NEWS :

15 juin

ob5.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

10 juillet

144 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 1

Cette histoire s'est passée il y a 2 ans, j'avais alors tout juste 18 ans et je venais de me séparer de ma copine. Je me présente, je suis Théo, en ce qui concerne ma description, je mesure 1m75 et je pèse environ 60 kilos, je suis plutôt mince avec de beaux abdos qui se dessinent sur mon torse car je fais beaucoup de vélo. Concernant ma sexualité, je me considère comme hétéro puisque je sors d'une relation de 3 ans avec mon ex Caroline. J'ai toujours été intrigué par le torse masculin des hommes et je me surprends de temps en temps à regarder le torse musclé de certains hommes. Etant célibataire depuis maintenant 2 mois, je me cherche un peu, j'aime sous la douche frotter mes doigts le long de ma raie, et quelques fois, je prends du plaisir à en glisser un bien savonneux. Pour en revenir à mon histoire, je suis parti en vacances pendant l'été 2018, alors agé de 18 ans avec mon frère, Thomas, 20 ans un peu plus grand que moi et bien plus musclé grâce à de nombreuses séances de sport, des abdos bien dessinés, le torse légèrement poilu avec une ligne qui parcours son corps jusque son caleçon, brun les cheveux court avec un sourire ravageur. Voir son torse en sueur lorsqu'il rentre de son jogging me donne chaud. J'ai un peu honte de l'avouer mais une fois sous la douche, en me caressant les fesses, j'ai déjà imaginé que mon frère était derrière moi, ses abdos collés contre mon corps, et ses 18 cm qui caressent mon intimité prête à la pénétrer, ce jour là mon doigt est entré sans difficulté. Je ne sais pas vraiment comment est le membre de Thomas bien développé, j'imagine qu'elle mesure 18 bon centimètres, tout comme moi. Mon frère est célibataire et ne cherche pas à se caser, il veut juste profiter de la vie, c'est pourquoi il m'a proposé de partir en vacances avec ses 2 meilleurs potes de 20 ans aussi et eux aussi célibataires, pour me permettre de m'amuser et d'oublier un peu Caroline. Le premier de ses potes s'appel Lucas, un bon mètre 80, une montagne de muscle et des abdos dessinés font craquer toutes les filles, je suis jaloux et j'aimerais bien avoir les mêmes. Avec mon frère ils vont souvent à la salle de musculation pour se développer et pouvoir choper chaque soir de nouvelles conquêtes. Quand il rentre de la salle de sport, ils jettent tous les deux leur sac dans la buanderie pour aller jouet à fifa dans la chambre de Thomas. La semaine dernière je voulais sentir cette odeur masculine après leur séance, je suis allez discrètement piocher le t-shirt de Lucas pour le sentir, il ne me fallu pas longtemps avant d'avoir une érection. Il faut dire que Lucas est lui aussi beau gosse, avec son tain légèrement bronzé de méditerranéen, ses cheveux bruns, court sur le dessus et rasé sur les côtés, avec une barbe de 3 jours bien taillés qui parcours son visage. Son deuxième pote c'est Bastien, 1m85 avec de larges épaules mais très mince du torse, lui aussi n'a pas de mal à choper même s'il est moins musclé que les deux autres. Il fait régulièrement de la natation, son corps est parfaitement plat avec de fins pectoraux, des abdos apparents même s'ils le sont bien moins que ceux de ses deux potes. Bastien à un sourire ravageur illuminé grâce à sa peau rasée de prêt, de beaux yeux bleus, les cheveux marron clair bien long sur le dessus et coiffés en arrière avec une tonne de gel. J'adorais les soirées où Thomas invitaient ses 2 potes pour profiter de la piscine, 3 mâles sexy autour de moi, je ne pouvait m'empêcher de les regarder. Vous l'aurez compris, nous partons 1 semaine à Béziers dans un camping pour "profiter de la vie" comme dirait mon frangin. J'étais ravis de pouvoir enfin partir librement depuis ma majorité et surtout me reposer durant des vacances après mes épreuves