NEWS :

ob5.ru : foire aux questions
71 réponses
à tes questions !

Actuellement

119 pages en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?

Simple,
en CB ou Paypal,
Discret.

ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le Petit hétéro qui ne savait pas trop... 🤔

Bonjour à tous, amis lecteurs.

Ceci est ma troisième histoire vécue.

Je commence à prendre goût à raconter les anecdotes de ma vie sexuelle ici. C'est un peu comme écrire ses mémoires 😜

Avant de commencer, je remercie ob5.ru pour ce formidable site et tous les lecteurs, notamment ceux qui m'ont fait des retours sur ma première histoire. Merci !

Voici mon histoire :

Avant tout, je dois planter le décors.

Je devais avoir 22-23 ans à l’époque.

J’étais déjà un grand nounours massif et carré, châtain aux yeux bleus, gay assumé et célibataire à ce moment.

Mon père s’était remarié avec une femme qui avait une fille : Sophie.

Je me retrouvais donc avec une « sœur » par alliance un peu plus jeune que moi, et nous nous entendions bien.

Un soir que nos parents respectifs était absents quelques jour, Sophie avait négocié avec eux pour inviter dans l’appartement familial quelques amis à elle dont son amoureux secret du moment.

Les parents avaient acceptés, à la condition que je sois présent pour chapperonner les plus jeunes. (la belle mère étant un peu chrétienne radicale, elle craignait que sa fille, majeure depuis peu, en profite pour faire des cochonneries).

Me demander à moi de faire le chaperon, c’était pas l’idée du siècle… et Sophie le savait 😜

Je n’habitais plus chez les parents depuis un moment déjà, mais j’acceptais de passer la soirée avec eux, ayant convenu avec la "frangine" que je ne serai pas sur son dos mais que je m’assurerai que tout soit consenti entre elle et son copain.

Après tout, elle est sexuellement majeure et son mec, à peine plus vieux qu’elle, a l’air d’un mec bien mais en cas de problème, je suis là...

Arrivent donc a la soirée, Éric le copain de Sophie, un autre jeune couple et Thomas, un pote d’Eric de 20 ans.

Au programme, soirée raclette, plutôt sympa et plutôt tranquille.

Ça rigole bien, ça ne picole pas trop, Rien à signaler.

A la fin de la soirée, le couple repars et nous buvons un dernier verre à 4, puis ma frangine et son copain vont se coucher dans sa chambre. Thomas et moi restons seuls

Nous finissons un peu les bouteilles,on discute de conneries pendant une bonne heure, puis il roule un joint et nous commençons vite à être un peu défoncés… et un peu fatigué.

Il est temps d’aller au lit.

Pour info, Sophie sais que je suis gay (je ne m'en cache d'ailleurs pas) et, pipelette comme elle est, elle a sûrement dû baver à ses potes… mais je n’en sais trop rien.

Pour la nuit, je m'étais prévu un matelas par terre dans mon ancienne chambre devenu le bureau de mon père.

Trop bourré pour repartir, je propose à Thomas de dormir sur le canapé.

Je lui sors une couverture et un oreiller et, trop défoncé pour être pudique, il commence à se déssaper tranquilou.

Moi, bien sûr, j’en profite pour mater le strip-tease du p’tit hétéro.

Il enleve ses chaussures et ses chaussettes qu'il jette en boule dans un coin revelant ses pieds larges aux orteils légèrement velus puis retire son jean qui finit par terre laissant place à de jolies cuisses musclées et dorées et de beaux mollets poilus eux aussi.

Thomas, avec ses origines espagnoles est vraiment un beau petit mâle.

Pas plus d'un mètre 75, il est mince mais ses larges épaules et sa taille fine moulées dans son t-shirt lui donne un aspect massif et trapu.

Il est brun aux yeux noisettes avec les cheveux courts et une barbe de deux jours très foncée sur sa peau mate.

Quand il se penche pour installer son couchage improvisé, son t-shirt un peu court laisse apparaître son petit cul rond dans un slip blanc, plutôt ringard, un peu trop grand, franchement usé et presque transparent tellement il est élimé.

Un petit accro dans le tissus laisse un trou dans le slibard grâce auquel je peux confirmer qu’il à les fesses recouvertes de duvet noir.

