ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Comment j'ai baisé mon pote actif malgré moi

Moi, Thibault 28ans, et mon pote, Nicolas, 29ans, on était les meilleurs potes depuis longtemps, on partageait tout, on se faisait même des plans à 3 ou à 4 avec des lecs choisis ensemble sur les réseaux. Des profils de bons soumis aux hétéros voulant découvrir la joie d'accueillir nos queues en eux. On avait même baisé un mec devant sa femme car ils voulaient tenter cette expérience pour rassasier leurs envies sexuelles après des années de mariage. On.y était pas aller de main morte ce jour-là, son cul avait prit cher et il en était resté troublé de tant de plaisir que son trou pouvait lui offrir. En nous raccompagnant à la porte, il nous avait même discrètement laissé une carte avec son numéro perso au dos pour le lever juste en sa seule présence tellement il s'était laissé porté par nos queues. Tout souriant, nous avons prit sa carte en pouffant plus tard dans ma voiture. Encore un bon hétéro transformé en lope à bites. Mais ça c'est une autre histoire.

Ce soir on était bien chaud et on se branlait devant un film, je matais bien sa queue et lui la mienne. Il faut dire qu'on est bien monté, lui 19 sur 5 et moi 20 sur 5, les trous qui nous testent nous recommande à toutes les salopes en manque de sexe. On regarde sur nos tels et un mec qui semble chaud pour maintenant et en mode salope est prêt à nous accueillir. Il n'est pas canon mais correct pour un bon moment de baise, son cul rebondi nous donnant plus envie que sa tête. Après les banalités, on se dirigeait vers chez lui, la porte d'entrée entre-baillée, le mec à 4 pattes en jockstrap sur son canapé prêt à recevoir. Et il allait être servi, on adore ce genre d'attention. On a sorti direct nos engins pour se faire pomper. Il savait y faire au moins, à tour de rôle on enlevait nos fringues quand il passait sur la queue de mon pote ou sur la mienne. Il était chaud lui aussi, prêt à se faire démonter par deux mecs, deux potes en plus, et bien équipés. Il ne savais pas où donner de la tête. Je decidais donc de m'occuper de son cul, bombé et ouvert, accueillant. Un peu de gel et ma queue glisse facilement dans son cul, tapant la prostate au deuxième coup. La bouche étouffée par la queue de mon pote, il essayait de gémir sans émettre un son audible pour les voisins curieux. On le limait à deux, mon pote par devant, et moi par derrière, pris en sandwich de queues rien que pour lui. On changeait quelques fois les rôles, moi me faisant pomper à fond, lui lui ramonant le fondement plus brutalement que moi tout à l'heure. On se regardait et s'embrassait parfois entre deux accélérations dans ses trous. Je lui fis un clin d'oeil et lui montrait ma queue en signe de tête puis le coté plus allongé du canapé. Il sourit et arrêta de le niquer.

Lui se mettait sur le dos pour mieux recevoir le passif, je me glissais entre les cuisses de mon pote et me préparer à insérer ma queue pour une double. Excité par la situation et la tension sexuelle qui se degageait depuis une bonne heure au moins, je mis ma queue direct dans ce trou chaud et serré, je ne me rendis pas compte de la queue de mon pote qui était tout aussi chaude que la mienne. Et on l'a démonté celui-là, nos queues coulissantes à l'unisson dans ce fourreau de chair tout chaud et bien accueillant. On avait bien chaud, la peau moite et nos corps musclé luisant de nos sueurs mélangées. On variait les rythmes, une fois on le pilonait ensemble, une autre on y allait en décalé sa queue bien au fond la mienne à l'entrée de son trou, et vice versa. Il couinait comme une chienne, sa tête couchée sur l'épaule de mon pote qui me regardait en souriant, partageant ce moment de complicité dans un seul regard, ses yeux brillants de plaisir à lui aussi, je sentais que le mec n'allait pas tenir à cette cadence, ce qui se confirma quand il lâcha une bonne quantité de jus sur le torse de mon pote dans un dernier couinement sonore. Il ne s'était même pas branlé, ses mains trop occupées à retenir nos coups de buttoir dans son fondement. À un moment, il nous fait signe de nous retirer et se lève en direction de la salle de bain. Moi et mon pote, toujours chaud nous rapprochant, moi entre ses cuisses bien ouvertes et surélevées, position idéale pour baiser en double sans crampe ni risque de se cogner les genoux. On s'embrasse goulûment dans un premier temps et on se caresse et on se branle, attendant le mec pour un second round car nous n'avions toujours pas joui. Il faut dire que moi-même je suis assez endurant et j'aime faire durer le plaisir car une baise courte n'est pas satisfaisante après coup. Passé 5min minutes, je me colle à mon pote qui a toujours la même position, je sens sa peau brûlante et luisante contre moi, je l'embrasse à pleine bouche tendrement, une main sur ma queue, l'autre, en bon actif domi que je suis, sur sa jambe au dessous de son genou gauche qui la relève un peu, sans que je me rende compte vraiment de ce que je faisais, ma langue toujours active dans la bouche de mon pote. Lui aussi n'était pas en reste et se branlait d'une main, l'autre caressant mon dos et mes belles fesses musclées, il les avait toujours envié et ne se privait pas lors de nos ébats communs de les toucher et les palper. Ce qu'il ne savait pas par contre c'est que j'aime quand un passif me les palpe quand je suis sur lui prêt à lui enfoncer ma queue. Je me redresse un peu, un regard avec la porte du fond toujours fermée, puis replonge mon regard dans les yeux de mon pote toujours exité. Je m'approche davantage la queue dure et bien tendue, pleine de precum et de lubrifiant, j'avançais doucement en continuant à embrasser mon pote. Ma queue se heurta à son trou, déjà un peu ouvert par l'excitation, je le sentis se contracter un peu et ralentir le baiser. Je relève la tête et le regarde fixement lui faisant comprendre que j'ai besoin d'un trou pour enfin libérer la tension. Il ne dit rien et continue de me regarder de façon lubrique. Ne voyant rien contre, et pensant que "qui ne dit mot consent", j'ouvre son trou avec ma tige qui se fraye un chemin difficilement mais aussi sûrement de façon lente et appuyée. Là mon pote pousse un râle teinté de grimaces par moment. Quand je suis au fond, je me penche à nouveau et je l'embrasse à nouveau comme pour l'encourager. Je fais doucement des vas et vient en lui, déflorant au passage son cul d'actif jamais touché par une bite. Il endurait bien, il me semblait même qu'il soupirait de plaisir. Après un bon travail lent de son trou, je commence à augmenter la cadence, mes coups de reins plus prononcés, ma queue tapant bien au fond de son trou encore serré. Il criait presque, je ralentissais mais il me coupa:

-Non mais tu fais quoi là?

-Excuses-moi j'étais trop chaud et pris dans l'excitation du moment

-Mais justement, continues Thibault, baise-moi plus fort !!!

N'en croyant pas mes oreilles, je ne me fis pas prier. Je repris mon pilonage en règle, tapant de plus en plus fort sans me soucier de son bien-être, il me demandait de le baiser fort, j'entrepris de lui défoncer son trou pour officialiser la perte de sa virginité anale. Il gémissait fort, on ne se rendait même pas compte que le mec avait fini dans la salle de bain et nous mattait jalousement dans un coin de la pièce, la queue à la main, se branlant devant nos corps trop occupés à se donner du plaisir pour se soucier d'un mec levé en une soirée. C'était plus excitant entre potes, un actif bien dominant et un autre qui était en pleine transition pour être versatile. À un moment donné, ne tenant plus lui et moi, on s'est mis à cracher quasiment au même instant, lui sur son torse jusqu'à son épaule, moi en lui, prêt à le feconder à la minute où ma queue avait prit place en son trou. Et on ne boudait pas notre quantité de jus tellement on était en extase. On ne se lâchait pas du regard, en rigolant et en s'embrassant tendrement de suite après. Je n'en revenais pas de l'avoir fourré, lui actif de toujours, son trou désormais également au service de ma bite. Les prochaines aventures promettent d'être intéressantes.

Alphamâle

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 5 Oct. | 48 pages

Les nouvelles | 9

Découverte à vélo Jean-Eudes
En manque Frank
Mon voisin P'tit Biscuit
Mon meilleur pote Trista4467
Le Maître Elixir
Dominé par mon coloc Ryan933
Fake ou pas ? Micseon
Cousin gitan JL
Ronaldo Minetsalope

Les séries | 39

Sexe entre mecs | 3 | +1 Adrien
1 | 2 | 3
Mecs en survêt | 3 | +1 Oldyano
1 | 2 | 3
Challenge | 2 | +1 T-Pavone
1
Mon beau-frère | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Soumission & Domination | 615 Jardinier
1 | ... | 615
Tony | S10 | 10 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Appentis esclave | 2 | +1 BDSM Story Teller
1 | 2
Bryan le super pompier | 2 Legaydu37
1 | 2
IL | 1 Garbxc
1
Marin et Marceau | 5 Greg
1 | 2 | 3 | 4 | 5
Une femme... | 2 Mysterious1991
1 | 2
Valente | 3 Ceven X
1 | 2 | 3
Fabien Bitedacier | 1 Fabrice
1
Mon Bof | 2 Lamsu
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Sept. 21 : 1 758 238 pages vues

À jour : dimanche 5 septembre 2021 à 21:57 , ©2000 ob5.ru

Retourner en haut


gayeros"histoire gay jeune"cyrilo"histoires porno"ciryllo"j'ai senti battre ses couilles contre ma chatte""zoophile gay""histoire gay black""histoires cyrillo""gay bouche a jus""histoire gay minet""branle mutuelle""histoire de soumission""histoire de soumission"cyrillo.biz"baise au bureau""histoire erotique gay""gay soumis histoire""cyrillo dial"cyrillobiz"histoire gay oncle""sex shop lille""exhib en boite"cyrillogay"cyrillo dial""cyrillo pcul""histoire gay cousin""histoires gay sm""potes de branle""cyrillo xxl""couple bisex""histoire de salope""cyrillo xxl""histoires cyrillo"cyrillogay"cyrillo 2018""homme nu amateur"cyrillo.bizcyrillo.com"gloryhole gay""baise entre ami""recit depucelage""histoire cyrillo""gaie eros""amateur gay nu""histoire gay cyrillo""histoire de soumission""cyrillo gay""recit x gay""visite médicale gay""cyrillo dial""hds histoire gay""blog gay x""grosse bite gay""recit gay hard""photos gay gratuit""hds histoires""fellation gays""histoire gay frere""gay toilette""branlette entre amis""histoire de sex gay""premiere pipe gay""histoires sexe gay""recit gay sm""gay bouche a jus""histoire gay sexe""cyrillo histoire gay""gay uro""jumeaux gay""recits de travestis""histoires cyrillo""histoire gay piscine"aperobranle"photo gay gratuit"cyrillo.com"cyrillo histoire gay""histoire gay x""gay tournante""plan sm""recit erotique gay""histoire de sexe mature""je couche avec mon frere jumeau""histoires gay cyrillo"mijoree