difficiles du BAC. Dans la voiture, durant les 5 heures de routes, entre quelques siestes et 2 3 arrêts pour pisser, mon frère et ses potes prenaient plaisir à échanger sur leurs différents ébats sexuelles, tous les 3 souhaitent uniquement profiter à fond et ne s'en cachent pas, je dois avouer qu'après être rester 3 ans en couple je n'avais pas grand chose à dire, je prenais plaisir à les écouter. Lucas nous raconta son dernier exploit, en sortie de boîte la semaine précédente, complètement bourré, il s'est fait sucé contre sa voiture dans un recoin du parking, une pipe magistral nous dit-il. Mon frangin lui demanda qui était cette nana ? "Je ne savais pas Thom, je me suis réveillé le lendemain avec ce souvenir mais j'étais trop bourré, je me souvient juste qu'elle m'a pompé comme jamais en prenant tout au fond de sa gorge, en regardant mon téléphone elle m'avait envoyé un message pour me remercier du dessert" "Ah ah elle a tout avalé bien joué" répondit Bastien. "Et du coup t'as fait quoi ?" "Bah, elle m'a chauffé par texto, m'a demandé de la rejoindre chez elle, elle voulais que je la sodomise à 4 pattes sans perdre de temps" "Tu as trouvé une perle" lui dit mon frangin "Prends en de la graine frérot" me dit-il accompagné d'un clin d’œil. "Attends attends laisse moi finir !!!" Répondit Lucas "J'étais trop en chien comme quand tu te lève après une cuite, elle m'a envoyé des photos à 4 pattes et j'y suis allez c'était pas très loin de chez moi, j'ai pris la vago et je l'ai rejoint chez elle. Comme promis elle m'attendait déjà sur son canapé avec de la lumière tamisée, je me suis mis derrière elle, je bandais déjà, j'ai baissé mon jogging j'ai craché sur ma queue et je lui ai rentré dans le petit" "Trop fort Lucas elle à kiffer ta poutre ?" demanda Bastien "Je l'entendais faire de petits couinements" continua Lucas "Du coup j'ai voulu lui titiller son minou pour l'exciter encore un peu plus et là le drame !!! La meuf avec une bite !!!" Aaaaaaaaaaahhhhhhh s'écriaient en rigolant mon frère et son pote Bastien, mais t'as pas vérifier avant ? Et tu t'es barré du coup ? "J'avais trop la mort la meuf m'avais sucé la veille et j'avais rien vu, du coup j'avais trop faim je l'ai bouriné non stop avec mes 20 cm et je suis partie" "Tu es mon héros Lucas" dit Bastien "Le mec s'est tapé une trans jusqu'au bout, t'es vraiment un chien" Je n'arrivais pas à savoir si Lucas était fier de lui où s'il était un peu gêné de son histoire, ses 2 potes s'en amusait beaucoup. Je riait aussi de mon côté, les entendre parler de sexe aussi ouvertement m'excitait beaucoup. J'imaginais la scène dans ma tête, 20 cm a-t-il dit ? Cela me donnait chaud, je pouvais sentir une mi-molle dans mon caleçon. Une fois arrivé au camping, nous avons commencé à monter la tente prêtée par le père de Bastien, très grande avec 3 chambres et un grand sasse centrale où nous pouvions tenir debout, nous avons tiré au sort pour savoir qui dormirait seul dans une chambre et je suis tombé en duo avec Lucas, Bastien et Thomas auront chacun leur chambre, sauf si bien entendu l'un de nous 2 ramènerait une nana. "Fais attention frérot" me dit Thomas, "Vu le nouveau penchant de Lucas je ne dormirais que sur une oreille" Tout le monde se mit à rire même si je voyait bien que Lucas était gêné qu'on se moque de lui et de sa virilité. Nous avons passé la journée à la piscine du camping, Lucas était fier d'afficher son torse musclé parcourut de poil sur tout le corps, c'est vrai que beaucoup de nana se retournait pour le regarder. Dans son genre Bastien lui aussi était bien fait, un beau torse de nageur totalement imberbe. J'appréciais les regarder du coin de l’œil allongé sur mon transat, je ne pouvais m’empêcher de regarder le paquet de Lucas, j'imaginais à travers son caleçon de bain se dresser 20 cm. Je pense que mon frère m'a vu, sa voix me sortie de mon imagination. "Toi aussi tu