Il a finit son lit de fortune, et se retourne pour me lâcher en baillant un

« bon, bah, bonne nuit » en même temps qu’il retire son t-shirt.

Apparemment il n’a pas capté que je le reluquais ou bien il s’en tape.

Alors qu’il galère les bras en l’air à sortir la tête de son t-shirt, je peux voir ses pecs, pas énormes mais bien dessinés, eux aussi recouverts d’une fine toison noire entourant deux petits tétons roses.

Dans ce mouvement, ses jolis biceps ressortent bien et d’après les touffes sous ses aisselles, je pense que le p’tit gars est 100% naturel.

Le vrai p’tit mâle sauvage qui n’a jamais senti les vibrations d'une tondeuse sur ses baloches ni la fraîcheur d'une lame de rasoir.

D'entre ses pectoraux , une fine ligne de poil descend sur son ventre plat jusqu’à son nombril puis continue en s’élargissant vers son pubis bien fourni qui disparaît à peine dans le vieux slip transparent.

On distingue enfin dans le sous vêtement trop large, l’empreinte d’une tige qui, même au repos semble assez massive, lovée contre deux couilles pendantes.

Sa tête libérée, il jette son t-shirt, baille encore en se grattant le cul, remet son paquet en place en rajustant l’élastique qui lui serre à peine la taille et s’affale dans le canapé.

Je vais à mon tour me coucher avec une belle image en tête pour agrémenter la branlette que je vais être obligé de me taper après tout ça…

Pendant ce temps, Sophie semble s’amuser avec Éric et d’après les bruits qui viennent de sa chambre, je n’ai pas de doute sur son consentement. Ça gémit un peu mais ça se marre aussi.

Je suis rassuré, Tout va bien…. Par contre, je ne vais pas me branler avec ce fond sonore… C’est glauque. Je vais lire un bouquin.

Quelque temps se passe et la fête des voisins de chambrée se calme…. Ils doivent s’être endormis.

A ce moment, la porte de ma chambre improvisée s’ouvre et je vois débarouler un Thomas en slip, tous poils dehors, avec sa couverture en cape sur le dos !

«J’ai vu de la lumière... Tu dors pas non plus ? Moi j’ai été réveillé par les bruits de plumard d’a côté ».

« ouai, moi aussi… ils avaient l'air de passer un bon moment ».

On se marre.

« ça te dérange si je squatte le matelas avec toi ? Le canap’ me défonce le dos… »

Un peu surpris et un peu gêné aussi, j’accepte mais lui dis :

« Par contre, attends deux seconde que je passe un truc parce que je dors toujours à poil et je n’attendais pas de visite ».

« t’inquiète, je m’en fout, C’est pas pire que les vestiaires du foot ».

J’enfile dand même un boxer et Il vient s’allonger à côté de moi.

Roulé dans sa couverture et moi dans la mienne,on s’endort chacun de son côté.

Un peu plus tard, je me réveille avec une sensation bizarre… comme un rêve érotique mais un peu éveillé... Entre l'alcool, la beuh et le sommeil, j'ai la tête embuée mais j’ai bien l’impression de me faire toucher la queue…

Je reprend mes esprits et je réalise que Thomas est derrière mon dos, qu’il s’est rapproché et qu’il à la main dans mon calbut…

Le p’tit salop est en train de me tripoter le sgueg !!!

Pas mécontent mais quand même hyper surpris, je me retourne pour lui faire face.

Il lâche alors ma queue et me dit affolé : « désolé, je ne sais pas ce qui m’a prit, je suis bourré, je suis hétéro, j’aime les filles, putain… j’aime trop les meufs »

« OK, y’a pas de mal tu sais.... Enfin maintenant que t’a commencé, tu peux continuer si tu veux….. mais faut pas te forcer si tu regrette.... C’est pas grave.»

« ouai, mais non, je peux pas faire ça, j’aime trop les meufs, j’aime les eins, je kiffe la chatte, désolé, vraiment désolé »

« OK, comme tu veux »

Je me marre et je lâche l’affaire…. On ne m'avait encore jamais fait un plan pareil !

On discute dix minutes pendant lesquelles Il s’excuse à nouveau quinze fois en réaffirmant son hétérosexualité et son amour inconditionnel de la chatte et des nichons, puis se rendort.

