NEWS :

15 août

ob5.ru : foire aux questions
53 réponses
à tes questions !

27 août

160 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

La quête maudite | 2

Je vous avais laissé avec mon prof de chimie…
Il s’avère que, pour lui, je n’étais qu’un sextoy, un sextoy très serré.
À chaque fois, il se montrait doux le temps de me déshabiller. Mais une fois en moi, il n’avait plus aucune retenue, il ne se souciait ni de mon plaisir ni de mon bienêtre.
Heureusement j’ai eu mon bac, de justesse, et je suis parti faire des études.

Je vais passer cette période. J’ai eu quelques rencontres, mais rien pour du sérieux (j’étais trop occupé), aussi je ne les raconterai pas (enfin pas ici).

Me voilà donc jeune adulte de 22 ans qui s’insère dans le monde professionnel, bien décider à construire ma vie et à commencer par trouver un mec.

De nature timide, je me connecte sur un site bien connu (celui où on montre le service 3 pièces).
Je suis contacté par un mec, la quarantaine, il prétend en avoir une grosse de 18 cm… il a surement oublié qu’on pouvait voir les photos ^^
Mais bon il a l’air sympa, il a de la conversation, et j’aime bien la forme de son membre.
Le mec me dit qu’il est chaud, mais ne peut pas recevoir, je lui répond que moi non plus.
Qu’à cela ne tienne, il passe me chercher en voiture et m’amène dans un coin tranquille.

Le gars arrive avec 1 h de retard. Je monte, le mec redémarre et m’engueule : « putain, tu aurais pu mieux indiquer la route, 1 h que je tourne. Bon, où ya un coin tranquille ? »
Tout d’un coup pas rassurer, je lui réponds « je ne sais pas, je viens d’arriver ici »

Le mec balaye la zone du regard tout en conduisant.
« si tu n’avais pas envie, fallait pas me dire de venir ! »
Le mec pile et tourne sur le parking vide (il est 22 h) d’une petite boulangerie, face à la route.
À peine arrêter, le mec cale une de ses mains entre mes jambes et l’autre dans mon jean pour me tâter le cul.
J’en profite pour détailler son visage :
Il n’est pas vraiment beau, mais bon je ne me soucie que rarement du physique. Il a des yeux bleus, mais un regard dur.
Mon regard descend, il a un corps ni gris ni mince, pas vraiment musclé, le monsieur tout le monde.

Il pénètre mon petit trou avec l’un de ses doigts et je me tortille sur le siège. C’est plus fort que moi, j’aime le contact physique, et ses caresses entre mes cuisses m’excitent tout aussi.
Il se décide enfin à parler :
« en tout cas tu es très mignon… Désolé si je t’ai mal parlé, c’est juste que j’ai très envie. »

Une tentative de douceur ? Bien, c’est ce que j’aime chez un mec. Je me décide à approcher son entrejambe. Je caresse d’abord son jean.
La bosse est déjà là, que dis-je, le barreau. Le mec ne mentait pas, il est déjà tout dur.
Je défais son bouton, sa braguette et je descends un peu jean et caleçon.
On est loin des 18 cm annoncés (pourquoi mentir, je m’en fous de la taille de ta bite), mais elle est bien dure, courbée vers le haut, avec un petit gland tout mignon.

Je saisis sa verge et commence à le branler tout doucement.
Le mec continu à me doigter lentement. Je ne peux m’empêcher de l’embrasser en lui disant « continu ».
Il a eu un mouvement de recul, puis il est revenu vers moi en m’embrassant. Sa main gauche quitta mon entrejambe pour venir m’enlacer.

Après quelques minutes il s’écartait de nouveau.
« Tu veux bien le sucer ? Pas longtemps, je suis déjà chaud. »

Ah ah ! En toute modestie, si vous êtes déjà chaud, ne me demandez pas une petite pipe ^^.

