NEWS :

6 Oct.

ob5.ru : foire aux questions
56 réponses
à tes questions !

8 Oct.

176 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 9

Le lendemain, je me suis réveillé aux côtés de Lucas, il me baisait déjà, quel chien ce Lucas, il ne s’arrête jamais. J’étais allongé sur le dos, les jambes en l’air, perpendiculaires à mon corps, reposant sur les épaules de mon baiseur. Celui-ci était sur les genoux, qui encadraient mes fesses, il me baisait comme ça, je pouvais voir ses abdos se contracter et taper contre mes cuisses, qu’il tenait fermement de ses mains musclées. Bastien était déjà dans les douches pour être propre avant notre départ, et Thomas était revenu de sa soirée, il me regardait me faire limer, sans rien dire. Je savais qu’ils me baisaient parce que j’étais une bonne pute et qu’ils adoraient ça, pour avoir encore et encore leur queue je décidais de leur donner ce qu’ils voulaient.

« Plus fort Lucas, baises moi plus fort je veux bien sentir ta queue en moi » Lucas souriait en accélérant le mouvement.
« T’es vraiment une salope Théo » dit-il en me limant de plus en plus vite. De me côté je gémissais pour lui montrer que son corps de mâle me donnait beaucoup de plaisir, je tournais la tête pour voir Thomas jouer sur son téléphone, il était à côté de nous, avachi sur une chaise, et il levait les yeux de temps en temps pour profiter du spectacle, je pouvais voir sa queue bander à travers son short.

« J’ai envie d’avaler ta queue » lui dis-je tout en le regardant et ou ouvrant la bouche, Thomas a levé les yeux de son téléphone pour me regarder, je l’attendais la bouche ouverte. Il a posé son portable et s’est levé en retirant d’un mouvement de bras son short et son caleçon qui glissait jusqu’à ses pieds. Sa queue s’est immédiatement libérée pour se dresser devant moi, il est venu s’asseoir sur mon torse, ses genoux musclés sont venus entourer mon visage. Thomas a posé d’abord ses boules dans ma bouches pour que je les gobes, ensuite il a mis sa queue dans ma bouche, il s’est penché en avant comme pour faire des pompes et d’un seul coup de bassin sa queue est entrée au fond de ma gorge. Sous ses mouvements, ma tête rebondissait entre le matelas et son bassin, ses boules tapaient sur mon menton, je levais les yeux et je pouvais voir son corps totalement gainé, ce qui contractait naturellement ses abdos, j’étais aux anges de voir de si prêt cette montagne de muscles qui m’écrasait et prenait possession de moi.

Chacun a fini par jouir de son côté, Bastien nous à retrouvé et nous avons débarrassé l’emplacement tout en chargeant la voiture, l’heure du départ est arrivée. Contrairement à l’allée, la sieste n’était pas au programme, enfin pour moi, j’étais assis à l’arrière de la voiture, voyageant tant à côté de Lucas, que de Bastien, ils inversaient leurs places lors de nos pauses régulières sur différentes airs d’autoroute, pour que je puisse les sucer. Bastien ne se lassait plus d’enfoncer sa queue au fond de ma gorge, la manœuvre n’était pas simple, il fallait que chacun garde sa ceinture pour rester tout de même en sécurité, j’étais cambré sur le côté mais je prenais tout de même du plaisir à sucer ces bonnes queues. Thomas ne voulait pas lâcher le volant pour ne pas risquer d’abîmer la voiture de papa, je suis monté une fois devant pour le vider pendant sa conduite, il ne pouvait pas trop bouger j’avais donc sa queue à disposition.

