sperme dans la bouche de Mina. 

Manu est chaud comme la braise, il l’allonge sur le canapé, lui écarte les jambes, et lui fout sa teub à fond. Elle chante, peut-être un peu de douleur, mais je m’en tape, je fais même plus attention à elle honnêtement. Tout ce que je vois, c’est Manu. Sa queue énorme qui écarte cette chatte.

« Viens, faut que t’essaies sa moule » me dit il. 

Il se retire. Son gland est gluant, j’ai une putain d’envie de lui gober. Je la fais assoir sur ma teub, face à face, c’est elle qui bosse. Et Manu vient se placer derrière et lui pénètre le cul. Il prend son short, et lui fourre dans la bouche pour étouffer ses cris. 

« Ta gueule, je sais que t’aimes ça, tu vas ameuter tes voisins si tu continues » 

Je sens sa teub frotter contre la mienne à travers la fine paroi du vagin de notre sex toy. Putain mais pourquoi on a pas fait ça avant ???! . Je me mets à rêver , j’aurais du sucer mon pote quand on était ados et qu’on se branlait ensemble, j’aurais du oser. Maintenant je le sais, j’en ai toujours crevé d’envie. Je kiffe ce mec. Je l’ai toujours kiffé. 

« Tu l’aimes ma bite » affirme t il en me regardant droit dans les yeux, comme s’il lisait mes pensées. Il se penche et me prend la bouche encore une fois. Et ça me fait le même effet que tout à l’heure. Je largue tout, mais cette fois c’est dans la chatte de la salope. Manu se met à gueuler.  « prends mon jus chienne ! » et balance tout dans son trou du cul. 

On souffle comme des bêtes. Perso, je me vois pas reprendre la partie. Il est tard, et je suis pas encore rentré. Je bosse demain. Manu à compris, il commence à se rhabiller, et je fais pareil. 

« Vous voulez pas vous doucher? » nous demande Mina, « Non, on fera ça chez moi, les sacs sont dans la voiture » lui répond Manu. 

Elle l’embrasse d’un air absent, et me claque une bise, pas plus impliquée. 

« A un de ces quatre les mecs, c’était sympa » . 

Chapitre 3

Arrivés dans la voiture, je commence à réaliser tout ce qui s’est passé ce soir, et j’ai limite honte de m’être lâché comme ça avec mon meilleur pote. 

« Manu, je.... » 

« Pas de suite. Stp mon Philippe, pas de suite. On va chez moi, et on débriefe le « match » , ok ?  Là, juste on roule. »

Alors on roule. Ça dure pas longtemps. On pue le sexe, tous les deux. Un entraînement et une partie de cul de malade, la douche va pas être de trop. 

Il se gare devant chez lui,et je le suis dans sa maison. On se pose sur le canap et il me sert une bière. 

« Tu veux aller te doucher ? » 

« Pas de suite. D’abord on debriefe »

« Ok alors. Chose promise... »

« Manu, on s’est roulé des pelles.... » 

« T’as aimé ? »

« Je sais pas... » 

« Mens pas Philippe. T’as aimé » .

« Oui.... »

......

« Manu je.... »

« Tais-toi. Tu parles trop. Tu réfléchis trop. T’as toujours été comme ça : réfléchir 50 ans avant d’agir. Moi j’ai pas ce problème » me dit il en s’approchant pour me rouler une pelle. On a même plus l’excuse du plan cul et de l’excitation. La meuf est plus là. C’est juste nous. Et j’ai pas du tout envie de résister en fait. C’est un vrai baiser, d’amour. Parce que ouais, je l’aime mon Manu. Il me fait bander mon Manu. Son odeur, la texture de sa peau. Sa barbe naissante. 

Il me tâte la teub, sans complexe. On bande tous les deux comme des chiens. Toujours dans nos tenues de foot. Toujours sans calbut. Il s’allonge sur moi et commence à frotter sa queue contre la mienne. Le nylon fait tout glisser , et c’est divin. On se mange la bouche comme des pédés professionnels. 

« Tourne toi Manu, j’ai envie de te sucer. » 

« On va faire mieux que ça, un 69 » me dit il. 