Je commence par prendre son gland en bouche, délicatement, faisant tourner ma langue doucement. Une fois le gland bien humide, je glisse toujours lentement ma bouche jusqu’à avoir la totalité de sa hampe dans ma bouche.
Il ne m’a fallu que 3 aller-retour pour qu’il s’annonce vaincu, m’écartant en urgence afin de ne pas lâcher la sauce trop tôt.

« Viens on sort ! »
Le mec remonte vite fait son froc. Je fais de même et le suis sur le côté de la boulangerie.
Il se déshabille, enfile une capote, me baisse le pantalon, et me plaque contre la façade du bâtiment (c’était une vitre… J’ai dû laisser mes empreintes ^^).
Je l’entends cracher et je sens son gland qui se présente.
Je vais pour écarter mes fesses avec mes mains, mais il me les repose sur la vitre.
Il me saisit les hanches d’une main et guide son membre de l’autre et rentre lentement toute sa queue en moi.
Quand il arrive au fond, ses 2 mains viennent me caresser.
« J’hallucine, au fond sans lubrifiant ».
J’en suis fier, mais avec un inconnu ça fait peur, alors je temporise : « vas-y doucement quand même »
Honnêtement, c’était comme si cette bite était faite pour mon cul. Elle était rentrée « comme dans du beurre ».
Mais il m’a écouté et y est allé lentement pendant quelques minutes.

Malheureusement, il devait vraiment être très chaud ^^
Il a commencé à accélérer, ses mains se sont collées aux miennes, j’étais à sa merci, immobilisé contre la façade et lui me tamponnait avec force.
Vous vous dites : pourquoi il a dit « malheureusement » ?
Parce que ça a été beaucoup trop rapide ^^
Après une minute de ce traitement qui me faisait gémir et me chauffait à fond, il a fini par donner quelques coups de reins puis ses immobilisés en moi, essoufflé, il avait rempli la capote.

Après m’avoir embrassé, il est sorti et s’est excusé :
« Désolé, j’étais trop excité, et j’aime trop comment tu gémis. Je te ramène chez toi, mais j’espère qu’on pourra se revoir. »

En guise de réponse, je lui ai donné mon numéro.
Je pensais réellement avoir trouvé le bon.

PS Désolé pour les quelques fautes, j’écris sur mon téléphone et ce n’est pas pratique, après avoir relu mon premier texte, j’espère avoir été plus attentif sur celui-là

Je vais passer cette période. J’ai eu quelques rencontres, mais rien pour du sérieux (j’étais trop occupé), aussi je ne les raconterai pas (enfin pas ici).

Me voilà donc jeune adulte de 22 ans qui s’insère dans le monde professionnel, bien décider à construire ma vie et à commencer par trouver un mec.

De nature timide, je me connecte sur un site bien connu (celui où on montre le service 3 pièces).
Je suis contacté par un mec, la quarantaine, il prétend en avoir une grosse de 18 cm… il a surement oublié qu’on pouvait voir les photos ^^
Mais bon il a l’air sympa, il a de la conversation, et j’aime bien la forme de son membre.
Le mec me dit qu’il est chaud, mais ne peut pas recevoir, je lui répond que moi non plus.
Qu’à cela ne tienne, il passe me chercher en voiture et m’amène dans un coin tranquille.

Le gars arrive avec 1 h de retard. Je monte, le mec redémarre et m’engueule : « putain, tu aurais pu mieux indiquer la route, 1 h que je tourne. Bon, où ya un coin tranquille ? »
Tout d’un coup pas rassurer, je lui réponds « je ne sais pas, je viens d’arriver ici »

Le mec balaye la zone du regard tout en conduisant.
« si tu n’avais pas envie, fallait pas me dire de venir ! »
Le mec pile et tourne sur le parking vide (il est 22 h) d’une petite boulangerie, face à la route.
À peine arrêter, le mec cale une de ses mains entre mes jambes et l’autre dans mon jean pour me tâter le cul.
J’en profite pour détailler son visage :
Il n’est pas vraiment beau, mais bon je ne me soucie que rarement du physique. Il a des yeux bleus, mais un regard dur.
Mon regard descend, il a un corps ni gris ni mince, pas vraiment musclé, le monsieur tout le monde.