Une fois arrivée en ville, Thomas a déposé Lucas dans un premier temps, pour finir par Bastien, ils n’avaient pas prévu de passer la soirée avec nous, ils devaient eux aussi rester en famille à leur retour, j’étais un peu déçu. Nous sommes arrivés à la maison et nos parents nous attendaient déjà, le repas était prêt, enfin nous n’avions plus à nous faire à manger nous même. Nous avons partagé un moment en famille, nos parents étaient curieux de savoir comment nos vacances s’étaient passées. Thomas leur racontait nos journées piscine, nos parties de carte, les soirées apéros et les nuits en boîte à répétition. La soirée était agréable, après le dessert Thomas est allé se coucher, j’ai continué à discuter avec mes parents une bonne heure avant d’aller à la douche. Je suis entré en fermant la serrure comme à mon habitude et j’ai commencé à me déshabiller, quelqu’un toquait doucement contre la porte.

« C’est Théo je suis dans la salle de bain, j’en ai pour un moment » criais-je
« Théo, ouvres, Théo ouvres c’est Thomas » je pouvais entendre Thomas chuchoter derrière la porte, j’étais toujours en caleçon, j’ai déverrouillé la serrure et Thomas s’est jeté à l’intérieur de la salle de bain en refermant à clef derrière lui
« Qu’est ce que tu fouttais Théo, ça fait une heure que j’attends que tu montes » me dit-il totalement essoufflé, tout en retirant son t-shirt.
« Bah j’étais avec les parents je ne savais pas… » lui répondis-je en matant son torse musclé devant moi.
« Ouai bah j’ai envie de me faire sucer moi » dit-il avec précipitation tout en retirant désormais son caleçon « Quand on parlait des vacances j’arrêtais pas de penser à ta bouche, suces moi maintenant » Il était maintenant nu devant moi, en érection la queue à la main, je ne pouvais pas détourner mes yeux de son torse.
« Tu le kif tant que ça mon torse ? » dit-il
« Bah ouai » il a pris ma tête par les cheveux et la rapprocha d’un mouvement brusque de son torse avant de la lâcher.
« Lèches moi un peu alors avant de me sucer » j’étais sur excité, j’ai posé mes mains sur son torse en commençant pour lui lécher un téton, puis l’autre, je me régalais en parcourant ma langue le long de ses pectoraux musclés pour finir par lui gober entièrement les tétons, en les léchant dans ma bouche.
« T’es une sacré salope Théo, c’est bon ce que tu me fais » me dit-il en gémissant, il a commencé à appuyer sur mes épaules pour que je le suce, je descendais peu à peu le long de son torse, lui embrassant ses abdos développés, léchant les lignes de son corps, j’ai fini par me mettre à genoux, avant de le sucer, je suis venu mettre ma langue au creux de son nombril, quel régale Thomas m’avait offert pour la première fois son corps et j’adorais ça. Il s’offrait à moi, debout les bras le long du corps, j’ai fini pas le sucer, doucement au début, alternant des moments de suces et des moments ou je prenais sa queue en gorge profonde, tout en m’agrippant sur ses fesses, pour une meilleure pénétration buccale. Lucas s’est ensuite mis à genoux, moi j’étais à 4 pattes pour qu’il puisse me baiser la gorge avec son bassin.

« Je vais te filmer pour fouttre un peu la mort aux autres » me dit-il en prenant son téléphone, il commençait à filmer en me limant encore la gorge, puis en me doigtant le cul « Regardez moi ce petit cul de salope les gars » disait-il, après quelques secondes de vidéo, il a fini par envoyer le message, il posait son téléphone pour pourvoir continuer de me doigter, dans cette position il était penché au dessus de moi le bras tendu, ce que rendait la gorge profonde plus facile, et plus profonde.
« Les garçons vous avez bientôt fini ? » C’était la voix de mon père derrière la porte, nous avons sursauté tous les deux.
« On fe froffe fes ents » répondis-je en suçant Thomas.
« Ouai papa » dit-il « On se brosse les dents, on a bientôt fini »
« Dépêchez-vous alors, je dois prendre ma douche demain je me lève tôt »
« Ouai ouai c’est bon » dit Thomas, il me laissait le sucer encore un peu, tout tendu « Fait chier je suis pas prêt de juter moi », il s’est levé en me tirant par le bras « Habilles-toi on va dans ma chambre » nous nous sommes habillé pour finalement sortir, mon père attendait toujours à côté de la porte.
« Allez viens je vais te mettre une raclée à Fifa » me dit-Thomas en passant devant notre père.
« Pas de bruit les garçons » nous dit-il.
« Ouai t’inquiète comme d’hab »
« Bonne nuit papa »
« Bonne nuit les garçons »