Il se positionne au dessus de moi, et j’ai son short sur la bouche et le nez. L’odeur est indescriptible. Je sens toute l’essence de mâle de mon Manu. Et je m’enivre . 

« Putain mais pourquoi on l’a jamais fait avant ? » 

Il me répond pas. Il a sorti ma queue et commence à me bouffer le gland. Alors je fais pareil. 

C’est une révélation. J’étais fait pour bouffer de la teub. En tout cas pour bouffer SA teub. 

Il retire mon short, et commence à me toucher le trou. Il essaie de me le bouffer, mais il est mal installé. Alors il se lève, et je vois, à regret sa magnifique queue s’éloigner de ma bouche. Il se place entre mes jambes. Et viens me bouffer le cul. Je pourrais jouir là, tellement c’est délicieux. Il fait ça encore mieux que Mina. Peut-être parce qu’il y prend plus de plaisir. 

« Manu, prends-moi » 

« T’es sûr ? Je vais te faire mal » 

« Je m’en fous. Je veux ton chibre dedans. J’en ai besoin. »

« Je vais te faire l’amour bébé. Si tu savais comme j’en rêve. Depuis tellement longtemps »

Il place du gel sur mon trou (je pensais pas qu’il aurait ce genre de truc chez lui) et positionne sa queue. Il commence à rentrer. Je grimace. Ça fait mal. 

« Ça va mon beau ? Tu veux que j’arrête ? »

« Surtout pas. Ça va aller. Je te veux bébé » . ( on s’appelle « bébé » maintenant ????)

Il continue, c’est interminable, et j’ai l’impression d’être déchiré. 

« Je suis presque au fond mon Philippe . Putain c’est le paradis ton cul » 

Ça y est, il est calé au fond. Il reste là. Sans bouger,  pour me laisser m’habituer à la taille de son monstre. Puis longtemps après, il commence à bouger, et j’ai moins mal. C’est pas encore vraiment bon, comme une gêne, mais déjà je souffre plus. Et puis il est tellement beau, tellement mâle, que je veux lui offrir ça. Je sais pas si on recommencera, mais là, je suis à lui. Je fais « la femme » pour mon meilleur pote. 

Il me tient dans ses bras, et me baise tout doucement. Il m’embrasse, me regarde. J’aurais jamais pensé qu’il pouvait être aussi doux. Peut-être parce que j’ai jamais pensé qu’il pouvait faire l’amour. Juste baiser en fait. Comme il a baisé Mina tout à l’heure. Sans sentiments, juste du cul. Moi, il me protège, me câline. C’est mon homme à ce moment là. Et ça commence à être délicieux d’être à lui, de m’offrir à lui. Sentir son énorme chibre entrer et sortir de moi . Voir son regard, respirer son odeur, bouffer sa bouche. 

« Plus fort mon beau »

« Demande encore »

« Plus fort » 

« Mieux que ça »

« Baise moi mon beau. »

« Encore »

« Baise moi ! Montre moi comment tu fais crier les salopes. Rempli moi la chatte. Baise moi! Gicle moi dans le cul! Féconde moi! » 

« Je vais te défoncer. Tu vas gueuler, et je vais vider mes couilles dans ton cul. Mais tu seras jamais ma salope. Toi t’es mon mec. T’es un homme. Et on va baiser comme des hommes. Tu vas encaisser comme un homme, et prendre mon jus comme un homme. »

« Vas y alors. Montre moi comment ça baise les pédés entre eux. Je suis ton passif. Baise moi »

« Cette fois »

« De quoi? »

« Cette fois ci, t’es mon passif. Ça sera pas toujours le cas. Toi aussi tu vas utiliser mon trou . Avec ton magnifique chibre. »

Il me branle en disant tout ça. Ça et ses coups de bite de plus en plus fort, s’en est trop. Je gicle, partout sur sa main. Et lui se vide dans moi. 

Il me regarde,Sourit, et me donne sa main à nettoyer, puis vient partager le sperme avec moi en me foutant sa langue dans la bouche. 

À suivre...

Teddy

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Concours d'histoires à l'aveugle

FINALE

Un amour bien plus que fraternel

Vote

FINALE

La promesse

Vote

1ER EX*
3ÈME

Fratricide bromance*

Cyrillo*

4ÈME

L'honneur de la famille

Campiello

5ÈME

Djibril

LE7

6ÈME

Une journée particulière

E.L.V.