Il pénètre mon petit trou avec l’un de ses doigts et je me tortille sur le siège. C’est plus fort que moi, j’aime le contact physique, et ses caresses entre mes cuisses m’excitent tout aussi.
Il se décide enfin à parler :
« en tout cas tu es très mignon… Désolé si je t’ai mal parlé, c’est juste que j’ai très envie. »

Une tentative de douceur ? Bien, c’est ce que j’aime chez un mec. Je me décide à approcher son entrejambe. Je caresse d’abord son jean.
La bosse est déjà là, que dis-je, le barreau. Le mec ne mentait pas, il est déjà tout dur.
Je défais son bouton, sa braguette et je descends un peu jean et caleçon.
On est loin des 18 cm annoncés (pourquoi mentir, je m’en fous de la taille de ta bite), mais elle est bien dure, courbée vers le haut, avec un petit gland tout mignon.

Je saisis sa verge et commence à le branler tout doucement.
Le mec continu à me doigter lentement. Je ne peux m’empêcher de l’embrasser en lui disant « continu ».
Il a eu un mouvement de recul, puis il est revenu vers moi en m’embrassant. Sa main gauche quitta mon entrejambe pour venir m’enlacer.

Après quelques minutes il s’écartait de nouveau.
« Tu veux bien le sucer ? Pas longtemps, je suis déjà chaud. »

Ah ah ! En toute modestie, si vous êtes déjà chaud, ne me demandez pas une petite pipe ^^.

Je commence par prendre son gland en bouche, délicatement, faisant tourner ma langue doucement. Une fois le gland bien humide, je glisse toujours lentement ma bouche jusqu’à avoir la totalité de sa hampe dans ma bouche.
Il ne m’a fallu que 3 aller-retour pour qu’il s’annonce vaincu, m’écartant en urgence afin de ne pas lâcher la sauce trop tôt.

« viens on sort ! »
Le mec remonte vite fait son froc. Je fais de même et le suis sur le côté de la boulangerie.
Il se déshabille, enfile une capote, me baisse le pantalon, et me plaque contre la façade du bâtiment (c’était une vitre… J’ai dû laisser mes empreintes ^^).
Je l’entends cracher et je sens son gland qui se présente.
Je vais pour écarter mes fesses avec mes mains, mais il me les repose sur la vitre.
Il me saisit les hanches d’une main et guide son membre de l’autre et rentre lentement toute sa queue en moi.
Quand il arrive au fond, ses 2 mains viennent me caresser.
« J’hallucine, au fond sans lubrifiant ».
J’en suis fier, mais avec un inconnu ça fait peur, alors je temporise : « vas-y doucement quand même »
Honnêtement, c’était comme si cette bite était faite pour mon cul. Elle était rentrée « comme dans du beurre ».
Mais il m’a écouté et y est allé lentement pendant quelques minutes.

Malheureusement, il devait vraiment être très chaud ^^
Il a commencé à accélérer, ses mains se sont collées aux miennes, j’étais à sa merci, immobilisé contre la façade et lui me tamponnait avec force.
Vous vous dites : pourquoi il a dit « malheureusement » ?
Parce que ça a été beaucoup trop rapide ^^
Après une minute de ce traitement qui me faisait gémir et me chauffait à fond, il a fini par donner quelques coups de reins puis ses immobilisés en moi, essoufflé, il avait rempli la capote.

Après m’avoir embrassé, il est sorti et s’est excusé :
« Désolé, j’étais trop excité, et j’aime trop comment tu gémis. Je te ramène chez toi, mais j’espère qu’on pourra se revoir. »

En guise de réponse, je lui ai donné mon numéro.
Je pensais réellement avoir trouvé le bon.