Une fois arrivée dans la chambre de Thomas, il a refermé la porte derrière nous, discrètement en mettant un coup de clefs sans attirer l’attention, la lumière était toujours éteinte, nous étions dans une pénombre éclairée par le lampadaire extérieur, Thomas s’est mis immédiatement à poil et il s’est assis au bord de son lit.
« Vas-y viens t’as pas finit » me dit-il, j’étais resté dans l’entrée de sa chambre, je me suis déshabillé, je me suis mis à 4 pattes pour le rejoindre tout doucement comme une chienne.
« T’es vraiment une salope », une fois arrivé à sa hauteur, il continuait de me fixer et je l’ai sucé, au bout de quelques instants, il s’est s’est basculé en arrière, toujours assis sur le bord du lit, les bras tendu en arrière pour maintenir son torse légèrement basculé pour laisser libre place à ma tête, je bougeais mon cul pendant que je le suçais pour l’exciter.
« T’as quand même un sacré cul de meuf » me dit-il, je continuais à gémir tout en le bougeant, au bout de quelques minutes, j’ai arrêté de le sucer pour venir lui lécher le pubis, puis son nombril, je remontais peu à peu le long de ses abdos.

« Qu’est ce que tu fou Théo »
« J’ai envie de toi Thomas »
« Ça craint t’es mon frère j’tai déjà dis », j’ai relavé mon torse, je posais mes mains sur ses genoux pour réussir à lécher ses tétons.
« Huuuummmmmmmmm » gémit-il
« Çà restera entre nous » Lui disje en chuchotant, Thomas se laissait faire, son corps s’était complètement tendu.
« Arrêtes stp Théo, arrêtes » je ne l’écoutais pas et je léchais désormais son coup, je me suis relevé pour posé mes genoux sur le lit, de chaque côté de son torse, j’ai grimpé sur mon frère et sa queue touchait maintenant mon anus, Thomas ne bougeait toujours pas, mais il était toujours rigide.
« Stp arrêtes, t’es mon frère putain » me dit-il en chuchotant, tout en subissant la situation, je pense que son excitation était trop grande, puisqu’il ne me repoussait pas, je continuais, une certaine chaleur s’emparait de moi, mon cœur s’est mis à battre de plus en plus fort.
« Chhhuuuuuutttttt » lui répondis-je « Fermes les yeux et laisses moi faire » d’un mouvement de bassin je commençais à m’asseoir sur sa queue, j’étais tellement excité que mon trou s’est ouvert tout de suite, son gland m’a pénétré très facilement.

« Hhhuuummmmmmmm ce cul » je continuais a m’asseoir peu à peu sur son chibre, Thomas me suppliait d’arrêter alors que sa queue s’enfonçait en moi mais je voyais bien qu’il aimait ça. Mes mains étaient posées derrière sa tête, ma bouche ne lâchait pas son oreille « Laisses moi faire je veux te faire du bien » lui dis-en lui croquant l’oreille.
Thomas a basculé son torse en arrière pour venir s’allonger sur le lit, ses mains sont venues se poser sur son front, sa respiration était forte. Il était allongé devant moi le dos sur son lit, et ses jambes pliées contre le rebord de celui ci, et touchant le sol. Moi, mes genoux étaient replier sur son lit, de part et d’autre de son bassin, j’étais presque assis sur lui, en quelques mouvements de ma part mon cul a avalé entièrement sa queue, je l’ai senti doucement glisser en moi pour me pénétrer entièrement.