De mon côté, frustré (il m'a bien chauffé le p'tit sauvage) je me commence à me branler discrètement mais finalement, trop attaqué par la fumette, je m’endors sans finir.

Plus tard rebelote… Thomas en a encore après ma bite.

Il me réveille en me tripotant, puis change encore d’avis, culpabilise, me refait son numéro…. Le relou, quoi !

« tu fais chier Thomas… si tu veux essayer avec un mec, pas de problème, je suis d'accord et si c'est ta réputation d'hétéro qui t'inquiète, je ne dirais rien, mais décide toi… tu veux quoi ? »

« je ne sais pas… C’est trop bizarre, je ne peux pas…… ». [re excuses à la con] il tergiverse...

« bon, alors soit tu dors, soit on baise mais maintenant tu choisis ! tu veux qu’on se branle ? Si tu veux, je te suce ? Il paraît qu’on suce mieux que les meufs. Tu veux essayer ? Promis je dirais rien. »

« non, je ne veux pas que tu me suce. Je vois pas l’intérêt de faire avec un mec un truc que je fais avec les meufs »

Il me faut un petit temps pour analyser cette dernière phrase…. Je reste sans rien dire un peu circonspect...

Et la, d'un coup, venant de nulle part, il se penche vers moi pour mettre direct ma bite dans sa bouche…. WTF ! Je ne l’avais pas vu venir celle là 😶.

Le p’tit gars est maladroit mais il en veut… il y va comme une brute…. J’avais raison finalement, C’est un vrais petit sauvage !

Du coup, je pose ma main sur sa tête pour le calmer en lui caressant les cheveux et lui dit d’aller doucement… j’essayes de maintenir la confiance.

Il se calme un peu, et commence à bien sucer… il ne prend pas toute la longueur de mon chibre mais il fait jouer sa langue sur mon gland. C’est chaud et humide, il bave comme une chienne en chaleur.

Il a tiré l’élastique de son vieux slip pour sortir sa bite et se branler en continuant de me sucer.

Tout à coup, il s’arrête, s'éloigne de moi et pour se rassurer lui-même me sors encore « je peux pas, j’suis hétéro… »

« écoute Thomas, là tu arrête tes conneries. Si tu pense être hétéro : t'es hétéro, tu te définis comme tu veux. Avoir fais des trucs avec un mec, ça ne changera pas qui tu es ni qui tu veux être.

Être homo ou hétéro, ça change quoi ? Prend ton plaisir ou il est du moment que tu ne te force à rien. T'as peur de quoi ?

Du regard des autres ?

En tout cas maintenant que c’est fait… soit tu assume d’être bi, soit tu reste hétéro et tu aura testé une fois, je m’en tape, mais une chose est sûre, c’est que t’a mis ma bite dans ta bouche tout seul ! Tu peux regretter mais Ça C’est fait »

Il n’a rien répondu, à pris un air penaud et a repris sa pipe. En deux seconde de pompe, il avait retrouvé son ardeur d'affamé.

J’ai dégagé un peu son cul de son slip pour lui caresser le cul. Ce mec est un casse couille mais putain ce qu’il est sexy. Je kiffe caresser ses fesses poilues, glisser un doigt dans sa raie… il se laisse faire mais je ne veux pas le brusquer. Je gette tous les signes d'inconfort.

Il lâche ma queue et me dis : « tu diras rien à Sophie, hein ? »

« mais non, t’inquiète et fais toi plaisir, demain on en parlera plus si tu veux. Profite »

Je lui donne des conseils pour bien sucer puis lui dis d’arrêter et de me laisser faire. Je le positionne à quatre pattes devant moi à genoux et lui dis de ne pas bouger. Cette fois je lui lime doucement la bouche à mon rythme en lui caressant la tête et le dos….

« tu veux faire un truc que t’a surement jamais fais avec une meuf ? »

Il me répond avec des grands yeux hésitants « euh… OK »

« bouge pas ! »

Toujours à quatre patte, je passe derrière lui et commence à lui bouffer le cul. Il se cambre de surprise.

Il devait craindre un petit peu pour son petit cul vierge car Il me refais le speech de l’hétéro comme un gros relou,😒 mais je le convainc rapidement de se laisser faire en lui promettant de ne mettre rien d'autre que ma langue.