PS Désolé pour les quelques fautes, j’écris sur mon téléphone et ce n’est pas pratique, après avoir relu mon premier texte, j’espère avoir été plus attentif sur celui-là

Cali

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : La quête mauditeLa famille de mon coloc | Le mec parfaitDécouverte d'un sexshop gayLes fantasmes de Cali

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 21 Août | 46

Les nouvelles | 21

Un bon rebeu Jeunemecpassif
Apéro sexe Jeunemecpassif
Au cinéma Tigay62
Maitre Karim et ses amis | 1 Lope75
Mon mec, ce voyeur Sylou69
Médé Romao
Mon homme de ménage Corentin
Leçon de biologie Bioman
Complexe sportif Tim Tim
Première expérience en sauna Summerof67
Mon chéri adoré Bebouille77
Une soirée à l'hôtel Rsexenc
Dans la tente Frank
Le cousin de mon mec Valent1
Pas si hétéro que ça | 1 X_ray
Pas si hétéro que ça | 2 X_ray
Mon « grand frère » Chris.77
Sauna Hammam Léandre
Fantasme d’un hétéro Culrieux
Le professeur d’espagnol Jeremy18
Le mobile home Frank

Les série | 25

Mariage Kabyle | 12 CalinChaud
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

Flash | 7 Zack
Intro | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6, Fin

🟢 Août | 79

Les nouvelles | 21

Battuage milanais Chubbigdick
Être Heureux Candide78
Marre du virtuel... Nables
Ma deuxième pipe Romain Be
Reubeu dominant soft LyesDuSud
Soirée foot Chubbigdick
Amour gay ... Olivier7891
La petite annonce Frank
Le come back Femelle
Ma première fois Julien
Un Dieu au sauna Antoine
La frustration Abdon14
Aventure dans un foyer Passif73200
Mon meilleur ami gay A.N.T
Boss des Boss | 1 Chris973
Visite à Orléans Julien
Pas comme les autres | 1 Unknown
Pas comme les autres | 2 Unknown
Le Fils de mes voisins | 1 Porphyrogenete
Le Fils de mes voisins | 2 Porphyrogenete
Mon infirmier Trevis00

Les suites | 3

Soumission & Domination | 579 Jardinier
Fantasmes avec un collègue | 5 Jay
La gynécologie pour homme | 2 Duguesclin

Les séries | 55

L'habitat papa | 7 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Pote hétéro de mon frère | 16 Théo3869
1 | 2| 3 | 45 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16

Retour al Futuro | 5 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5

Rencontre sur ob5.ru | 4 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4

Amour et libertinage | 13 Cali
12345678910111213

L’ange de la comptabilité | 10 Dej407
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 13 avril 2020 à 17:38 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"premiere sodomie homme""histoires travestis""récits gays""recits hds""éjaculation gay""histoire gay oncle""histoire gay internat""histoire de mec gay""gay esclave sexuel""recit gay arabe""histoire sex gay""histoire sexe gay""elle se fait enculer par son chien""histoire beur gay""histoires gays gratuites""histoire gay cyrillo""gay toilette""histoire gay hard""premiere sodomie""histoire gay salope""pompeur gay""photo amateur gratuit""histoire gay frere""histoire gay hot""recit fellation""la premiere sodomie""plan suce gay""exhib parking""histoire gay meilleur ami""histoires cyrillo""recits bisexuels""histoire cyrillo""double sodomie""pute a rebeu gay""recit gay routier""histoires gay soumis""histoire gay cyrillo""le site de cyrillo""recit gay porn""branle entre potes""histoire gay cousin""photo gay gratuit"cyrillo"gai ero""tournante dans une cave""je sodomise ma soeur""histoire gay salope""histoires gay gratuites""histoire gay routier""histoire de cyrillo""récits gay""jeux de la biscotte""depucelage violent""recit bondage""cyrillo histoires""gay inceste""lope gay""histoire gay papa""blog gay x""sauna gay chambery""histoire erotique gay""blog histoire gay""histoires de zoophilie""histoire gay oncle""plan snap gay""photo de minet gay""photos gay gratuite"cyrillogaycyrilo"histoire erotique gay""histoire de gay soumis""histoire gay piscine""histoire gay beur"