« Hhhhhhhuuuuuuuuuummmmmm » je gémissais de bonheur « Ta queue Thomas… elle est si bonne » enfin je pouvais sentir ce fruit défendu en moi, c’était formidable, j’avais chaud, mon cœur battait si fort, nos corps ne faisaient qu’un, je caressais le torse de Thomas du bout de mes doigts, parcourant à la fois ses abdos et aussi ses pecs, je gémissais encore et encore « huuuuummmmmm » Je caressais ensuite ses bras avec mes mains jusqu’à attérir sur les siennes, toujours posées sur son front. Je les ais saisi par les pommes, pour venir les poser de chaque côté de ma bassin. Thomas a saisi mes hanches avec ses doigts, il a ouvert les yeux et il a levé légèrement sa tête pour me regarder faire, ses bras étaient tendus et bougeait légèrement mon corps d’avant en arrière.

« Hhhhuuuuuummmmm c’est si bon » lui dis-je en lui caressant les bras, mon frère me baisait doucement et j’adorais ça « Baises moi Thomas ta queue est si bonne »
Il a relevé son torse pour venir le coller contre les miens dans une position assise, pendant son mouvements ses mains ont naturellement glissées pour venir se loger derrière mes fesses qu’il empoignait pour continuer à me faire bouger sur sa queue. J’ai entouré mes bras autour de son cou, je sentais son torse chaud et humide contre le mien, nos visage était proche, nous le bougions chacun de gauche à droite, nos nez se caressaient mutuellement, nous avions tous les deux la bouche ouverte et nos lèvres se sont frôlées. Dans un léger mouvement nous nous les caressions mutuellement, je pouvais sentir la chaleur de son corps me pénétrer par la bouche, quel bonheur, je gémissais de plaisir « hummmmmmm » pendant que lui inspirait et expirait de manière toujours aussi forte. J’adorais sentir ses mains palper mes fesses en les faisant bouger pour enfoncer sa queue en moi, et j’adorais avaler son souffle chaud, son alêne. Cependant, nous ne nous sommes pas embrassé, Thomas a glissé sa bouche dans mou cou pour commencer à y faire de petits bisous, un premier puis un second suivi d’un troisième avec sa langue qui léchait gentiellement ma peau, je n’en pouvais plus, c’était si doux, si bon, je pouvais sentir des papillons voler dans mon ventre et mon corps frissonner entièrement.

« J’ai envie de toi Thomas, j’ai envie que tu me baises » lui murmurais-je dans l’oreille
Thomas nous a mis debout, je me suis accroché à ses épaules pour ne pas tomber, lorsqu’il s’est levé, sa queue est venue se loger profondément en moi, jai gémi instantanément.
Thomas s’est retourné pour être face au lit, il a posé un premier genou, puis un second, il nous a ensuite allongé tous les deux, mes jambes entouraient son bassin, son corps écrasait le mien, je sentais son cœur battre, Thomas continuait de m’embrasser le coup et je gémissais toujours autant, il a commencé à me baiser. Doucement, son corps s’arrondissait pour épouser le mien et permettre à sa queue de me limer, j’ai posé mes mains sur ses cheveux pendant qu’il continuait de me bouffer le cou.
Après une dizaine de doux coups de rein, Thomas s’est arrêté, tous ses muscles se sont relâché et son corps s’est littéralement écroulé sur le mien.
« Je peux pas Théo désolé je peux pas » me dit-il
« T’inquiètes ! Çà restera entre nous » répondis-je en lui caressant les épaules. A ce moment là, il s’est servi de ses bras pour se relever. « C’est pas ça, t’es mon frère je peux pas te baiser » il s’est dressé débout devant moi les mains sur son bassin « Viens me sucer maintenant faut que je crache » je ne savais pas quoi répondre, je le regardais
« Allez tu attends quoi ! »
Sans dire un mot, je me suis assis pour le sucer, il se laissait faire, je le branlais énergiquement pour le faire jouir vite, en 5 minutes il a déversé son jus dans ma bouche sans exprimer le moindre son, j’ai avalé.