7ÈME

Journée surprenante à Casablanca

Dom

8ÈME

L'Hôpital

Yanno

* Puisque je suis l'auteur et aussi webmaster, il me parait juste de me retirer, je voulais juste jouer aussi

FINALE LE 03/04 : VOTE !

News | 28 Mars
29 Nouvelles | 20 Suites

Les nouvelles | 29

Week-end chez Farid Titouan
À la découverte du Zentai Alex
Anomalie de mère nature | 1 CalinChaud
Anomalie de mère nature | 2 CalinChaud
Anomalie de mère nature | 3 CalinChaud
Anomalie de mère nature | 4 Calinchaud
Anomalie de mère nature | 5 Calinchaud
Amine | 1 Nino
Amine | 2 Nino
Amine | 3 Nino
Rencontre inattendue Swissbear
La quête maudite Cali
3 beurs à la découverte des mecs Salopeabeur
Consultation à domicile Flo6996
Confinement Yanno
Chemin faisant Yanno
Un truc très bandant Yanno
Le souvenir de Bastien Yanno
Homosensuel Yanno
J’étais un homme JB
Détente au Sun City Renart
Lettre ouverte à Kenny MJnavyman
Première double pénétration Rsexenc
Un boucher par comme les autres Rsexenc
Dans le short du garçon Frank
Le jour où tout à commencé Dylan76
Alfonso | 1 Sylvainerotic
Alfonso | 2 Sylvainerotic
Alfonso | 3 Sylvainerotic

Les suites | 20

Vengeance sur Hétéro | 9 Miangemidemon
L’Algérie | 5 Calinchaud
L’Algérie | 6 Calinchaud
Contes Brésiliens | 5 Mascareignes
Contes Brésiliens | 6 Mascareignes
Contes Brésiliens | 7 Mascareignes
Contes Brésiliens | 8 Mascareignes
Mon voisin ce coquin | 2 Jonat
Soumission & Domination | 554 Jardinier
Soumission & Domination | 555 Jardinier
La maison | 4 MJnavyman
Agent Spécial Gwenael | 3 GwenBlondinet
Les potes de mon grand-frère | 4-7 Marc-67
Agriculteur | 10 Amical72
Agriculteur | 11 Amical72
Agriculteur | 12 Amical72
Histoire de post-its | 2 Sasha Minton
Le volleyeur et le rugbyman | 5 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 6 Dolto
Débutant à soif d’apprendre | 2 Jaimebiença

Mars 2020

Les nouvelles

Samuel Ben023
Tom en vacances Esteban
Mon Coloc/Amant/Amoureux Français Julien0701
Mon premier gode Solenc
Au sauna avec Christopher Julienbeaugosse
Mon dépucelage sur un bateau Maxilopejus
Dominé via snap Oink
Moi, mon père et lui JeanMarc
Pipe au centre commercial Halex27
Hétéro frustré Conteur75
Seb m'obsède CS91D
Haut les mains ob5.rugay10
Glory Hole à Berlin U Aymu
Ma première fois sans capote MaxeLopeJus
Lit en lit T.Pavone
La salle de sport Viking
Hall d'immeuble VictorG
84 – La chaleur dans un Jacuzzi Swaster
Plombier Arthurlille
Un beau souvenir Bertrand
Initiation à la domination soft Domijoueur
Mon fantasme de soumission Eric75nord
Belle rencontre à Milan BCBG
Mon pote du foot | 1>3 Teddy
Mon pote du foot | 4 Teddy
Contes Brésiliens | 1 Mascareignes
Contes Brésiliens | 2 Mascareignes
Contes Brésiliens | 3 Mascareignes
Contes Brésiliens | 4 Mascareignes
Jeu au bureau | 1 Luke.versa
Jeu au bureau | 2 Luke.versa
Jeu au bureau | 3 Luke.versa
Journal d’une lope | 1 AmonB
Journal d’une lope | 2 AmonB
Bienvenue à Marseille | 1 Passif et soumis
Bienvenue à Marseille | 2 Passif & Soumis
Apéritif Amical72
Apéritif | 2 Amical72
Apéritif | 3 Amical72
Apéritif | 4 Amical72
Apéritif | 5 Amical72
Apéritif | 6 Amical72
Apéritif | Fin Amical72
Tu veux ton biberon ? Yanno
Gab, un pote que j'ai revu Yanno
Accident de la route LE7
Livreur musclé LE7
Doc rebeu LE7
Agriculteur | 1 Amical72
Agriculteur | 2 Amical72
Agriculteur | 3 Amical72
Agriculteur | 4 Amical72
Agriculteur | 5 Amical72
Agriculteur | 6 Amical72
Agriculteur | 7 Amical72
Agriculteur | 8 Amical72
Agriculteur | 9 Amical72
Affaire de famille RomainTOP AUTEUR 2020
Nikos le gladiateur RomainTOP AUTEUR 2020
Rempli par un Rom Dimosqwertz
Vieux pervers Dimosqwertz
Baisé par un collègue hétéro Dimosqwertz
Pas toujours facile d'être beau Yanno
Le type des assurances Yanno
Ma saloperie de Tel ! Yanno
Mickael et moi Yanno
Au parc LE7
Vacances avec mon copain Frank
Une séance de dressage Azwx
Mon apprenti pâtissier Soledad
Infidèle Julian Lerkin
Nous deux Sthiv
Échanges de photos Bruneau
Ma Première Fois… Charlyy
Devenir chienne chienne