Je le lèche bien à fond, je mordille ses belles fesses bien rondes, je titille son petit trou serré avec ma langue, je masse sa rondelles du bout du doigt mais ne cherche pas à le pénétrer (je sais que C’est cho la première fois).

Mon Thomas commence à couiner comme une femelle et se branle comme un dingue… cette fois, l’hétéro pur jus n’est définitivement plus crédible.

« putain, on m’avait jamais fait un truc pareil. C’est trop bon »

Je continue à lui lécher le boule en caressant tout ce qui est à ma portée. Son cul, son dos, son ventre… en tendant le bras je peux pincer ses tétons un à un… puis je fais rouler ses boules poilues dans ma main pendant qu’il se branle…. Je veux qu'il s'éclate pour sa première fois.

Le gars est en transe… il tremble comme une feuille tellement ces sensations nouvelles sont intenses quand tout à coup il chuchote :

« j’veux qu’tu m’baise »

Je m’arrête estomaqué ! « quoi !?! »

« baise moi s’teuplé… j’veux savoir »

« t’es sûr ? »

« ouai, vas y, mets la moi… »

J’ai posé mon chibre sur son beau cul duveteux et lui ai mis quelques biffles sur les miches et fais quelques caresses pour qu’il se prépare à l’idée de se faire ken et pour qu’il ai éventuellement le temps de changer d’avis.

Je pose enfin mon gland sur sa petite rondelle et m'y frotte doucement. Je lâche un petit mollard pour lubrifier le p’tit boule hétéro et je pousse lentement….

« ah putain ! Arrête ! »

Je me retire mais le mec en veut.

« laisse moi souffler et recommence »

Je m’exécute et m’introduit doucement en me penchant pour le serrer contre moi. Mon torse collé à son dos, Je pousse ma tige dans son cul millimètre par millimètre en embrassant son cou et en lui murmurant des encouragements a l'oreille.

« ne t'inquiète pas, ça va passer, accepte ma queue, détend ton joli cul de mâle, si tu as mal on arrête... »

Le mec est ultra contracté, il est tendu de partout, il serre les dents….et les fesses.... Il veut encaisser mais c’est trop pour lui.

J’avais quand même passé le gland quand il s’est retiré sous la douleur.

Je le félicite. Pour un premier essais, c’est vraiment pas mal.

Je lui lâche en riant : « maintenant t’es un vrais p’tit enculé »

Il rigole un peu jaune mais rigole quand même.

Je le serre dans mes bras et l'embrasse sur la joue.

On décide alors de se branler face à face pour se soulager.

Assis sur ses talons face à moi, il s’astique la tige, il ferme les yeux, rejette la tête en arrière et tous ses muscles se tendent. Il est proche de l’explosion.

Comme je veux en profiter un peu, je m’allonge sur le dos et glisse mon visage sous lui pour lui lécher les couilles en me branlant.

Il essayes d’étouffer un râle et lâche son jus sur mon torse et mon ventre.

Après quelques secondes d’intense jouissances, il se penche en avant, s’alonge sur moi tête bêche et je lâche ma sauce sur son visage à mon tour.

Nous restons quelques minute en 69, puis il me dis un peu honteux :

« merci… t’en parlera pas ? »

Je répond avec un sourire et un bisou sur son front : « tkt »

On s’est endormi…

je me suis levé avant lui pour prendre un café avec Sophie et Éric.

Sophie me dis « ça va ? Bien dormi ? » et après une petite pause silencieuse, elle éclate de rire…

Apparemment, nous non plus on a pas été discrets.

Promis Thomas…. C’est pas moi qui ai balancé 😅

Épilogue.

Je suis parti avant le réveil de Thomas.

Le lendemain Sophie et Eric étaient invités ailleurs à déjeuner. Ils avaient proposé à Thomas de venir avec eux mais il ne savait pas que j’y serais aussi.

Quand j’ai débarqué, il était déjà là. Il est devenu tout blanc.

Il m’a fermement serré la main en me disant salut avec sa voix la plus grave et virile possible.

Sophie s'est marré… Thomas a comprit… il est devenu tout rouge 😳

Je ne l’ai jamais vraiment revu depuis. J’espère qu’il en a gardé un aussi bon souvenir que moi et qu’il assume ses désirs aujourd’hui.