Je suis sorti de sa chambre en caleçon sans dire un mot, cette baise était si bonne, pourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi avait-il arrêté alosr que lui aussi était chaud ! J’ai senti en moi un sentiment de colère monter, je suis allé prendre mon téléphone pour envoyer un message à Lucas
« T’es dispo ? »… … … 1 minute passait, 2 puis 3, il fallait que je me fasse baiser pour oublier « Youhou t’es dispo ? »… … … les minutes passèrent « Fait chier il ne répond pas je vais tenter Bastien »
A ce moment là j’ai reçu la réponse de Lucas « Ouai ouai quand ? »
« Maintenant ! Viens stp ! »
« Maintenant ? C’est tard »
« Bon tu viens ou pas »
« Ok, c’est bon j’arrive »
« Je t’attends dans le jardin »

Je suis discrètement sorti de la maison pour attendre Lucas au portillon, il habitait à quelques pattés de maison, il est donc arrivé rapidement, il était torse nu avec un short de foot, quel bonheur de le voir arriver.
« Me voilà coquine » me dit-il en me caressant le cul
« Viens suis moi » je suis parti en direction du jardin, nous avons un grand jardin, qui longe la maison jusqu’à attérir sur la piscine, les haies sont hautes et cachent le jardin de la rue, sur le côté de la maison il n’y a pas de détecteur de mouvement ni de projecteur pour éclairer, j’ai choisi cet endroit.

« Tu veux faire ça où ? »
« Ici c’est bien » lui dis-je en enlevant mon caleçon.
« Ici t’es sérieux ? » me dit-il en rigolant, je me suis approché de lui en lui touchant la queue.
« Lucas se met à avoir peur maintenant ? » Il m’a poussé en arrière et je suis tombé, j’étais allongé sur la pelouse tondue du terrain, j’ai relevé mon buste en m’appuyant sur mes coudes, les genoux dressés. Lucas a baissé son short, il n’avait rien en dessous, il s’est avancé, s’est mis à genoux, j’ai écarté les jambes « Ici c’est parfait alors » me dit-il.

 Il s’est basculé sur moi en me pénétrant d’un coup sec, ses bras retenaient son torse au dessus de mon corps, naturellement mes jambes sont venues entourer son bassin.
« Ton frère t’as sacrément dilaté avec ses doigts » me dit-il, j’ai mis mes mains autour de son cou et je l’ai embrassé, Lucas surprit me dit « T’es bien gourmande ce soir, le jus de ton frère ne t’a pas suffit ? » Je n’en pouvais plus, entendre parler de Thomas m’excitait terriblement.
« Baises moi Lucas, j’ai envie de te sentir me limer » Lucas a commencé a me baiser en souriant, ses reins tapaient contre mes fesses de plus en plus vite, il avait toujours les bras tendu sur au sol et je pouvais voir ses abdos se contracter pendant ses mouvements, nous nous sommes fixés pendant de longues minutes de pénétration, je lui caressais les épaules en même temps qu’il me limait en répétant « Plus fort Lucas plus fort ta queue est trop bonne. »

Au bout de plusieurs minutes il a rapproché son torse du mien et il a commencé à m’embrasser, ses bras sont venus entourer ma tête. Il offrait à ma bouche la chaleur de son corps, sa langue tournait contre la mienne qu’il mordillait aussi de temps en temps, il me croquait les lèvres, le cou, il me léchait et m’embrassais, c’était très bon je gémissais de plaisir. Lorsque je fermant les yeux, je ne pouvais m’empêcher de penser à Thomas, je le voulais en moi mais j’ai du me consoler avec son pote. Nous nous sommes roulé des pelles une bonne vingtaine de minutes jusqu’à ce que Lucas me remplisse le cul. Nous nous sommes levés pour nous habiller, nous étions essoufflés mais détendu, j’en profitais pour demander à Lucas d’enlever les herbes que j’avais dans le dos, il en a bien entendu profité pour me mettre quelques doigts au passage.