Les suites

Vengeance sur Hétéro | 8 Miangemidemon
Permis moto | 2 Biker
Découverte | 8 Amical72
Découverte | 9 Amical72
Découverte | 10 Amical72
Détente au Sun City | 3 Renart
Triple Fun | 2 Lust boy
Colocation | 14 Emerick
Colocation | 15 Emerick
Une séance de dressage | 2 Azwx
Courant alternatif 5 Stéphane
Courant alternatif 6 Stéphane
Courant alternatif 7 Stéphane
Hypnotisé mon copain | 9 Jeanmarc
Soumission & Domination -551 Jardinier
Soumission & Domination | 552 Jardinier
Soumission & Domination | 553 Jardinier

Concours : Ils racontent leur suite.

La promesse ???
Un amour bien plus que fraternel ???
Fratricide bromance ob5.ru
L'honneur de la famille Campiello
Djibril LE7
Une journée particulière E.L.V.
Journée surprenante à Casablanca Dom
L'Hôpital Yanno

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : vendredi 13 mars 2020 à 08:50 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"recit erotique gay""premiere sodomie gay"citebeur"histoire gay grosse bite""recit gay premiere fois""gay lope""histoire cyrillo""le blog gay naturiste""recit erotique gay""lieux de drague gay""photo amateur gratuit""actif soumi""elle me vide les couilles""photo cul homme""histoire de cyrillo""histoires gay cyrillo""histoire erotique inceste"gaygratuit"encule moi fort""histoires gay cyrillo""ma belle soeur me suce""pute à rebeu""tournante dans une cave""photo gay sperme""action ou verite chaud""histoires pornos""cyrillo pcul""cyrillo dial""histoire gay domination""histoire scato""histoire sexe entre homme""sa premiere sodomie"cyrillo.com"histoire de sexe gay""histoire gay sexe""histoire travesti soumis""enculé par un cheval""histoires cyrillo"cyrilo"cyrillo gay""gay dominateur""photo de cul""boxxman paris""histoire gay hot"porno$"sauna idm""histoire erotique gay""histoire gay xxx""recit erotique gay""histoire de cul gay""histoire gay sport""gay amiens""histoire gay premiere fois""recit gay sexe""histoire gay internat""histoires pornos""histoire gay hetero""histoire gay xxx""pompier gay""histoire de sex gay""twitter gay exhib""histoire anal""recit erotique gay""histoire cyrillo""dépucelage gay"cyrillo.com"photo amateur homme nu""histoires cyrillo""nudiste gay""couple bisex""recit x gay""actif soumi""recit gay premiere fois"cyrillobiz"jeux de la biscotte""photo cul gay""cap d'agde gay""histoire erotique gay""pompeur gay""histoire gay hard""histoire de depucelage""korosko lorient""histoire porno""gay histoire sexe""histoire gay première fois""photo x gay"cyrillobiz