serais aussi musclé que nous si tu venais à la salle" "Je sais frangin mais avec les cours et le BAC j'ai pas eut le temps" "Tu viendras avec nous à la rentrée tu verras" et il repartit se jeter dans la piscine Après quelques heures de nages nous sommes aller prendre une douche, il ne restait que 3 douches disponibles. Pour gagner du temps, Thomas et Lucas on pris la même, avec le sport ils avaient l'habitude de se voir nus et de se doucher ensemble. Le soir nous sommes sortie dans une boîte de nuit située de l'autre côté de la rue de notre camping, bien entendu mon frère et ses 2 potes y sont allés pour choper. Mon frangin n'a pas traîné, après quelques verres d'alcool il a réussit à se mettre dans la poche un jolie blonde, la vingtaine je pense, 1m70 avec une énorme poitrine comme Thomas les aiment, les cheveux long retombant sur ses épaules et légèrement ondulés. "Je vais au camping et j’emmène ma nouvelle amie, pas de bruit ce soir" nous dit-il en souriant. Nous avions un deal, si l'un de nous ramène une conquête, il a carte blanche, les autres ne doivent rien dire même pendant la nuit. Bastien est partie vers 2 heure du matin, complètement ivre, seul pour cette soirée, je suis resté avec Lucas qui avait pour objectif de choper, je ne voulais pas me retrouver réveillé hors de mon lit s'il devait ramener une nana. J'en profitais pour prendre des cours de drague venant d'un beau gosse comme lui. Nous avons fini par rentrer à 3 heures du matin, après avoir terminé notre bouteille de vodka. Arrivée à la tente, nous nous sommes couchés, Lucas complètement ivre se mis directement à poil, j'avais sous mes yeux son corps musclé et poilu et je pouvais maintenant découvrir sa queue, molle, rasée à quelques cm pour laisser une légère toison. Je ne pouvais m'empêcher de la regarder et je pense que l'alcool ne m'aidait pas à détourner le regard.. "Bah alors tu attends quoi" me dit Lucas J'étais un peu timide, pour ne pas passer pour une chochotte je fis la même chose que lui, je me mis à poil et le rejoins dans le lit. Nous avons dû réveiller mon frère lors de notre arrivée, son matelas gonflable c'est mis peu à peu à faire du bruit tout comme sa compagne d'un soir. Bien qu'elle essayait de retenir ses gémissements, nous pouvions deviner que les vas et viens de plus en plus fort de Thomas lui donnaient beaucoup de plaisir. C'était le deal, pas un bruit si l'un de nous 4 devait ramener une nana, avec Lucas nous avons donc pris notre mal en patience pour pouvoir nous endormir. Après quelques minutes mon frère lança un bruit sec, puis plus rien. Lucas se retournait dans le lit en chuchotant "il m'a donné faim ton frère" avec sa voix balbutiante de mec bourré "et j'ai rien pécho" "Tu te rattraperas demain Lucas" "Ouai ouai ouai ouai" dit-il de moins en moins fort, il a fini par s'endormir. Je fit de même, allongé sur le côté, dos à Lucas. Dans la nuit, un léger bruit me réveilla, j'avais gardé la même position, Thomas avait remis ça, je pouvais entendre ses reins claquer contre sa partenaire, au bout de quelques minutes, j’émergeais de mon sommeil. Au fur et à mesure de mon éveil, je sentais que Lucas s'était collé contre moi, nos corps étaient nus l'un contre l'autre, ses formes de épousaient parfaitement les miennes. Cette sensation me glaça le sang, j'étais pris entre effroi et excitation, surtout que l'alcool me montait encore à la tête. Je ne bougeais pas, peu à peu, au rythme des coups de reins de Thomas, je pouvais sentir un membre durcir contre mes fesses. Est-ce que Lucas est en train de bander ? Est-ce qu'il est réveillé ? Bien que la situation m'excitait de plus en plus, je ne savais pas quoi faire, je n'avais jamais eut le membre d'un homme aussi prêt de moi. Je décida de bouger lentement mes fesses comme pour me repositionner dans mon sommeil, la queue de Lucas s'est retrouvée entre le bas de mes fesses et mes jambes.