« Tu veux dormir avec moi cette nuit ? » demandais-je à Lucas, étant donné qu’il dormait souvent à la maison, mes parents ne se douterais de rien le lendemain, puisqu’ils en avaient l’habitude, nous leur diront que nous avons regardé un film, et j’en profiterais pour avoir sa queue toute la nuit.
« T’as vraiment faim toi, tu sais que tu ne vas pas beaucoup dormir si je reste ? » J’ai souris, je lai pris par la main et nous avons rejoint ma chambre.

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 6 Oct. | 44

Les séries | +4

Soumission & Domination | 583 | +1 Jardinier
001 | ... | 579580581582583

🟢 4 Oct. | 44

Les nouvelles | +21

Plan Q3, Q4 ou Q5 ? Greg
Baise en prison Stiltkins
Toilettes de restaurant Jacob59
La maison du bonheur Corentin
Les douches de l’internat Valou
Tous les garçons... Frank
Ça se passe en famille Rodrigue
Soirée étape Jgoelan
Rêves et fantasmes Lilleboy
Différence de taille à la piscine Brun8
Le nouvel Alpha du lycée Tigre Masqué
L'homme-loup et l'homme-chien JAM
Histoire de vestiaire loick_soo
Un bi dominateur Frenchyy
Initié par deux frères Ajarn
Partie de chasse Passif73200
Baisé par mon pote Greg Alex
Les mercredis après-midi Jenaiunbonne
La fenêtre d’en face | 2 Frank
Mickael Papy 64
Un après-midi hot à la plage Corentin

Les suites | 3

Le mystérieux infirmier | 2 Nables
Une tente à partager | 2 Oakspirit
Vengeance sur Hétéro Miangemidemon

Les séries | 20

Deux bourges | 3 Alanus
1 | 2 | 3
La nouvelle maison | 4 Nables
1 | 2 | 3 | 4
Ma vie de bâtard botteux | 1 FarmerSonSub
1
Manu Militari | 3 Ethan De Rouge
1 | 23
Quête infinie | 1 Oivier777
1
Auto-stoppeur résigné | 3 Gabriel de Valmont
1 | 2 | 3
Youssef | 2 Alex
1 | 2
Classe & Tradition | 3 Cali
1 | 2 | 3

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 10 juin 2020 à 07:58 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"histoire gay bdsm""histoire gay entre frere"cyrillo.com"cap d'agde gay""histoire gay college""cyrillo free""porn histoire""hds gay""histoire de sex gay""blog de cyrillo""cyrillo free""recit x""histoire gay poilu""histoire gay prof""recit fellation""dépucelage gay""blog ttbm""branlette entre potes""hds gay""recit gay eros""cirillo gay""recit gay routier""lope soumis""histoires cyrillo""histoire gay internat""histoires gay cyrillo"cyrillio"www gay mec""premiere partouze""soumis cocu""recits de travestis""recit de cul""histoire fetichiste pieds""amateur nu""mec soumis""histoire gay douche""première fois gay""cyrillo dial"cyrillo.comcyrillogay"bite juteuse""gay pute""histoires cyrillo""gay cyrilo""hds gay""lope gay"actifsoumis"photo gay gratuite""histoire gay mature""photo gay gratuit""cyrillo xxl""recit cyrillo""histoire premiere sodomie""cyrillo histoire gay""cyrillo histoire gay""cyrillo histoire gay""recit gay cyrillo"devil760"première sodo gay""histoire gay soumis""gay erog""histoires cyrillo""un bras dans le cul""cyrillo gay""recit depucelage anal""le blog de une histoire de mecs""recit gay routier""histoire trampling""photo gay nu""histoire rebeu gay""histoire gay premiere fois"cyrillo.com"histoire beur gay""histoire gay domination"ciryllo"cyrillo dial""histoire gay cyrillo"cyrillogay"depucelage anale""histoire sex""mec torse nu""bourrage de cul""histoire de sex gay""trio hard""histoire x gay""l'impact bar""histoire porno gay""covoiturage gay""recits sexe"zobapapacyrillo.com"lope soumise""homme mature""histoire gay meilleur ami""cyrillo dial""recits gays""histoire gay sm"cyrillo.com