Merci de m'avoir lu.

N'hésitez pas à me faire part de vos retours

Alcide Sulfurik

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 27 fév. :
+28 pages

Les nouvelles | 15 pages

Le cours de sport Kylianpassif
Le livreur Baptiste
Rugbyman LE7
Plaisir intime Valérien
Baisé dans un squat Normand
Au WC Sans-Nom
Étalon au sauna Petitloupcool
Mec musclé de Grindr Will
Ejaculation buccale Boloc
Examen de contrôle Jean-Eudes
Pour mon maître Sans-Nom
A l’armée LE7
Monstre VS Humain Archangeru77
P'tit sauvage Alcide Sulfurik
20 ans LE7

Les séries | 13 pages

Étudiant appliqué | Saison 3 | +10 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 Fin
Soumission & Domination | 597 | +3 Jardinier
001 | ... | 595596597

🟢 Février

Les nouvelles

Le sauna humide NikoVB
Énorme LE7
Le voisin Steph
Dylan Quentin
Le Petit hétéro Alcide Sulfurik
Rachid, et ses potes LE7
Du poppers Sans-Nom
Cousin curieux Sotender
Le camion Jeanluc
Comment je suis devenu un chien A2or
Achats et vente de slips Loic.1972
Domination d’un mec hétéro Maitre 37
Ciné "Le Méry" Tom
Ouvrier les bois Alcide Sulfurik
Mon Petit Soumis FireStorm
Un week-end pour le servir Max
Le garçon au collant Pascal68
Soir de pleine lune WhitesStrip68
Ça fait mal ... Candide78
Ciné "Atlas" Boloc
Rempli Dimosqwertz

Les séries

Confiné chez mon Maître Cuir | 6 Nabe
123456
Au club de sport | 4 Meetmemz
1234
La Vie de Martin | 10 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 7 | 9 | 10
Mes cousins | 1 Antonin
1
Agriculteur | S7 | 13 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13, Fin
Quicky | 2 LE7
12
Gynécologie pour homme | 3 Duguesclin
1 | 2 | 3
Orgasmes de nos vies | 3 Nei
1 | 2 | 3
Séance d'hypnose | 4 Nightologie
1 | 2 | 34
Devenir une vraie lope | 3 Cuveàjus
12 | 3
Petit cul de lapin | 2 Jam
1 | 2
Boss des Boss | 2 Chris973
1 | 2
Examen de contrôle Jean-Eudes
1
Ayo | 2 Snoo
1 | 2

Davantage d'histoires en avant-première,
actuellement : 119 pages
à lire en plus !

RETOUR AUX HISTOIRES

20 ans d'histoire :
2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 à 06:36 |
©2000 ob5.ru.
Retourner en haut


"gay partouze""blog histoire gay""histoire gay cyrillo""concours branlette""histoire minet gay""recit zoophile gay""cyrillo histoire gay""blog histoire de mecs""histoire rebeu gay""recit gay sexe""ma premiere sodomie""histoires cyrillo""je dresse des salopes""sexe tatoué""nouvelles gay""bukake gay""histoire gay frere"histoiregay"histoire gay lycée""actif soumi""je sodomise ma soeur""gay beur"rebeux"histoire et recit gay""histoire gay vieux""cocu soumis""boxxman paris""histoire gay piscine""sexe gay gratuit""histoire gode ceinture""branlette gay""histoire gay domination""je suce mon chien""histoire de grosse bite"cyrillo.biz"histoires cyrillo""recits pornographiques""histoire de sexe gay""cyrillo gay""photo mec amateur"cyrillo.com"histoire gay douche""histoire de suceuse""baise au sauna""histoires cyrillo""histoire gay sport""histoires inceste gay""histoires de cul gay"cyrillo.comcyrillo.comcyrillo"les histoires de cyrillo""histoire gay sexe""recit gay inceste""mecs en rut""colocation gay""histoire de mec gay""drague dans les bois""baise par surprise""mon frere me baise""visite médicale gay""chatroulette gay parle moi""histoire erotique gay""histoires cyrillo""orgasme gay""sex gay""histoire gay cyrillo""cyrillo rebeu"eroggay"recits erotiques gratuits""histoires inceste gay"cyrillogay"blog histoire gay""soumission gay""elle suce pour la premiere fois"