Plus aucun doute, il était en érection ! Je pouvais la sentir, bien dur et chaud contre moi. Je ne bougeais plus, quelques secondes se sont écoulées qui m'ont parues une éternité, mon cœur battait de plus en plus fort. Lucas s'est lancé dans de légers coups de bassin entre mes cuisses et j'ai pu sentir les prémices d'un liquide gluant s'étaler sur ma peau. Les assauts de mon frère dans sa partenaire rythmaient toujours notre environnement, ce qui devait beaucoup exciter son pote encore bourré. Je rêve ou Lucas tente de me baiser les jambes ? Je devenais de plus en plus chaud, mais je ne savais pas quoi faire, vu le nombre de conquête de Lucas, il devait être en train de rêver, au fur et à mesure je pouvais entendre sa respiration s'intensifier. Je décida de faire un autre mouvement avec mon bassin pour me repositionner encore une fois, je remonta légèrement mes fesses en me cambrant contre Lucas, ce mouvement a eut pour effet de placer son gland directement à l'entrée de mon intimité, ce qui le stoppa net ! Je pouvais sentir son membre chaud prêt à me pénétrer, je n'avais jamais connu cette sensation, j'avais chaud, mon cœur battait vite, l'idée d'avoir en moi ce mâle hétéro m'excitait beaucoup. Pendant quelques instants, nous sommes restés dans cette position, j'ai senti Lucas relever sa tête doucement, comme pour voir si je dormais. Il repris ses lents mouvements de bassin, sa verge était en train de me chatouiller le trou, il commençait à s'ouvrir gentillement, les prémices de fluide qui s'échappaient de la queue de Lucas lubrifiaient naturellement le passage. Je n'avais plus de doute, il ne dormait pas, je pouvais sentir ce membre qui n'attendait qu'une chose : pouvoir entrer en moi. Est-ce que Lucas se rend compte de ce qu'il fait ? Est-ce que je suis prêt pour ça ? Je pouvais sentir sa légère transpiration, cette odeur me rappela ses vêtements de sport. Mon rêve devenait réalité, je bandais moi aussi. Le souvenir de ses vêtements chauds me mis dans un état de trans, ce qui me décida à me cambrer encore un peu plus contre Lucas. Son gland venait d'entrer en moi. Quelle sensation, mon intimité était à 2 doigts de s'ouvrir. Lucas, ce si beau mâle me pénétrait doucement, j'avais envie de lui appartenir, mais à ce moment là, il ne bougeait plus. Je continuais à entendre les gémissements de la partenaire de Thomas et je pouvais distinguer Lucas qui chuchotait "putain putain putain putain" tout en se retirant de sa position pour se mettre sur le dos. Est-ce qu'il venait finalement de se réveiller ? Je ne savais plus quoi penser, lorsque, je remarquais que Lucas continuais ses chuchotements, je sentais le matelas bouger comme s'il était en train de se branler. ll se remit lentement contre moi, en me chuchotant "Théo, hé Théo ? tu dors ?" J'étais tétanisé, que voulait-il me demander ? Je suis resté sans bouger, je faisais semblant de dormir. "Sérieux Théo, ton frère il abuse, j'ai envie de niquer et lui il baise à côté de nous" Je continue à ne pas répondre et je sens sa queue se positionner à nouveau contre mes fesses. "Sérieux Théo, ton frère il abuse, je l'ai toute dure, et t'avoir contre moi ne m'aide pas" J'avais à mes côté le pote de mon frère, complètement bourré et visiblement en rut, l'excitation fut intense, mon cœur ne s'arrêtait pas de battre, Lucas me parlait en mâchant ces mots sans arriver à faire de vraies phrases. "Sérieux Théo" continu-t-il en chuchotant "J'entends ton frère baiser à côté ça m’empêche de dormir, et toi tu bouges à côté de moi j'ai faillit te pénétrer"

Avec cette situation, je ne pouvais m'arrêter de bander, grâce au effet de l'alcool, j'ai effectué un nouveau mouvement de bassin, sa verge s'est trouvée à nouveau contre mon intimité. "Sérieux Théo tu dors ? Tu me fais une blague ? Théo je suis pas PD moi" "huuuuuuuuuuuu" répondis-je par un grognement. Lucas n'avait pas stoppé ces légers mouvements de bassin, il ne fallu pas longtemps pour que son gland se retrouve à nouveau en moi. "Putain putain c'est trop bon" dit-il en chuchotant "Ce p'tit cul bien serré, et Thomas qui abuses à baiser à côté de nous" Lucas respirait de plus en plus fort en continuant ses mouvements. Ma respiration était elle aussi devenue plus intense, je pouvais sentir son gland caresser une part de mon intérieur, la sensation était très bonne, je ne pouvais m'empêcher de lever les yeux au ciel "Quel petit cul, une vrai salope ce Théo" Lucas caressait maintenant mes fesses, il commença par les effleurer lentement, puis les pris en main.

Mon excitation grimpait encore, je savais, à ce moment là, que mon corps allait s'offrir à ce mâle en chaleur, je gardais les yeux fermés en imaginant ce torse musclé voulant me pénétrer par son membre. Je commençais moi aussi à faire des mouvements de bassin en poussant quelques gémissements, j'avais le sentiment d'être une femelle prête à s'offrir à son maître. Lucas ne parlait plus, il me laissa me trémousser l'espace d'un instant sur sa queue, je pouvais sentir mon anus s'ouvrir, millimètre par millimètre, mon trou s'écartait, j'avais la sensation qu'il craquait à chaque fois que le membre de Lucas gagnait en profondeur.

"Hé Théo ? Tu dors ou quoi ?" Repris Lucas tout en exprimant un râle de plaisir "Si tu continues je vais finir par te pénétrer" Je gémissais en guise de réponse, en prenant du plaisir avec son gland qui continuait de me procurer du bonheur. Ma seule envie à ce moment c'est de sentir ce mâle en moi, je ne pensais à rien d'autre, juste à cette queue prête à me défleurer, je voulais que nos 2 corps s'unissent en un seul.

"Putain mais tu veux que je te baise ou quoi ? T'es une vraie salope en fait Théo" je pouvais sentir son agacement.

Thomas était toujours en train de baiser son plan d'un soir, nous entendions toujours son corps claquer contre sa partenaire, interrompu par quelques silences où ils devaient tous deux changer de position. Lucas avait lâcher mon cul de sa main pour la poser sur mon ventre, ses coups de reins sont devenus plus insistant, sa queue forçait le passage sans réussir à l'ouvrir, je pense qu'il gardait le contrôle pour ne pas aller trop loin. Mon cul continuait à s'ouvrir, craquement par craquement, les millimètres devenaient des centimètres, ma respiration s’intensifiait au rythme de sa pénétration, tout comme mes gémissements. Son corps s'est collé au mien, ses abdos léchaient maintenant mon dos, je pouvais sentir sa transpiration se mélanger à la mienne

"Tu te frottes vraiment comme une salope" me souffla Lucas dans l'oreille "J'ai bien vu à la piscine que tu me matais p'tite chienne" Mon anus continuait de s'ouvrir sous les assauts de Lucas, je sentais mon trou s'écarter encore un peu plus. Lucas me lécha l'oreille, un gémissement plus fort s'échappa de ma bouche, quel bonheur, j'étais aux anges "Tu la kif ma queue p'tite salope" souffla-t-il, je brisais enfin le silence avec un léger "Ouuuiiii"

"Ton cul est grave serré j'adore ça, continues à bouger p'tite salope" Je m'exécutais, je poursuivais mes mouvements, j'étais à sa merci, mon corps contre cette montagne de muscle, sa queue prête à me pénétrer, et sa bouche contre mon oreille qui continuais à me souffler "Bouge p'tite chienne tu m'excites" je bougeais, encore et encore, pendant que Lucas intensifiait ses coups de bassin "Ton cul est grave serré j'adore, tu vas bien me sentir en toi"

"Oui Lucas"

"Je vais te défoncer, tu ne pourras plus faire machine arrière"

"Oui Lucas, baises moi !"

A ce moment là, il ne se posa plus aucune question, il effectua un mouvement lent pour me positionner sur le ventre et je senti son poids m’écraser, avec sa musculature la manœuvre était facile. Je sentais son souffle chaud pénétrer mon oreille "Bien-sûr que je vais te baiser" me dit-il Il ne fallu que quelques coups de reins pour que sa queue me pénètre entièrement, il gémit de plaisir "Putaiiiinnnn c'est boooonnnn". J'avais la sensation de me faire déchirer, je grinçais des dents, je ne pouvais plus bouger sous le poids de Lucas.

Il commença des vas et viens, doux mais puissants pour ne pas faire de bruit avec le matelas gonflable, je pouvais constater son habilité au lit pour rester discret. La sensation de douleur a finit par disparaître laissant place à du pur plaisir. Lucas ne cessait de me répéter à l'oreille "Il est bon ton p'tit cul serré, j'aurais pas perdu ma soirée". Il profita de l'accélération de mon frère pour aller plus vite dans mon cul. Il me limait enfin, je découvrait cette sensation tant attendue, j'étais devenu sa femelle, je ne pouvais plus retenir mes gémissements et Lucas me posa sa main sur la bouche.

"Chhhuuuuuuuuttttt" me dit t-il "Assumes maintenant et tais-toi" Je ne pouvais répondre que par de petits gémissements étouffés par sa main. "Alors tu la kif ma queue, t'as voulu te frotter tu l'as maintenant, ton frère m'a donné envie, tu paye à sa place" Il me bourinait au rythme des claquements des couilles de mon frère sur le corps de sa partenaire. Les mouvements de Lucas étaient en parfaite osmose avec ceux de Thomas, je me suis souvenu qu'ils faisaient souvent des plans ensemble, où chacun baisait une meuf, ils devaient se connaître par cœur. Avec ce timing parfait et encore sous les effets de l'alcool, j'imaginais Thomas en train de me limer, je pensais à son corps suant claquant contre le mien pour me donner du plaisir, j'avais honte mais je ne pouvais m'empêcher de bander à l'idée que mon frère soit le maître de cette sodomie. "Plus fort Thomas" ces quelques mots m'ont échappés, toujours étouffé par la main de Lucas.

"T'es vraiment une salope" me dit-il, ces coups de reins devenaient de plus en plus fort, en cadence avec Thomas, tout en me chuchotant "tu la kif ma queue" je ne pouvais répondre que par des gémissements. Je sentais les couilles de Lucas claquer contre mes jambes pendant que ses abdos se contractaient sur mes fesses, dans un dernier effort, Lucas accéléra le mouvement, je criais dans sa main musclé, je senti son corps se raidir et sa queue se contracter en moi, il était en train de me remplir, je pouvais entendre son gémissement qu'il essayait malgré tout d'estomper, pendant qu'un liquide chaud parcourant l'intérieur de mon corps.

Lucas se retira de moi, se coucha à côté "T'es vraiment une chienne Théo" je l'ai rapidement entendu ronfler, mon frère ne faisait plus de bruits non plus, et moi ? je suis resté comme ça rempli pour la première fois. J'étais totalement détendu, ces longs vas et viens m'ont donné beaucoup de plaisir, je me suis rapidement endormi. Les vacances ne faisaient que commencer ... à suivre

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

88 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 10 juillet | +38

Les nouvelles | 9

Nahil Corazon46
Ramassé comme une pute Femelle
Dans la cabane | 1 Frank
Dans la cabane | 2 Frank
Mon service militaire Curieux84
Nouvelle opportunité Jo Val
Baisé par un rebeu | 1 Tiguesh
Baisé par un rebeu | 2 Tiguesh
Père et fils Marseille14

Les suites | 4

Soumission & Domination | 577 Jardinier
Transformation d’un macho en lope | 3 Bearwan
Sam donne des cours de math Mectimide
Fantasmes avec un collègue | 4 Jay

Les séries | 25

Pote hétéro de mon frère | 14 Théo3869
1 | 2| 3 | 45 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14

Dompter l’indomptable | 3 Ninemark
1 | 2 | 3

Arthur, Théo et Paul | 8 Porphyrogenete
Saison 1 : 123456
Saison 2 : 1 | 2

Juillet 2020 | 50

Les nouvelles | 14

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear
Dressage | 1 Andreprofeco
Dressage | 2 Andreprofeco

Les suites | 2

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34

Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mardi 26 mai 2020 à 11:16 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"histoire gay soumis""histoire gay bareback""branle entre potes""histoire gay inceste""cyrillo gay""histoire gay minet""histoires coquines gratuites""plan suce gay""cap d agde baie des cochons""cyrillo blog"cyrillo.biz"le site de cyrillo""récit porno gay""histoire x gay""histoires cyrillo""gay zoophile""recit gay x""papa encule son fils""histoires cyrillo""recit depucelage anal""recit gay arabe""histoires cyrillo""histoire de sex gay"citebeur"histoire gay première fois""histoire gay soumis""recits hards"cyrillo.biz"histoire de sexe hard"gayerossunbeachclub"histoire gay pute""histoire gay cirillo""histoire gay sm""gay cyrillo""cul homme amateur""recit cyrillo""recit gay beur""histoire érotique inceste""histoire érotique gay""histoire gay pompier""plans sm""twitter gay exhib""erog blog gay""histoire gay minet""histoire gay cyrillo""blog de cyrillo""blog histoire gay""photo de cul com""recit gay bdsm""histoire de depucelage""le korosko""recit sm""premiere sodo""histoires cyrillo""j ai couché avec mon prof""enculé a sec""mec ttbm""grosse bite molle""cyrillo rebeu"cyrillogay"gay partouze""cyrillo biz""histoire gay eros""histoire gay oncle""raidd bar paris""recit sm""photo gay gratuite""cyrillo texte""histoire zoophile""recit gay inceste""blog ttbm""bbk gay""recit gay beur""histoire gay gratuites""histoires de sexe entre mecs""recit gay premiere fois""raidd bar paris""histoire de sexe entre mec"gaygratuit"porno gay histoire""photo de cul com""avaleur de sperme""cyrillo texte""histoires de salopes""baise avec papa""histoire gay cyrillo""histoires cyrillo""sauna sun city"cyrillo.com"baise en voiture""histoire gay beur"